NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Cameroun: François Bozizé a quitté Yaoundé pour l’étranger

Par journaldebangui.com - Xinhua - 03/06/2013

Ce déplacement intervient à la suite du mandat international émit contre lui par le pouvoir judiciaire de Bangui

 

De source aéroportuaire signalée par l’agence de presse chinoise, le président déchu centrafricain François Bozizé a quitté son pays de refuge camerounais hier dimanche, 2 juin 2013 à bord d’un vol commercial régulier de la compagnie nationale kenyane. Arrivé à l'aéroport international de Yaoundé-Nsimalem sans avoir été annoncé par les officiels camerounais, François Bozizé, accompagné d'un garde du corps, a été traité comme un passager ordinaire, sans un aménagement protocolaire spécial, a confié un responsable proche des Aéroports du Cameroun (ADC), entreprise publique chargée de la gestion des aéroports commerciaux du Cameroun. Aucune information n'a pu être obtenue sur le motif et la destination finale de ce déplacement. Le voyage de Bozizé intervient au moment où le nouveau pouvoir centrafricain, qui l'avait déjà inculpé précédemment de crimes contre l'humanité, vient d'émettre un mandat d'arrêt international à son encontre.

 


© youmag.com
L'ex président de Centrafrique est parti pour l'étranger!
François Bozizé avait été accueilli par les autorités camerounaises à Yaoundé après sa chute suite à la prise du pouvoir de Michel Djotodia et l'ex-rébellion de la Séléka le 24 mars à Bangui. Lui-même tombeur d'Ange-Félix Patassé le 15 mars 2003, l’ex-président centrafricain avait débarqué au Cameroun par Bertoua, ville de l'Est proche de la frontière avec la République centrafricaine (RCA), après avoir quitté dans la précipitation le palais présidentiel de Bangui afin d'échapper aux rebelles Séléka qui venaient de faire leur entrée dans la capitale après une offensive rapide contre l'armée régulière. Rejoint à Yaoundé par sa famille envoyée dans un premier temps dans d'autres pays étrangers comme la République démocratique du Congo (RDC), il s'est installé dans une résidence privée non loin du palais présidentiel camerounais après un mois passé à l'hôtel.

Initialement annoncé comme provisoire par le pouvoir camerounais, ce séjour qui s'éternise finalement suscite des interrogations. Lors d'une tournée régionale mi-mai, Michel Djotodia, le nouvel homme fort de Bangui, n'a pu se rendre au Cameroun pour rencontrer le président Paul Biya. Un rendez-vous manqué qui, aux yeux des observateurs, signifie une fin de non-recevoir à l'endroit de l'ex-chef rebelle.

Cependant, des sources bien introduites informent que l’ex président centrafricain, après son passage au Cameroun, va s’installer au Bénin où il possède une villa dans la ville de Cotonou. La Lettre du Continent nous apprend d’ailleurs qu’une maison a été emménagée pour lui et sa famille à Tchakou, non loin de Porto Novo. Ce départ du Cameroun fait suite à des pressions des pays comme le Tchad qui estiment que la présence de l’ex chef d’état dans un pays limitrophe de la RCA n’est pas un gage de stabilité.

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués