NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Centrafrique: le président de transition en déplacement à Khartoum

Par journaldebangui.com - 18/06/2013

Michel Djotodia, est arrivé dans la capitale du Soudan, pour une visite de deux jours, durant laquelle il doit s'entretenir avec son homologue soudanais Omar al-Bachir

 


© journaldebangui.com
Première sortie officielle chez le voisin du Nord-Est le Soudan
Selon l'agence de presse officielle SUNA, le président de Transition de Centrafrique est arrivée hier lundi dans la capitale soudanaise. En plus du président Béchir, il y rencontrera d'autres membres du gouvernement du soudan. Il s'agit ainsi, du premier déplacement au Soudan de M. Djotodia depuis sa prise de fonctions à la suite du coup d'État militaire de mars dernier. "Cette visite s'inscrit dans les relations historiques entretenues par ces deux États africains," a déclaré, le ministre d'État soudanais des Affaires étrangères, Salah Wanasi. Le gouvernement soudanais accorde beaucoup d'importance à ce déplacement, dans la mesure où la République centrafricaine est un pays frontalier du Soudan. Le ministre Salah Wanasi a par ailleurs souligné qu'il est nécessaire pour les deux pays d'entretenir de bonnes relations afin d'apporter stabilité et développement dans la région. Il a également fait remarquer que les deux pays forment des comités conjoints de haut niveau sur de nombreux sujets de sécurité, politiques et économiques.

Selon le directeur de la presse présidentielle centrafricaine, cité par Radio Ndéké Luka «le président Michel Djotodia a fait le bilan à mi- parcours de son ascension au pouvoir depuis le 24 mars dernier jusqu’à ce jour à son homologue. Lequel bilan est marqué par la mise en place d’un Gouvernement d’Union National, du Conseil National de la Transition ainsi que les efforts déployés par le gouvernement centrafricain dans le processus de rétablissement de la paix dans le pays». A sa sortie de cette rencontre, Michel Djotodia a déclaré que «le président soudanais a exprimé son vœux pour accompagner la transition en Centrafrique. Pour preuve, plus d’une quarantaine de médecins soudanais de spécialités confondues, accompagnés de 7 tonnes de médicaments et des moyens logistiques ont été déjà déployés par Karthoum en faveur de le République Centrafrique à Bangui».

 


La RCA une énorme poudrière
À propos toujours de la sécurisation des frontières entre la RCA, le Tchad et le Soudan, les éléments des Forces Armées Centrafricaines (FACA), détachées à Birao demandent aux nouvelles autorités de la RCA de voler à leur secours. En complément, un officier des FACA joint au téléphone par Radio Ndeke Luka, a signifié que «c’est depuis six mois que des éléments des FACA ont été abandonnés à leur triste sort par le gouvernement. Ils sont également privés de leur salaire. Ils n’ont ni d’équipements militaires, ni de Primes Générales d’Alimentation (PGA)». A en croire cette même source, «ces militaires des FACA sont détachés à Birao depuis décembre dernier pour faire partie des forces tripartites, composées des militaires tchadiens, soudanais et centrafricains en vue de sécuriser les frontières des trois pays. Les conditions difficiles dans lesquelles ils vivent, obligent déjà certains de ces éléments à prendre des destinations inconnues».

De son côté, La Force Multinationale en Afrique Centrale (FOMAC) entend travailler en symbiose avec les Forces de défenses et de sécurité afin de sécuriser Bangui et les villes de provinces. Ces forces préconisent bientôt lancer une opération mixte de sécurité en République centrafricaine. A cet effet, une réunion de commission mixte relative à la mise en place des directives initiales s’est tenue du 10 au 12 juin dernier à Bangui. «Le contexte sécuritaire de la RCA interpelle les autorités locales ainsi que la sous – région et la communauté internationale. A ce titre, un nouveau mandat pour la FOMAC/MICOPAX a été adopté dernièrement à Libreville. La mission que nous allons effectuer nécessite une réunion de coordination. Par principe, nous devrons avec les forces multinationales apposer notre signature aux directives initiales des cette opération. L’absence du Chef d’Etat major centrafricain a fait que ce document n’a pas pu être certifié aujourd’hui mais reporté ultérieurement» a expliqué Thierry Métingoe, directeur général de la Gendarmerie nationale. Pour le Commandant de force le général Jean Félix Akaga, «la population centrafricaine a beaucoup souffert donc il est important de cantonner et désarmés les soldats qui errent encore dans les rues. A cet effet, l’implication de tout un chacun peut faciliter la réussite de cette mission».

 

 
MOTS CLES :

6 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Bilan à mi- parcours de Ndotodia

Par NADE Berty

18/06/2013 20:16

Dans son bilan à mi-parcours Ndotodia omet volontairement d'évoquer la liquidation gratuite de nombre de centrafricains .D'ailleurs la liste des morts ne cesse de s'allonger en dépit d'une sécurisation de façade de la ville de Bangui.Qu'il ne se trompe pas le cas de ces victimes innocentes de la séléka ne seront passés en pertes et profits...Normal pour lui que d'aller remercier UN PARRAIN pourvoyeur en MERCENAIRES...

les ambitions expansionistes et cachees du dictateur tchadien

Par famoundjou

18/06/2013 21:44

L,INSTIGATEUR de ce mouvement n,est autre que le president TCHADIEN.car il veut diriger l,afrique centrale comme un grand EMIRAT ou l,on designe les EMIRS dans les pays qui l,entourent.il a aider le president SASSOU NGESSO a renverser PASCAL LISSOUBA,et LE DEFUNT FEU ANGE FELIX PATASSE UN AUTRE DEMOCRATE.IL A AIDER LE PRESIDENT DECHU A PRENDRE LE POUVOIR EN 1993.LE VOILA ENCORE L,INSTIGATEUR DE CETTE REBELLION AVEC LES CONSEQUENCES MACABRES ET APOCALYPTIQUES QU,ON CONNAIENT.DES FEMMES VIOLEES QUI COMMETTENT DES SUICIDENT DES ENFANTS DE 8 ans CRIBES de balle.voila son plan personnel de COLONISER AVEC LE SOUDAN notre beau pays.il a une mauvaise foi de voir notre pays EXPLOITER LE PETROLE.VOILA LES VRAIS RAISONS DE CETTE AGRESSION GRATUITE D,UN PEUPLE PACIFIQUE.LES RAISONS BIDONS de protection des frontieres SUD N,est QU,UNE EXCUSE POUR ENVAHIR NOTRE PAYS.la garde pretorienne de DEBY qui ont emmener le PRESIDENT DECHU EN 2003 ont PILLER LES ENTREPRISES LOCALES ET EMPORTER AU TCHAD LES MATERIAUX DE CONSTRUCTIONS ET DE BITUMAGE DE L,ENTREPRISE KAJIMA ET EMPORTER AU TCHAD. VOUS VIVEZ DU VOLE MALGRE VOTRE PETROLE?VOUS RECOMMENCEZ VOS SALES BESOGNES CRIMINELS ET BANDITS DE GRAND CHEMIN.NOUS DEMANDONS AU TCHAD ET LE SOUDAN et leurs mercenaires de quitter sans conditions notre pays cette ingerence est inaceptable.AU DARFOUR LA MISERE BAT SON PLEIN COMMENT ENVOYEZ DES MEDECINS EN RCA?ce DICTATEUR reve de JOUER le role de KADAFI le panafricaniste mais le GUIDE LYBIEN A AIDER DES PAYS AFRICAINS A RESISTER A LA NEOCOLONISATION.IL VEUT JOUER LE PETIT HITLER DE L,AFRIQUE CENTRALE mais vous n,avez pas les moyens financiers et materiels.si la jeunesse africaine compte les HEROS MANDELA,KADAFI,THOMAS SANKARA,BOGANDA,LUMBUMBA,AMICAL CABRAL, SAMORA MACHEL et AUTRES,vous etes dans les rangs des traitres qui servent les interets NEOCOLONIALES EN AFRIQUES, BLAISE CAMPAORE,SENGHOR,HOUPHOUET BOIGNY,BONGO,et autres.apres l,organisation de ce genocide planifie du peuple centrafricain le projet tant reve de conduire L,OUBANGUI J,USQUA DJAMENA NE VERA JAMAIS LE JOUR.VOUS CHERCHEREZ DE L,EAU DANS VOTRE PAYS DESERTIQUE.LONGUE VIE DANS VOTRE SINISTRE AVENTURE.

Dubitatif

Par sagesse

19/06/2013 08:16

désolé mais déja rien que ton pseudo de ( famoundjou ) me laisse dubitatif .
Tu étais bien parti dans ton analyse mais par la suite je trouve que tu délire complètement.
faut arrèter avec ces histoires de traitres ou pas traitres.
prenons notre detin en mais plutot que de pleurer et dire des sottises.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués