NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

La Centrafrique indésirable aux 50 ans de l’Union africaine

Par Source: jeuneafrique.com - 24/05/2013

Michel Djotodia, dont le pays est suspendu de l'organisation panafricaine sera absent des célébrations prévues les l26 et 27 mai, à Addis Abeba

 

Selon les envoyés spéciaux de jeunafrique.com dans la capitale éthiopienne, les diplomates de l’ambassade de RCA à Addis Abeba, aperçus non loin du siège de l’UA, n’ont pas été invités à pénétrer dans l’enceinte ultra sécurisée. C’est ainsi que les travaux du Conseil exécutif de l’Union africaine (composé des ministres des Affaires étrangères) se sont déroulés sans eux. Car la Centrafrique étant suspendue de l’Union africaine (UA), le régime issu de la coalition Seleka, qui a pris le pouvoir le 24 mars dernier à Bangui ne peut accéder aux travaux du Conseil exécutif de l’organisation continentale. Pour tenter de rompre cet isolement forcé, de la Séléka, un sommet extraordinaire des présidents de la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC) était censé se tenir le 26 mai, en marge de la célébration du cinquantenaire de l’Union africaine, avec à l’ordre du jour, la situation en Centrafrique. Seulement, en l’absence de plusieurs chefs d’État concernés, on est passé du sommet de décideurs à une simple réunion de concertation. Paul Biya du Cameroun a déjà fait savoir qu’il ne fera pas le déplacement d’Addis Abeba. L’Équato-Guinéen Teodoro Obiang Nguéma Mbasogo non plus ne viendra pas. Occupé qu’il est à organiser des élections législatives, sénatoriales et locales qui se tiendront le 26 mai prochain, mais aussi à surveiller une situation politique tendue, qui a conduit le 15 mai dernier à l’arrestation de cinq opposants.

 


© journaldebangui.com
Selon un proche du dossier, la réunion prévue à Addis Abeba devrait examiner la mise en application des recommandations du groupe international de contact sur la République centrafricaine qui a tenu le 3 mai dernier sa première réunion à Brazzaville au Congo à savoir: la restauration urgente de la paix et une meilleure protection des populations civiles, le cantonnement/désarmement d’un nombre important d’éléments de la Séléka, la création d’un Fonds d’affectation spéciale pour la remise en marche des services publics, etc. En visite de reconnaissance le 17 mai dernier en Guinée Equatoriale, le chef d’Etat de la Transition Michel Djotodia a laissé entendre qu’il espère bien qu’au moment opportun l’Union africaine pourra reconsidérer sa position et lever la suspension de la Rca. Nous allons nous employer à discuter avec les responsables de l’Union africaine et mes pairs afin que la Rca retrouve la place qui est la sienne au sein de cette organisation panafricaine. Michel Djotodia en tant que chef de la Séléka et certains autres dirigeants restent sous le coup des sanctions de l’Ua et notamment des restrictions de voyage et le gel de leurs avoirs.

<div align="center"><script height="246px" width="516px" src="http://player.ooyala.com/iframe.js#pbid=YTgzNDhjMGEyMWUzMDkwY2NkM2ZhYTc2&ec=xra3R1YjooIx0M_sY57MFrHSAkK5-dtj"></script></div>

 

Centrafrique: comment sortir de l'impasse?
Reçu à N'Djamena (14 mai), à Libreville (15 mai) et à Malabo (17 mai), Michel Djotodia, le président de la transition en Centrafrique, a demandé l'aide de ses pairs. Idriss Déby Itno, le président tchadien, a insisté auprès de lui sur l'urgence de convaincre les miliciens de la Séléka de déposer les armes, ainsi que sur la sécurisation des biens et des personnes, avec le concours de la force de maintien de la paix en Centrafrique (Micopax), dont les effectifs vont être portés à 2 000 hommes. Les chefs d'État africains sollicitent par ailleurs le soutien financier de l'Afrique du Sud, et celui, militaire, de la France pour sécuriser la capitale. «On réfléchit à cette demande, explique un diplomate français. C'est important que l'Afrique du Sud s'implique dans le processus.» Pour sa part, la communauté internationale souhaite que Djotodia se penche rapidement sur le problème des réfugiés, laisse des observateurs des droits de l'homme se déployer dans le pays et ouvre son gouvernement à toutes les composantes de l'opposition.
 
MOTS CLES :  Centrafrique   Ua   Célébration   50 Ans 

15 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Normal !

Par Edith

24/05/2013 20:49

Qu'on banisse la RCA de partout, et qu'on la laisse mourir seule. C'est tout ce qu'elle mérite !

ANORMAL

Par KEZIN

25/05/2013 07:21

Pauvre Edith tu as du quitte le pays bien longtemps pour ne pas te soucier des petits centrafricains qui peine a trouver de quoi manger a avoir une instruction méritée a vivre dans un bon cadre. Pauvre Edith qui trouve que nous avons mérité cela au moins toi tu es a l’abri dans les bras de ton Moundele et de ton fat de femme de chambre a pls

Qu'as tu fait pour ton pays?

Par Edtih

25/05/2013 09:46

Centrafricain qui se plaint, qu'as tu fait pour ton pays? Quand je rentre, je ne vois que des centrafricains qui volent, qui trompent leur femme, qui abandonne leurs enfants, qui boivent de l'alcool frelaté jusqu'à déraison. Aucun d'entre vous ne travaille à la prospérité du pays, vous esperez juster pouvoir voler tranquille, au voisin, à la famille, à l'entreprise qui vous emploie, au gardien complice, etc. Chacun cherche son mangeoir plutot que de chercher à élever la Nation. Alors ne nous plaignons pas de l'impasse dans laquelle nous sommes, attendons juste de pouvoir être annexé par un pays voisin qui saura remettre de l'ordre dans la maison, puisque ca fait 60 ans que l'on est incapable de le faire. On se plaint de la misère, mais personne n'a jamais levé le petit doigt, il a fallu attendre les rebelles tchadiens ou soudanais pour etre débarassés des pillards. De nouveaux pillards sont maitnenant en place, entend-on le peuple gronder?
Non !

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués