NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Centrafrique: L’ex-ministre Mohamed Dhaffane sera-t-il transféré au Tchad?

Par journaldebangui.com et autres médias - 02/07/2013

Selon RFI, il s’agit d’une mesure de sécurité pour ne pas déstabiliser le reste de la coalition rebelle

 

Selon des informations émanant du ministre de la communication, issu de la coalition Séléka, l'ex-ministre centrafricain des Eaux et forêts Mohamed Dhaffane, arrêté et limogé dimanche, restait lundi retenu au camp militaire de Bangui où réside également le président de la Transition Michel Djotodia. Pour le moment, M. Dhaffane n'est ni inquiété ni inculpé, parce qu'il jouit de la présomption d'innocence. Il n'est pas en prison non plus, je l'ai vu, il va bien, a d'abord affirmé le ministre à la radio Ndéké Luka. Mais l'ex-ministre n'est pas libre de ses mouvements. Il se trouve au camp de Roux pour sa sécurité, a ensuite assuré à l'AFP M. Gazam Betty. Selon RFI, les anciens alliés de la Seleka du ministre déchu, jurent que son arrestation ne déstabilisera pas leur coalition. Mais, par prudence, ils envisagent tout de même de le transférer au Tchad, là même où il était assigné à résidence avant de redevenir un chef rebelle.

 


© profil-facebook
Le général rebelle Mohammed Dhaffane
Même s’il est en semi-liberté pendant que le procureur poursuit les perquisitions à son domicile, Dhaffane dirige toujours la Convention des patriotes pour le salut du Kodro (CPSK), une des composantes de l'ex-coalition rebelle Séléka qui a pris le pouvoir en mars, après avoir renversé le président François Bozizé. Dans cette affaire qui a commencé dimanche 30 juin, il est notamment soupçonné d'avoir recruté des mercenaires et acheté des armes. Quand on est arrivé à Bangui, il a commencé à vouloir recruter. Pour quelles raisons? On n'en sait rien, a dit M. Gazam Betty, lui aussi issu de l'ex-rébellion Séléka. On n’a pas besoin des factions. L'armée nationale est là. S'il a des hommes dans l'arrière-pays, qu'ils rentrent dans les rangs, et qu'ils se mettent sous la coupe de l'état-major, a-t-il insisté.

Le ministre de la communication a par ailleurs assuré que la justice allait regarder d'un peu plus près les agissements du général Dhaffane que l’on a toujours considéré comme un électron libre. Il disposerait d'un certain nombre de villas éparpillées un peu partout dans la ville de Bangui qu'il n'a pas achetées, a-t-il soutenu, évoquant aussi 20 à 30 véhicules. Jeudi, 27 juin, le général Dhaffane et d’autres responsables avaient demandé la tenue d’un dialogue inter-séléka, afin de dégager un consensus nécessaire à la sérénité de la transition. Le communiqué publié à cet effet fustigeait les exactions des éléments armés incontrôlés (...) la marginalisation de la plus importante fange des combattants et militaires de Séléka, ainsi que la poursuite des braquages, des pillages et autres graves exactions.

D’après RFI, Mohammed Dhaffane, sans expérience militaire a été l'un des principaux instigateurs de la marche sur Bangui quand d'autres chefs de la Seleka se montraient plus frileux. Ce fils de diamantaire, passé par Médine pour ses études, a dirigé la Croix-Rouge centrafricaine, travaillée pour le fonds mondial contre le sida, des intérêts libyens avant d'être, il y a cinq ans, l'un des fondateurs de la rébellion de la CPJP.

 

 
MOTS CLES :

2 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Vraiment,le tchad en fait-il pas trop?

Par josé

02/07/2013 17:15

C'est du n'importe quoi ,à quand le tchad doit-il s'arre^ter de s'immiscer dans les affaires centrafricaines? Demain,Déby reprendra le meme Dhaffane et l'amener comme chef rebelle? Qui cautionne de pareille connerie en centrafrique??
Djotodia,Séléké et Deby se foutent de la gueule des centrafricains. De la meme façon cerigolo de Déby ose qualifier habré de dictateur et lui qui est-il? Ces derniers dictateurs africains quand il fraude les élections ils se mettent à rêver qu'ils sont des démocrates. Lui sera réserver le meme sort que habré pour ses assassinats au tchad et les exactions en centrafrique par Séléka.
De la meme façon Déby se fout du monde,Séléka et djotodia se foutent de la gueule des centrafricains.
Avant ,tous les méfaits de Séléka,il attribuaient de mauvaise foi,se foutant royalment du peuple centrafricain,maintenant que personne ne le croit,il lui faut trouver un bouc émississaire pensant sauver sa tete et de son mentor Déby.
Si Dhaffane fait ce qu'on lui reproche si c'était vrai,cella fait partie de leur contrat de marché. Les zones où il sévit est dénoncé aujourd'hui par djotodia,c'est parce qu'il n'est plus en bon terme avec lui. mais que font les autres chefs dans les zones que djotodia leur a attribué? Les séléka des autres préfectures? la vérité est que ils se sont partagés des zones à dépouiller,lui meme djotodia a ses soudanais à Yaloké.
Djotodia et Deby se foutent doublement des centrafricains,il savent ce que font ces chefs de rebelles. Parce que djotodia a un pacte avec eux,on vous tue il nie,on vous pille il nie et les défends. Maintenant que sa sécurité est menacé par la branche de Dhafanne,il réagit pour dénoncé les souffrances que vous endurer depuis et qu'il niait. Vous ne comptez que pour des prunes,Seule sa personne compte pour lui,il ne se sentirait pas menace par dhafanne,toutes vos plaines seront vaines,il niera,accusant d'autres et excusant ses amis rebelles. ce n'est pas cela qui le sortira ,lui et déby de la cpi. 10,20 ans on les y amenera comme habré.
Demain,un autre chef rebelle qui sevit dans une region avec ses rebelles ne rentrera pas dans le camp de déby,alors le valet djotodia va nous livrer ses méfaits comme il vient de le faire pour Dhafanne. Pourtant c'est lui djotodia qui leur a donné l'autorisation de regner et faire ce que le peuple subit depuis.
qu'il arrête de nous prendre pour des idiots. parce qu'il est menacé il dénonce,quand c'est le peuple on ne l'entend pas,parce qu'il est de cet accord et c'est pourquoi il dit ou donne 70000fcfa à une mère pour aller payer.Parce qu'il sait la zone attribuée pas sous sa compétence.
venir nous dire que Dhafanne a fait ceci cela comme si on n'est des idiots comme lui et déby.
Depuis qu'on lui demande de désarmer les séléka,lui et ses copains Séléka montent les Séléka,aujourd'hui, il se croit menacé,il ordonne bien le désarmement des hommes de Dhafanne. C'est que ce djotodia s'il voulait décider pour la quiétude des centrafricains il l'aurait fait depuis,il s'en fout ,etait d'accord avec tous ces barbares et dans leurs actions et passait son temps à accuser comme tout bon menteur professionnel Bozizé. Aujourd'hui son mensonge lui retombe au visage mais il a fallu que LUI se sent menacé? Centrafricains,voyez qui est votre djotodia,ne vous laissez pas berné par d'autres angles de ses futurs mensonges de tarés.
Il doit arrêter tous ces chefs rebelles car tous opèrent comme dhaffanne d'après la description. Ce n'est pas seulement aijourd'hui qu'il a maille à partir avec Dhafanne qui entre autre a dénonncé l'attitude Sékéla internationaleent par voix de rfi que subitement il lui trouve tous les défauts??? Arretez Dhaffanne c'est Protéger Séléka. Pourquoi ne pas le laisser à bangui et le juger pour qu'on sache la verité sur la seleka,deby et djotodia?
les armes que vous aviez distribué a tous les musulmans commerçants,km5 est aussi une poudrière,vous avez commencé a racoonter n'importe quoi,que vous aviez trouvé des armes auprès des jeunes d'un quartier qui vous l'ont remis,mise en scene d'un autre assassins qu'on nomme cirieusement au ministère de la sécurité,mais pour la sécurité de qui? Des gens dont il programme la mort? son scenario des jeunes qui rendent des armes données par Bozizé minables comme tous leurs raisonnements,en fait scenario avec leurs frères commerçants qui stockent des armes dans leurs boutiques et mosquées.
Djotodia ne fait rien pour la paix et pour la tranquillité des centrafricains,on vous tue,ils en rigolent au palais.
La france ou l'onu n'iont qu'à armer les facas et les citoyens,vous verrez qu'ils se défendront. Ces tocards une fois en armes se croient tout puissant. Un vrai soldat c'est comme un vrai boxeur professionnel,il ne tue ou ne tabasse qui est plus faible que lui. Vous n'etes que des Laches,le peuple vous voit comme ça.
Hollande dit qu'il ou la france ne soutient pas un régime,mais guéant que va t-il faire en centrafrique auprès d'un regime,un chef d'exécutif non reconnu par la communauté internationale? offrir un système de sécurité,mais cela revient à combien et au frais de qui? Du tchad de Déby,pas de centrafrique. Si djotodia qui ne s'occupe pas de la sécurité du peuple va acheter aux frais de l'Etat un système de proctection à des vautours qui subissent des casseroles d'escroquerie chez eux et dépasse l'espace pour aller proposer des dettes à des pays endettés dont la priroité n'est pas celle de la sécurité d'un chef rebelle dont la rebellion a fait des millions de morts centrafricains et continue d'en occasionner et qui ne se soucie pas de la sécurité d'un peuple au nom duquel il a pris prétexe pour se hisser là pour mieux les tuer et imposer l'islam.
regarder le personnage,si le mensonge devrait avoir un visage c'est tout djotodia. Il ne dit pas ce qu'il pense.Raconte n'importe quoi ou nie tout pour passer mieux. Sa vraie pensée est son personnage mensonger

Ne soyons pas comme des moutons utilisons les armes de nos ancetres pour nous defendre!!!on en a assez!!

Par So Zo la

02/07/2013 17:29

Cela n’est pas une surprise de voir de pareille personne, vouloir déstabiliser la RCA pour s’enrichir et mettre en place une République Islamique : S’il faudrait découper un peu les informations, est-il vraiment un centrafricain ? pour qu’elle raison fait-on allusion au Tchad ou il était en résidence surveillée ? c’est un tchadien monté de tout masque pour détruire la RCA ?
20 à 30 véhicules et possède des villas : qui ont construit ces villas ? Quel est son niveau d’étude et part la main légère sur la gâchette pour tuer des civiles sans armes, quelle fonction et source de revenu exerce t-il pour avoir tout ca ? Certes il aurait fait en compagnie de ses hommes tué, braqué, et pendant leur séjours en brousse comme des animaux sauvages, le sale boulot de coupeur de route ! le TPI l’a déjà mis sur la liste et il sera très bientôt surpris !!! Notre génération le poursuivra avec sa famille jusqu'à leur vieillesse pour avoir détruit notre pays !
Nous avons affaire aux barbares, criminels dont les centrafricains ne doivent plus hésiter a éradiquer ! Utiliser les armes de nos ancêtres contre ces barbares ! N’ayez pas peur….ne soyons plus comme des moutons ! utiliser la graisse du porc aussi appeler cochon pour salir votre sou et tous ce qu’on vous vole, ensuite si ces gens vous violentes, faites tout pour balayer l’emprunt de leur sale pied et envoyer ou voyager vers Bouca Bossangoa Bocaranga….Mbaiki nos parents vont lancer les Ngahanga, Serze, et Ndonga derriere eux et leur leaders vont commencer a les enterrer, d’ailleurs certains parents sont descendus a Bangui et des processions sont en marche !! Nos parents l’ont fait les Banymulengue ont trouve la mort en route Bossangoa-Bossembele….Dieu nous a donne des armes aussi…ne soyons pas bêtes pour pleurer constamment, l’on refuse de nous assister dans ce danger en armes alors utilisons les armes de nos ancêtres ….tous ces gris-gris sont nuls devant nos armes !!

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués