ECONOMIE ET BUSINESS  |    

Gabon – Centrafrique: Accord pour la lutte contre le braconnage

Par Source: Infos Gabon - 21/05/2013

Le partenariat concerne la mise en place d’un cadre juridique, institutionnel et opérationnel de gestion des aires protégées en RCA

 

La signature de cet accord est intervenue au lendemain de la rencontre à Libreville entre le Chef de l’Etat gabonais Ali Bongo Ondimba et le Président du Conseil National de la Transition (CNT) de la République centrafricaine, Michel Djotodia, arrivé dans la capitale gabonaise mercredi dernier pour solliciter l’appui du Gabon pour le retour de la paix dans son pays. L’accord consiste à réorganiser le système de gestion du réseau d’aires protégées de la République centrafricaine, actuellement menacé par le braconnage d’éléphants à grande échelle. D’autant qu’environ vingt-six éléphants ont été tués dans le parc national Dzanga Sangha au début du mois dans la forêt de Dzanga Bai. Le site déclaré faire partie du patrimoine mondial dans le sud-ouest de la République centrafricaine reçoit quotidiennement entre 50 et 200 éléphants immigrants pour puiser les sels minéraux présents dans le sol.

 


© facebook
Lors de la visite du président Djotodia au Gabon
Présent lors de la signature du protocole, le professeur Lee White, secrétaire exécutif de l’ANPN explique: «la première fois que j’ai visité Dzanga Bai, j’ai été immédiatement captivé par l’une des merveilles naturelles les plus fascinantes du monde. C’est un de ces endroits que chaque être humain devrait avoir vu une fois dans sa vie. Il est officiellement reconnu comme un site du patrimoine mondial, et notre monde ne serait plus le même si nous perdions un trésor naturel tel que le Dzanga Bai». C’est dans le but de mettre un terme au braconnage qui sévit dans cette partie du pays, qu’une délégation de l’Agence Nationale des Parcs Nationaux (ANPN) du Gabon dirigée par Mike Fay, le conseiller spécial du président de la République gabonaise qui a participé à la classification du parc national de Dzanga-Ndoki il y a 30 ans, s’est rendu le jeudi 16 mai à Bayanga en RCA afin de travailler avec le Gouvernement pour la mise en place d’une stratégie afin de sécuriser et rétablir les activités de conservation. La délégation gabonaise a indiqué aussitôt que la sécurité était actuellement revenue dans la zone et préconisé que le travail de restauration de la protection du parc et de sa richesse doit immédiatement être entamé. Dans cette optique, Richard Ruggiero du Service de la Vie sauvage du gouvernement américain (US Fish and Wildlife Service) a fait savoir qu’«il faut immédiatement lancer des actions de protection et appuyer les capacités des agents. En protégeant les éléphants, on protège les populations locales par la création de pôles de bonne gouvernance. La coopération internationale vient en aide aux humains comme aux animaux».

Ainsi la coopération établie dans ce domaine entre le Gabon et la République Centrafricaine vise à promouvoir la gestion des aires protégées, à mettre en place un cadre juridique et institutionnel qui répond aux défis posés par la gestion et le développement des aires protégées. Elle permettra aussi au Gabon d’accompagner la RCA afin qu’elle augmente sa capacité d’intervention, à développer une agence nationale des parcs en République centrafricaine, d’assurer la formation du personnel travaillant pour la conservation et la gestion des aires protégées. A la suite de la signature de l’accord en question, des agents de l’ANPN ont été instruits par le Chef de l’Etat gabonais pour rejoindre la RCA aux fins d’assurer des formations intensives aux personnels locaux.

En matière de gestion des aires protégées au Gabon, l’ANPN a développé une expérience reconnue en termes de recherche de financements additionnels pour la gestion des parcs gabonais. En RCA, ses équipes proposeront la mise en place des outils indispensables à la pérennité des sanctuaires naturels. Notamment des plans de gestion, des plans de communication, des études d’impact, valoriseront les services touristiques, assureront l’intégration des communautés et l’équipement des parcs du pays. Le Pr Lee White précise que «cet accord est un excellent exemple de coopération Sud-Sud. L’Afrique a perdu 70% de ses éléphants de forêt en 10 ans et même au Gabon, où nous avons été moins touchés, 30% de nos éléphants ont quand même été tués au cours de cette période. Nous espérons être en mesure d’aider nos collègues en RCA à préserver Dzanga-Sangha, qui est l’une des zones protégées les plus importantes en Afrique, et à restaurer les autres zones protégées qui étaient autrefois la fierté et la joie du pays».

Par ailleurs, à la suite de la signature de cet accord, le président gabonais Ali Bongo Ondimba a exprimé l’espoir que les organisations sous régionales de coopération et de préservation de l’environnement (CEEAC, COMIFAC, RAPAC) et des organisations non gouvernementales de conservation accompagnent le Gabon et la République centrafricaine pour répondre à ce défi. «Il y a un lien direct entre l’ivoire tâchée de sang (blood ivory) et la stabilité en Afrique. Ainsi ce drame dépasse la simple question de l’environnement. Nous devons tous travailler ensemble pour restaurer la bonne gouvernance en République centrafricaine, protégeant tout à la fois les populations et la biodiversité», a-t-il fait savoir. L’Agence Nationale des Parcs Nationaux (ANPN) du Gabon est un établissement public à caractère scientifique et environnemental, créé par la loi 003/2007 du 27 août 2007. Sa mission principale est de gérer durablement les parcs nationaux du Gabon, au mieux des intérêts des communautés nationale et internationale. L’ANPN a aujourd’hui un effectif de 550 personnes assurant la protection de 13 parcs nationaux, une réserve présidentielle et un arboretum. Son budget public n’a cessé de croitre depuis 2009, atteignant 8 milliards de FCFA pour l’exercice 2013. Ce budget est doublé d’une contribution équivalente des partenaires financiers. L’ANPN s’est en effet engagée à doubler chaque année la subvention publique par des apports extérieurs.

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués