NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

RCA: l’ancien PM, Faustin Archange Touadera assigné à résidence

Par Rfi - 05/07/2013

Il est désormais interdit de quitter le territoire centrafricain alors qu’il fait l'objet d'une enquête

 

En Centrafrique, l'ancien Premier ministre de François Bozizé, Faustin-Archange Touadera, s'est vu refuser, hier jeudi 4 juillet, de quitter le territoire alors qu'il voulait se rendre en France, pour y passer, notamment, une visite médicale. Il se voyait déjà assis dans le vol Air France à destination de Paris. Confortablement installé au salon d'honneur de l'aéroport de Bangui, Faustin-Archange Touadera avait en main sa carte d'embarquement, son passeport était déjà tamponné et ses bagages enregistrés lorsque des membres du protocole d'Etat sont venus lui signifier son interdiction de sortie du territoire.

 


© fr.news.yahoo.com
L'ex Pm de Centrafrique, Faustin A. Touadera
Accompagné d'un agent des Nations unies, l'ex-Premier ministre qui réside depuis la chute de François Bozizé au bureau de l'ONU à Bangui tente alors d'obtenir des éclaircissements et de trouver une solution. Il appelle Nicolas Tiangaye, son successeur à la primature, Arsène Sendé, le Garde des sceaux, mais ceux-ci lui font part de leur impuissance. Son cas, lui expliquent ses interlocuteurs, est entre les mains de la justice. L'ancien Premier ministre fait, comme d'autres personnalités du régime précédent, l'objet d'une enquête mais l'information, dit-il, ne lui a pas été notifiée.

Revenu s'installer au siège des Nations unies, Faustin Archange Touadera se demande si les autorités ne font pas deux poids, deux mesures. Il est vrai que certains anciens cadres du régime déchu, eux aussi sous enquêtes, ont pu jusque-là voyager sans encombre et que ceux qui ont fait allégeance au nouveau pouvoir ne sont pas du tout inquiétés par la justice.

On se rappelle qu’en mai 2011, le feu président Patassé, candidat malheureux à la présidentielle, avait plusieurs fait l’objet d’une interdiction de quitter le territoire centrafricain, alors qu’il voulait passer des visites médicales. Finalement, il est décédé à l’hôpital général de référence de Douala, visible trop tard pour sa santé.

 

 
MOTS CLES :

6 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Séléka veut une autre guerre

Par georges

06/07/2013 02:08

Pour être libre il faut recourir à la Lutte armée, c'est le seul langage que Séléka et ses sbires Ziguélé, Tiangaye et consorts entendent. Aux armes citoyens

le jour viendra

Par ZEGUIO

06/07/2013 09:40

quelle que soit la durée de la nuit le jour apparaitra cher compatriote Georges les rapports de la force ne sera pas les mêmes on ne se laissera pas envahi pour toujours à vous chers compatriotes soyons vigilants.

Séléka = assaillants étrangers + les traites centrafricains

Par Nomzamo

06/07/2013 10:20

Les assaillants, barbares, sahéliens aidés par les traitres ziguélé, ndouba tiangaye soit disant ex président de la ligue des droits le l'homme (SIC), un affairiste, un opportuniste qui pense que son heure de gloire est arrivée sur les ruines de notre pays rendront des comptes au peuple centrafricain lorsque nous allons récupérer notre pays.

Le mlpc version ziguélé et cie est une catastrophe pour notre pays. D'ailleurs le ziguélé a fait un putsch pour prendre la tête du mlpc en violant ses statuts: convocation du CNP en lieu et place du Congrès. Il n' y a rien d'étonnant pour un illégal de s'associer à des assaillants, assassins étrangers. En définitive, le mplc canal ziguélé et la séléka sont une association de malfaiteurs. Tiangaye est l'associé de ziguélé auprès des assaillants étrangers (séléka).
Monsieur TOUADERA est Centrafricain, ce ne sont pas aux étrangers assaillants, assassins venus de tchad et du soudan aidés par leurs supplétifs tiangaye qui Cie qui doivent lui demander des comptes.
De quoi ont-ils peur pour laisser Monsieur TOUADERA sortir du pays?

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués