DéBATS & OPINIONS  |     KIOSQUE  |    

Bangui: la presse centrafricaine en deuil

Par radiondekeluka.org - 28/06/2013

Rabilou Faniya Abdel Kader Zoubéida, animatrice de la Radio Ndeke Luka n’est plus

 

La famille de la presse centrafricaine est en deuil. Rabilou Faniya Abdel Kader Zoubéida, animatrice et productrice des émissions à Radio Ndeke Luka s’est éteinte ce 28 juin 2013 vers 10 heures du matin à l’Hôpital de l’Amitié à Bangui des suites d’une courte maladie. Appelée communément par ses paires et auditeurs de Radio Ndeke Luka, «la Poule du village», «l’Arc-en ciel», «l’Evénement» ou encore «la Diva», cette brave animatrice était hospitalisée depuis le mois de mai dernier dans ce centre hospitalier.

 


© radiondekeluka.org
Reposes en paix
En 2007, toute jeune et pleine de vitalité, Rabilou Faniya Abdel Kader Zoubéida a intégré l’équipe de Radio Ndeke Luka comme Co- productrice de l’émission «Horizon Plume». Quelques années plus tard, remarquée pour son courage et sa voix pleine de charme, ses responsables lui attribuent la charge d’animer plusieurs émissions radiophoniques à savoir : «Les matins de Ndeke Luka, Mossékasséka, les Ephémérides».

Par ce moment douloureux, les équipes de Radio Ndeke Luka, de la fondation Ndeke Luka et de la Fondation hirondelle en Suisse présentent aux parents, auditeurs et amis, leurs condoléances les plus émues. Faniya Abdel Kader Zoubéida est décédée à l’âge de 31 ans.

 

 
MOTS CLES :

1 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Condoléances...je salut tes mérites...

Par SOROKATE

29/07/2013 23:54

Faniaya Abdel Kader Zoubéida,
Mieux vaut tard que jamais,
Ma compatriote Faniya, là où tu es maintenant je voulais te témoigner ma gratitude en saluant tes mérites et ton sens patriotique.

Tu as laissé un creux en moi, la soif d'écouter ta charmante voix ton carisme, tu as été un vrai exemple pour les jeunes centrafricaines fascinées par ton engagement au développement de ton cher et beau pays la RCA. Par biais de tes émissions à la radio Ndekeluka tu as conscientisé les centrafricains, tu as contribué au changement de comportement indispensable pour le
développement.

L'injuste sociale était ton combat quotidien. L'égalité des chances était ton aspiration.
L’émancipation des femmes était aussi au menu de tes préoccupations journalistiques.

La loi de la nature est contraire à notre volonté humaine,néanmoins tu es gravée dans les cœur des tes compatriotes Centrafricains.

Tu me manques dejà à chaque fois que l'émmission le MATIN de Ndekeluka passe mes larmes coulent.
Je profite de cette opportunité de dire à tes parents amis et proches de ne pas se laisser ronger par de soucis car tu as accomplie ta mission pour cher beau pays la RCA.

Quant aux personnels de la radio ndekeluka c'est vrai à chaque fois , vous avez l'impression que FANIYA serait partie en congé et qu'elle devrait revenir un jour, car vous ne réalisez pas sa mort intempestive.
Mais sachez qu’elle est là toujours avec vous en esprit.

Elle vous a beaucoup aimé et continue de vous aimer là ou elle se trouve.
Je vous souhaite du courage car c'est la loi de la nature.

Dieu seul sait pourquoi il l'a rappelé demain serait notre tour .
Centrafricaine ment.
SOROKATE Alias Domzanbene.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués