NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Centrafrique: François Bozizé revient sur ses pas?

Par Lucie Nkouka avec autres médias - 10/06/2013

Le président déchu de Centrafrique ne s’exilera pas en Afrique du Sud, il serait de retour au Cameroun

 

La nouvelle avait couru les médias la semaine dernière sur le fait que l’ancien président de Centrafrique avait quitté définitivement le Cameroun pour se réfugier en Afrique du Sud, via Naïrobi la capitale kenyanne. Seulement voilà, lors de son escale dans ce pays de l’Afrique de l’Est, l’Assemblée nationale aurait statué sur l’arrivée ou non de M. Bozizé, quand on se rappelle que lors de son installation à Yaoundé, le président Zuma avait émis le vœu au même titre que le Bénin de l’accueillir. Selon une information de la communauté des États d'Afrique centrale, l'ancien chef d'État devrait s'exiler définitivement soit au Cameroun soit au Bénin.

 


© francetvinfo.fr
François Bozizé (d) est de retour au Cameroun
Un argument également repris par la ministre sud-africaine des Affaires étrangères sud-africaine, Maite Nkoana-Mashabane. Elle a indiqué, lors d'un point de presse que François Bozizé avait demandé à venir en Afrique du Sud. «La communauté des États d'Afrique centrale (Cemac) a décidé qu'il était mieux qu'il soit reçu où il était au Cameroun», a-t-elle précisé. «Un autre pays, le Bénin, lui a aussi offert l'asile. Il n'y a pas de petit jeu pour savoir qui va prendre chez lui l'ancien président. Il y avait beaucoup de propositions dans sa propre région, et très proches», a-t-elle assuré.

Aussitôt, l'ancien chef d'État de Centrafrique aurait donc quitté le Kenya, où il s'était rendu en fin de semaine dernière, après avoir résidé au Cameroun depuis sa destitution. «Selon sa famille, il a quitté Nairobi et est reparti au Cameroun», a déclaré un de ses conseillers. Lequel avait indiqué que Bozizé était en route pour l'Afrique du Sud. Du fait de la proximité personnelle de Bozizé avec le président Jacob Zuma, ce pays était la destination décidée par l'ex Président centrafricain. Le président Jacob Zuma, qui lui avait envoyé un contingent militaire de 200 soldats en renfort, en janvier, alors que les rebelles de la Séléka s'approchaient de Bangui.

Ces déplacements répétés de l'ex-président Bozizé, âgé de 66 ans, interviennent alors que la Centrafrique a lancé, le 29 mai, un mandat d'arrêt international contre lui pour «incitation au génocide» et «crimes contre l'humanité».

 

 
MOTS CLES :

3 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Les gens que le peuple veut voir juger sont loin d''être bozize

Par bambou

10/06/2013 15:01

Mais des le debut de son départ pour le kenya un de ses proches avait dit qu'il rentrerait au cameroun. C'est un homme de contact,comme les choses secrètes ne se disent que de bouche à oreilles,peut-être que c'est ce qu'il etait en train de faire.
Les poursuites de nature politique avec un procureur et ministre chargés de la Vegeance publique et privée à la place du ministre de justice; ces excitations judiciaires ne reflètent pas une justice saine,ce president connait tellement le dégré de corrompution et les secrets de tous ceux qui lui jettent la pierre aujourd'hui,leur but c'est de l'eliminer vite.lui n' a rien fait de mal à tous ceux qui lui avaient fait du mal quand ils etaient au pouvoir.Au contraire,il en a nourri plein,ce que ndouba ne peut faire
Hier ils etaient tous à sucer leurs doigts avec lui,certains à jouer les griots,aujourd'hui,change de veste.Quelle crédibilité de Doumba l'artisan de toutes ces fausses accusations et djotodia qui travaillent aujourd'hui avec les memes que bozizé travaillaient avec en concert et que ndoumba les traitaient de médiocres voleurs etc ,et les voilà avec djotodia. Ces gens sont-ils serrieux?
Ce n'est pas le peuple qui a chassé bozizé ou qui pousse ce désir de condamnation,cherchez vbien voyez qui en veut à Bozizé et dites nous s'ils sont sains économiquement et judiciairement?
La Maison où grélombé a été torturé et achevé existe ppas très loin vers koyagbonou,les temoins existent,une justice devait s'occuper de tous ces morts et l'urgence est de commencer par ces barbares qui tuent et continuent de tuer et que djotodia protège par des discours les innocentant, et que nourredine protège parce que ce sont ses hommes,il est toujours là pour empêcher que la vérité ne se sache. ils vont rançonner à l'église,kleurs discours etaient sans équivoxe,lui vient dire que ils cherchaient quelqu'un: c'est le nouveau mensonge et nouvelle astuce pour pour justifier les banditismes de ces brigands quand ils sont pris en flagrand délits.
Comment a avoir une jusrtice avant de la solliciter pour étouffer quelqu'un qui ne vous a rien fait,s'il était comme vous,vous ne seriez pas là aujourd'hui pour voler le peuple.
Encore aujopurd'hui,je lis sur le site de vos cousins LNC qui annonce la mort d'un adolescent en lobaye par seleka et d'un veilleur de nuit à combattant. ,comme quelqu'un l'a dit ,vous commettez vos forfaits et prenez plaisir par groupes dissidants ou en concurrence car djotodia est goulas et les rougas dont lnc et certains lui fait le complexe de superiorité et de cette situation bizarre, ils ne font pas cadeaux d' envoyer à connaissance,les faits et gestes des uns et des autres et nous nous en profitant. Ce qu'on vous demande bande d'assassins,ce n'est pas de mettre en lumière vos crimes et sauvageries sur les medias,mais que vos gouvernants saisissent la justice comme ils le font de façon trè très subjective contre des adversaires politique. il y a matière à justice dans le quotidien,cette justice on ne la voit pas mais pour nous parler de bozizé,vous roulez des yeux. votre tour viendra et c'est le peuple qui vous fera votre fete avant la cpi.
d'ailleurs ,le rigolo pasteur binoua ,aux joues en embonpoint d'un bébé hollandais,c'est un pur produit de ndoumba et mlpc,favorisant sa candidature pour donner un semblant de démocratie,ces faux candidats alors que les autres partis parlaient de boycot. Le Binoua,etaient les faire vloir de democratie pour patassé. quand je lis quelqu'unécrire que patassé est le seul président élu,c'est faux,il faut etre sur de ce qu'on écrit autrement on affirme pas. Chassé comme patassé l'était avec les sons de casseroles,les memes sons qui denoncent les turpitudes des selekas,le depart de patassé etait accueilli par la joie populaire et bozizé,apparaissait comme le sauveur et naturellement il avait beneficié d'un vote populaire d'attente,malgré certains partis raleurs toujours fideles au chapitre de la rale. les centrafricains vouler tenter du nouveau et voulu un pouvoir fort à leur service,car patassé etait devenu inexistant,effacé éloigné du peuple par les kaba dont ndouba. Il avait eu une fin de pouvoir triste,perssonne n'en voulait.Et il était tombé comme une mangue pourruie dont personne ne s'en souciait. c'est la leçon que le mlpc devait en tirer mais c'est comme s'ils vivent dans un autre monde. quelqu'un a dit que les centrafricains ont la mémoire courte,c'est faut, pas le epuple ,mais les candidats à la mangeoire ne se souvient pas de ce qui a fait que leur prédecesseur a fini par lassé un peuple et perdre le pouvoir,Bozizé aussi a fait cette erreur.
Djotodia il a cumulé le tout dès le début. aller vers le plus comme il veut qu'on le diffuse,ça ne sert à rien,d'autant plus que ces actes apparaissent plutot comme une simple communication pour l'image à donner,puisque les exactions,les meurtres les viols ,tout continuent comme à ses débuts. alors ça sert à quoi ces p&ardons du bout de levres quand la tête et le coeur disent aux brigands autre chose?

ne nagez pas dans de contradictions

Par Papy

10/06/2013 21:26

Pour votre crédibilité, se munir de toutes les preuves et faire des recoupement avant de mettre sur la toile les informations. En l'espace de quelques jours vous nous aviez étalé des informations fausses dénuées de toutes fondations, ca ne fait pas sérieux.

Manque de professionnalisme

Par dignité

11/06/2013 15:37

Tout a fait d'accord avec PAPY. Toutes ces désinformations montrent à quel point notre presse est tendancieuse et légère. Il suffit d'aller sur Centrafrique presse pour s'en rendre compte. Tout ce monde de la presse cherche à aller à la table de mangeoire du régime actuel. Plus d'info sur ce site (Centrafrique presse) maintenant car le Boss a déjà eu ce qu'il voulait devenir Conseiller en communication. Certains Centrafricains sont pitoyables et je suis sur que celui de Journal de Bangui attend son tour. Apprenez à bien faire votre travail et avec professionnalisme.
Bonne chance!

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués