SOCIéTé  |    

Bangui: des «têtes brûlées» de la Séléka visitent la «Sodiam»

Par Pazza Gbatakoro-Centrafricmatin - 27/06/2013

Le groupe de malfaiteurs a été mis en déroute par d’autres combattants de la Séléka

 

La société de diamants dénommée «SODIAM» vient d’implanter son nouveau siège, dans un quartier de Bangui. L’ancien situé dans un immeuble juste en face du bar-dancing «Mbiyé» à Lakouanga ayant été occupé par la société de téléphonie mobile «Orange». C’est ainsi que les habitants des abords de la «SODIAM» ont été réveillés et surpris par un échange de tirs nourris d’armes automatiques dans la nuit du mercredi 19 juin 2013 entre des «têtes brûlées» de la Séléka et un groupe de leurs homologues intègres qui assurent la sécurité de cette société de diamants.

 


© AFP
Un arsenal d'arme des combattants de la Séléka dans Bangui, la capitale
Aux dires d’un des curieux qui se sont approchés dans la nuit du nouveau siège de ladite société peu de temps après le déguerpissement des «têtes brûlées» braqueurs et pilleurs de la Séléka, ces malfaiteurs avaient pensé qu’en tant que société de diamants, le siège devait absolument contenir suffisamment d’échantillons de ces pierres précieuses, et pourquoi pas beaucoup d’argent dans le coffre-fort à la caisse à l’intérieur ? Alors, l’idée d’aller faire un tour de nuit dans cette société a littéralement occupé la pensée de ce groupe de brigands.

Arrivés à la «SODIAM», les «têtes brûlées» Séléka se sont mis à faire des tirs de sommation dans le but «d’assagir» la population environnante, sans se douter un seul instant qu’un groupe de leurs homologues se trouvait dans l’enceinte du siège de cette société. Surpris par ces tirs d’armes automatiques, le groupe de combattants intègres de la Séléka qui se trouvait donc dans l’enceinte du bâtiment n’a pas tardé à riposter aux tirs de leurs homologues véreux. Là s’est engagé entre les deux camps un échange de tirs nourris d’armes automatiques qui a cloué la population environnante à l’intérieur pendant un bon bout de temps. Se sentant à un moment donné en position de faiblesse, le groupe de cambrioleurs de la Séléka a jugé mieux de s’évanouir dans la nuit noire. Laissant au passage des armes de guerre derrières eux et dans les cours de certaines habitations des environs.

 

 
MOTS CLES :

2 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Il faut tuer criminels

Par Bouba-ngere

28/06/2013 06:38

Dieu existe, il nous a laissé a travers nos ancêtres des armes pour qu’on puisse se defender avec,
Le diable n’a rien crée mais ne fait que détruire des vies humaines , alors utilisons les armes de nos ancêtres efficacement du Nord au Sud, de l’Est a L’Ouest ! La paix le droit a la vie, ca s’arrachent ! Qui vous a dit que ce sont des organisations internationales qui viendront vous rétablir une paix durable ?
1-Les forces ou organisations internationales pourraient venir comme des arbitres pour dissuader ou alors porter la voix de la population mais en aucun cas ne pourrait être garant de la Paix ! l paix nationale est l’affaire des centrafricains. Regardons le Rwanda par exemple ! A part le TPI qui s’est portée là-bas timidement après le génocide, le peuple a consolidé la Paix et la vie a repris.
2-Les organisations internationales ont est système « votre malheur fait notre bonheur » certes quelque poignée de bonne foi qui connait l’histoire et géographie et se met au travail au niveau diplomatique pour réellement aider les humains en difficulté pour marquer l’histoire, le reste s’en fiche pas mal, et ne s’occupent que de leur gros salaire international….. ils insultent les nationaux, se moquent de l’état du pays, boivent, font du vacarme dans la boite de nuit, partouse des filles etc….. Ils restent dans ces pays en conflits pour des années afin de tirer bon profit de bon salaire.
3-En se moment trop difficile dans la vie d’une nation en danger, il est important que les FOMUC, MICOPAX, BINUCA ou BONUCA redéfinissent leur mandat, et objectifs, parmi lesquels, la reconstruction de notre armee nationales et la police devraient être une grande priorité, et le cantonnement, désarmement, et rapatriement des forces étrangères du Tchad et Soudan, et que le TPI puisse ouvrir un dossier sur la RCA avec un bureau sur place en RCA.
4-Les forces de maintien de Paix doivent avoir une durée déterminée pour qui la RCA le plus tôt possible. C’est quand elles ont quitte l’Angola que le peuple a pris conscience et la paix a été consolidée, Le Rwanda en avait pas besoin et il a fait du progrès, le Tchad les a mis sur une coutre durée
Alors soyons méfiants et raisonnons ensemble, depuis combien de temps les forces de paix sont au RDCongo et Centrafrique ? ou est cette Paix en question ?
Chaque pays doit éradiquer les mal en sa manière et après ces institutions étrangères pourraient nous prêter de l’argent pour la reconstruction du pays.

L,ASSIMILATION

Par famoundjou

28/06/2013 22:08

a vous lire il ya des SELEKA et des SELEKA gentils.arretez vos hallucinations et les speculations philosofiques svp.ces hommes prehistoriques qui n,ont aucune valeure et civilisation qu,ils defendent sont tous des CRIMINELS MERCENAIRES,BANDITS DE GRAND CHEMINS,SAUVAGES ET VOYOUS.ILS ONT ETE RECRUTER AU DARFOUR,CE SONT JOINT A EUX L,OPPOSITION ARMEE TCHADIENNE AU DICTATEUR DEBY,VENUE AIDER,L,AGENT TCHADIEN DJOTODIA A PRENDRE LE POUVOIR PUIS RETOURNER RENVERSER L,EMIR DU TCHAD IDRISS DEBY.UNE PETITE POIGNEE DE CENTRAFRICAIN SE SONT JOINT A EUX POUR PROFITER DU PARTAGE FINAL.CELUI QUI VOUS INSPIRE DANS CES DELIRES EST PROSPER NDOUBA,CAR LES MASQUES SONT TOMBEES.JE LUI AI FAIT PARVENIR UNE LETTRE OUVERTE QUELQUE HEURE PUIS CENCURER PAR LA SUITE.POUR LE MOMENT VOUS VIVEZ L,IVRESSE DU POUVOIR APRES UN COMPLOT OURDIS CONTRE LE PEUPLE,MAIS POUR COMBIEN DE TEMPS?.QUAND VOS AMIS TCHADO_SOUDANAIS TIRENT DES OBUS DE MORTIER SUR UNE EGLISE TUANT LES FIDELES SONT_ILS SERIEUX ET RESPONSABLES.J,AI UNE VISION TRES CLAIRE POUR VOTRE FUTURE,VOUS VIVREZ UN JOUR A DJAMENA OU A KARTHOUM.LES ENFANTS SOLDATS QUI ONT TUER VOUS LES LACHEZ EN PLEIN NATURE,CE N,EST PAS UN POISON CHER RESPONSABLE.EVERITHING GOES AROUND COME AROUND.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués