ECONOMIE ET BUSINESS  |    

Bangui: 2,0315 milliards de Fcfa pour délocaliser la Cémac

Par Palmata Ibrahim - Intégration - 03/06/2013

Cette somme doit être financée par le budget d’investissement de la commission pour le compte de l’exercice 2013

 

Après de fructueux débats sur la situation qui affecte sérieusement les fonctionnaires de la Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale en RCA, le conseil des ministres de la Cémac a retenu le principe de la délocalisation de la commission de la CEMAC de Bangui. Une délocalisation estimée à grands chiffres. Deux mil liards trois cent quinze millions de Franc CFA. Cette somme doit être financée par le budget d’investissement de la commission pour le compte de l’exercice 2013.

 


© journaldemalabo
La provision financière du budget d’investissement de la Cémac est estimée à 2,5 milliards de Fcfa. La délocalisation a une durée temporaire de deux ans, en parallèle avec les 24 mois prévus pour la transition politique en RCA. Le choix du lieu de relocalisation tiendra compte de certains critères: la mise à la disposition immédiate des bâtiments devant abriter les bureaux et les logements des membres du gouvernement de la commission et des fonctionnaires de statut international; la facilité d’accès aux autres pays de la communauté; et l’accessibilité aux structures sanitaires et scolaires du pays d’accueil. Le retour de la Cémac à Bangui est conditionné par le respect strict des mesures préconisées plus haut.

 

 
MOTS CLES :

5 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

CEMAC doit être dissoute !

Par camerbangui

03/06/2013 12:54

Tant mieux, pourvu, qu'ils ne reviennent plus, ainsi nous aurions hérités des locaux, car nous sommes écœurés par l'insolence du train de vie des ramassis de soit disant fonctionnaires de la CEMAC, qui sont gracieusement payés aux frais des contribuables des pays membres. Comparativement à sa sœur de l'Afrique de l'Ouest, la CEMAC ne sert à rien, des fonctionnaires à Bangui, passent le clair de leurs temps dans les Ganda, a entretenir des maitresses. Citez moi, une œuvre de charité que ces bourgeois ont posé en faveur des populations meurtries, qu'ils côtoient quotidiennement ? Rien !
La RCA sollicité ce bâtiment qui pourra le servir de maison de télévision, car ils sont pauvres, je souhaite très honnêtement que la CEMAC soit dissoute ou que la fusion se fasse maintenant avec la CEEAC, au lieu de trouver un autre pays d'accueil, pour entretenir des improductifs. Un citoyen camerounais vivant à Bangui

Il faudrait qu'apres expulsion des forces criminels et malefiques du Tchad et Soudan, le reste des forces inutiles et hyporcrites quittent notre pays, la terre de nos ancetres

Par Anti razzia

03/06/2013 15:02

Nous sommes ecoeurés et surpris surtout d'avoir vu la faiblesse et la haute trahison du peuple suivi des crimes odieux au su de toutes les forces multinationales qui existaient en RCA et nous demandons purement et simplement que ces gens prennent leur temps mais quiitent notre pays en guise de recapitulation:
1-Les forces onusiennes et le bureau de l'onu ont existé pendant 15 ans, qu'est ce qu'ils ont fait de concret pour consolider la paix en RCA?
Zero sinon il y a eu des coup d'etat sanglant en 2001, 2003 et 2013.

2-Ces forces avec des gros salaires inutiles ne font que se moquer de notre pays, un comportement arrogant, orgueilleux.

3-Les forces de CEMAC ou FOMUC FOMAC ou MICOPAX etaient la quand ces enfants soldats avec les wahabistes Tchadiens et salafistes djihadistes du Soudan ont bousculé la barriere de Damara pour venir tuer, violer, voler des vehicules, detruire la capitale sans oublier les pillages systematiques des provinces et des crimes odieux!!
A mon avis toutes ces forces multinationales pour des raisons diplomatiques pourraient rester en RCA que pour 18 mois apres les elections, il faudrait qu'elle rentrent chez elles...L'onu qui est prete a prendre fuite avec ses personnels doivent chercher a redefinir leur role chez nous en Centrafrique et qu'elle ait sa limite et quitté la RCA aussi.
Nous Centrafricains ne sommes plus dupes, vous n'allez pas continuer a creer votre sale boulot et faire du sou sur les cadavres de nos parents! ou est l'humanite pour laquelle vous plaidez la cause?
Aux Centrafricains, je tiens a les assurer que la paix dans notre pays ne viendra pas d'une force tiers bien que nous apprecions pour des raisons diplomatiques la presence de ces forces d'observation...comprennez tout simplement que toutes ces organisations tirent leur bonheur dans notre malheur, et l'hypocrisie va jouer sa part pour que la crise perdure.....de grace apres quelque temps d'assistance, que ces forces quittent la RCA...
Pourquoi Deby lui meme a refusé la presence des forces multinationales chez lui?
La guerre d'Angola a duré plus de 20ans...les forces de l'onu etaient la bas?
Alors nous ne rejetons pas ces gens mais de grace qu'ils nous definissent leur mandat et aprés il faut quitter le pays.
Mes chers compatriotes cette analyse prenez notes et vous allez vous souvenir de cela un jour!C'etait aussi bien que la France refuse de nous assister dans un danger et nous avons pays une fois de plus avec notre sang, alors il est temps aussi de diversifier nos relations avec d'autres partenaires...La France a voulu nous dire prenons notres responsabilité...elle ne veu pas etre gendarme.
Que Dieu nous aide!!! hommage a tous les innocents qui sont tombés pour rien.

Ils ont raison de partir

Par Georges

03/06/2013 20:34

Seuls les centrfaricains sont responsables de leurs malheurs. Tous jaloux les uns des autres, ils sont nombreux à souhaiter les coups d'état, les rebélions, la chutte des présidents, ministres et leurs entourages, convaincus que cela fera leur bonheur. Eh ben NON. Ils s'appauvrissent de jour en jour, mais continuent d'avoir les mêmes sentiments. Pourquoi ne sommes-nous pas levés comme un seul homme pour dire NON a Bozizé, NON aux SÉLÉKA, NON aux aventuriers. Maintenant que le pays est détruit, regardons-nous bien les yeux dans les yeux, et que chacun fasse son examen de conscienec. Vous voilà partis en guerre contre la CEMAC, la FOMAC, etc. Pourquoi Bozizé en 10 ans pouvoir n'a pas pu construire même un embryon de force spéciale tribale de 1000 hommes qui auraient aidé les sud africains à le défendre et en passant le pays ? Il en est de même du paresseux et paranoiaque de Patassé et ses parents Dologuélé, Dondon et Ziguélé qui ont préféré livré le pays aux Bayamulengués ou Kolingba qui a livré le pays au Colonnel Mantion ? Non laissez les étrangers en dehors de tout cela. Qu'ils aillent en paix, et qu'ils nous laissent nous entretuer jusqu'à épuisement. Examinons nos consciences haineuses pour guérir de cette maladie mortelle qui mine ce pays.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

A savoir

  • Directeur Gérant Global Communications Sarl
  • Directeur de publication du magazine INTEGRATION
  • Tél: +237 33 01 90 46; +237 99 93 10 42; +237 76 20 37 09
  • courriel: globcoms@yahoo.com
  • integration@integrationafrica.org
  • Site Internet: www.integrationafrica.org

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués