SOCIéTé  |    

Cameroun: assurer le transit en République Centrafricaine reste préoccupant

Par Roger Elanga Elanga - 12/06/2013

C’est la raison de la tenue d’un conclave avec le ministre camerounais des Transports

 

Le vendredi 2 mai dernier, le chauffeur de camion Elvis Baudelaire Talla a été abattu de quatre balles dans la tête par des militaires centrafricains, sur la route reliant la ville Camerounaise de Garoua-boulai à Bangui, la capitale Centrafricaine. Selon M. Ibrahim Yaya président d’une organisation syndicale du secteur routier au Cameroun, s’est rendu sur les lieux du drame à Bangui. D’après son témoignage, le camion de M. Elvis Baudelaire Talla est tombé en panne: une crevaison de roue. Pendant qu’il la changeait, un groupe de militaires centrafricains est arrivé sur les lieux et ont demandé à voir le conducteur qui a garé. Elvis Baudelaire se serait approché en les suppliant. C’est ainsi que l’un des militaires lui a fait savoir que l’un d’eux s’est heurté à la roue du camion et s’est blessé. Le défunt a dû sortir une somme de 50000f CFA qu’il avait dans sa poche, afin de couvrir les soins médicaux. Ces derniers bien qu’ayant pris cet argent, n’ont pas hésité à lui flanquer quatre balles dans la tête.

 


© cap
Les conducteurs de camions toujours en danger!
Face à cette situation dramatique, le Gouvernement Camerounais qui s’en est profondément ému ne pouvait rester muet. C’est la raison pour laquelle le Ministre des Transports le Pr. Robert Nkili sur haute instruction du Premier Ministre Chef u Gouvernement du Cameroun a tenu une réunion dans son département ministériel avec les représentants des administrations et ceux des organisations syndicales du secteur routier. Afin d’examiner les mesures sécuritaires à observer par les transporteurs assurant le transit des marchandises vers Bangui en RCA et même Ndjamena au Tchad. L’une des solutions préconisées par le gouvernement Camerounais étant de sensibiliser les compatriotes transporteurs routiers, sur les mesures de prudence et de sécurité à observer lorsqu’ils s’engagent vers ces destinations.

Au terme de la réflexion collective entre les différentes parties prenantes, quelques propositions ont été faites pour éviter d’éventuelles situations, notamment demander aux transporteurs d’évoluer en convoi, demander que ces transporteurs soient escortés, proposer des actions envisagées pour la circulation dans les pays voisins.
Source: Culturefemme.com

 

 
MOTS CLES :

1 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Je vous ai averti pour une escorte militaire afin de garder une economie minimale pour la RCA, les dirigeants de Bangui s'enfichent et voila des pertes de vie commencent

Par Bouba-Nguere

13/06/2013 00:13

Les Selekas sont des serpents venimeux,
moins que les animaux, je fais cette route a tout moment, je les vois comme des demons qui sont venus detruire des pays, des societes, des familles, des affaires et des vies humaines!
voila ce qu'ils sont,

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués