SOCIéTé  |    

Insécurité: Coups de feu au Camp Beal à Bangui

Par Lucie Nkouka avec autres médias - 06/06/2013

De source hospitalière on dénombre un mort parmi les rangs des Séléka et plusieurs blessés

 

Une fois de plus la poudre à canon a parlé à Bangui la capitale centrafricaine, alors que le processus de désarmement avait été annoncé en même connu un démarrage. Selon plusieurs sources toutes aussi divergentes les unes que les autres, ce seraient des éléments Sélaka qui auraient échangé des tirs hier matin (mercredi 5 juin) au Camp Béal, siège du ministère de la Défense à Bangui. Il serait question dit-on de ration alimentaire mal distribuée. D’autres sources rapportent que ce sont des éléments de différentes factions de la Sélaka dans la ville des Bangui qui se seraient tirés dessus lors d’une énième tentative de désarmement.

 


© afp
Les éléments Séléka dans la ville de Bangui
Bref, toujours est-il que les rues de Bangui ont été désertées par les populations qui en ont plus qu’assez de devoir vivre sous la menace des accidents et autres balles perdues. Cette fusillade est survenue aussi, alors que le contingent congolais composé de policiers et de gendarme faisait son entrée dans la ville capitale Bangui. Le bilan de ces coups de feu auraient selon des source hospitalières fait un mort parmi les Séléka et une dizaine de blessés. On écoute ici un confrère sur place à Bangui, au micro de Nathalie Barge de la VOA:

<div align="center"><iframe src="http://www.lavoixdelamerique.com/externalaudio-FLRM/Audio/292330.html" scrolling="no" frameborder="0" width="384" height="185"></iframe></div>

 

 
MOTS CLES :

3 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

c'est malheureux

Par Anti-raciste

07/06/2013 09:41

En pensons que ce qu'ils font là,ils n'auront pas faim?Si le bon Dieu peut faire entre eux ils se tuent comme sa sera une bonne chose.Ils réagissent comme des animaux à cause de la nourriture?Mais voyant on ou est là?Les choses des gens qu'ils volent là ne les suffis pas de chercher à manger?Des singes sans cerveaux,vous allez tous mourir comme des mouches.

Justice de la dame Nature

Par NADE Berty

07/06/2013 12:56

C'est la justice divine ..qu'ils continuent à s’entre tuer ces criminels à la gâchette facile.D'ailleurs ça ne fait que commencer...Que le bon Dieu continue de jeter la confusion dans leurs rangs et que de telles situations se reproduisent pour réduire leurs effectifs tant ils sont nuisibles pour la paisible population centrafricaine. La nature a ses LOIS auxquelles personne ne pourra échapper...qui tue par l'épée , périra par l'épée

La graisse de cochon

Par Kpayome

10/06/2013 09:57

Ils(les seleka) se croient plus forts face a une population pauvre, sans armes. Eh bien la justice divine triomphera. Cela vous paraitra simpliste peut-etre meme comme une legende, mais ce combat que nous menons, doit etre fait avec tous les moyens de bord.
Peut etre que les Centro ont oublie, UTILISEZ LA GRAISSE DE COCHON, REPANDEZ CETTE MIXTURE PARTOUT DANS BANGUI, NOUS VERRONS BIEN S'ILS VONT CONTINUER A RESISTER.
DE LA GRAISSE DE COCHON, DE LA GRAISSE DE COCHON PARTOUT SUR LES ARBRES, PARTOUT...
DIEU VIENDRA A NOTRE SECOURS
VIVE LA CENTRAFRIQUE.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués