NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

CEMAC: Yvon Songuet perd son poste à la BDEAC

Par Xinhua - 17/06/2013

La Séléka installe déjà ses hommes dans les organisations sous régionales

 

A mi-parcours de son mandat de cinq ans, le Centrafricain Yvon Songuet, nommé directeur général de la Banque de Développement des Etats de l'Afrique centrale (BDEAC) en 2010, a perdu ce poste au profit de son compatriote Aboubakar Salao, à cause du changement de son pouvoir à Bangui, révèlent des sources à la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC). La nomination du nouveau dirigeant de cette institution de financement du développement de la CEMAC basée à Brazzaville au Congo a été annoncée au terme d'un sommet extraordinaire des chefs d'Etat et de gouvernement de la CEMAC tenu vendredi à Libreville au Gabon où la situation en République centrafricaine (RCA) a été au menu des discussions.

 


© beac.int
Yvon Bertrand SONGUET
Ces assises organisées en marge de la deuxième édition du New York Forum Africa, forum économique lancé en juin 2012 dans la capitale gabonaise, ont été l'occasion de la première sortie officielle de Michel Djotodia, président de transition en RCA, aux côtés de ses pairs depuis sa prise du pouvoir le 24 mars en tant que leader des ex-rebelles de la Séléka. Lors d'une mini-tournée en mai après un nouveau sommet de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC) à N'Djamena, Michel Djotodia a été reçu par les présidents tchadiens Idriss Deby Itno, son parrain désigné, gabonais Ali Bongo Ondimba et équato-guinéen Teodoro Obiang Nguema Mbasogo

 

 
MOTS CLES :

2 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Etre musulman comme critère de nomination

Par NADE Berty

18/06/2013 10:28

L'histoire se répète; on enlève de son poste ce compatriote pour le substituer par un musulman .C'est la nouvelle tendance depuis la conquête du pouvoir par"effraction" comme Bozizé par le chef des ÉGORGEURS Ndotodia...Il faut surveiller cet individu de près car même si timidement il a démenti avoir écrit à l'organisation islamique afin d'avoir du soutien aux fins de prendre le pouvoir par la force, au quotidien, il a du mal à se départir de l'appartenance à l'islam comme critère de choix pour occuper les postes stratégiques...Et quand on sait que son mentor aux dents noircies par la cigarette et la Kola lui met dans la tête en OFF lors du dernier sommet de la CEMAC qui s'est tenu à Libreville que rien ne l'empêche d'être candidat aux prochaines présidentielles,il y'a vraiment de quoi à s’inquiéter...L'histoire se répète comme je l'ai dit; après chaque changement politique, celui qui prend les rennes du pays avec sa bande mettent le fameux "c'est à notre tour" en place...C'est dire qu'avec l'autoproclamé, c'est le tour des musulmans de la RCA... L'ISLAMISATION comme de notre pays est en marche avec l'appartenance à l'islam comme critère de nomination à des postes stratégiques .

Erreur

Par MB. F

18/06/2013 11:11

Soyez sérieux M le rédacteur de cet article. M SONGUET n'est pas DG de la BDEAC mais plutôt à la BEAC. Renseignez vous!

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués