SOCIéTé  |    

Les enseignants du supérieur montent au créneau

Par Source: Bêafrika Sango - 04/07/2013

Ils ont marché de l’Université de Bangui à la Primature pour déposer un préavis de grève sous forme de mémorandum

 


© Bêafrika Sango
Les enseignants du supérieur en rang de bataille
Les Enseignants du Supérieur réunis au sein du Syndicat Autonome ont pris d’assaut la Primature,pour remettre au Premier Ministre de la Transition Me Nicolas Tiangaye une déclaration d’intention de grève de 8 jours. Habillés en toges universitaires, sous un soleil ardent, plus de 100 enseignants du supérieur, ont marché de l’Université de Bangui à la Primature pour déposer un préavis de grève sous forme de mémorandum. Ils réclament au gouvernement Le rétablissement de la sécurité tant sur le campus universitaire que dans toute la ville de Bangui et ses environs, ainsi que dans l’arrière-pays , le paiement des trois mois d’arriérés de salaire et le versement des frais d’heures supplémentaires et de vacation des deux années académiques antérieures (2010-2011 et 2011-2012).

Voici publiée l’intégralité de cette lettre d’intention.

 

 

 
MOTS CLES :

6 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

BRAVO!

Par Jules

04/07/2013 21:14

Vous êtes des éclaireurs et représentés le haut niveau du savoir de la nation. Vous faites bien de dénoncer et de dégager votre responsabilité dans le chaos actuel. Aller enseigner des jeunes terrorisés tous les jours , en deuil chaque semaine et affamés comme leurs enseignants n'avance rien du tout, et constitue une perte inutile de temps et d’énergie. C'est en tolérant 1 mois , puis deux puis trois d'arriéré que les fonctionnaires ont laissé 11 mois de retard de salaire sous l'aire Kolingba, puis 24 mois sous Patassé sans que ce sacrifice ne puisse arranger la cause des centrafricains. De ce point de vue, il faudrait appliquer la tolérance zéro et 3 mois de retard c'est déjà trop.
Il est maintenant question pour vous élites du pays de déployer tous les efforts nécessaires pour voler au secours de ce peuple abandonné par les hommes politiques. Je ne sais quoi vous conseiller mais réfléchissez. Le pire serait de ne rien faire et votre décision de suspendre les activités de manière illimitée jusqu'à satisfaction des revendications est un premier pas. Mes encouragements et bravo pour votre courage.

?????

Par sagèsse

05/07/2013 07:02

Je suis out à fait d'accord aves Jules mais il cite KOLINGBA et PATASSE mais je crois qu'il à oublié BOZIZE qui est tout aussi responsable de la situation du pays.

Trop c'est trop

Par Bodorodjé

05/07/2013 13:47

Pour qu'on sache que la flèche a réellement atteint l'animal, c'est celui qui a envoyé la flèche qui doit le confirmer. Si vous faites de telles déclarations c'est que vous subissez vraiment ces multiples tortures au fond de vous même. Nous qui enseignons dans les écoles supérieures privées (CAMSCHOOL, NEWTECH, HAUTE ECOLE....) devrons vous soutenir

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués