NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

RCA/New-York: Nicolas Tiangaye rencontre Ban Ki-moon

Par source: un.org - 15/05/2013

Le Secrétaire-général des Nations unies très touché par la situation de la RCA a tenu à lui exprimer son soutien

 

Premier ministre centrafricain, Nicolas Tiangaye vient de rencontrer le patron de l'ONU à New York. Le Secrétaire-général très touché par la situation de la RCA a tenu à lui exprimer son soutien. Il a rappelé que les Accords de Libreville signés en janvier 2013 qui prévoient une transition inclusive dans le pays, ainsi que la Déclaration de N'Djamena du 18 avril, conféraient toute légitimité à son mandat de Premier ministre.

 


© ONU/Rick Bajornas
Le Secrétaire général, Ban Ki-moon (à droite) avec le Premier ministre centrafricain, Nicolas Tiangaye
Le Secrétaire général a rappelé que l'établissement d'institutions crédibles et la promotion d'un processus politique inclusif étaient les éléments essentiels au succès de la transition en cours dans le pays depuis le changement de pouvoir le 24 mars. Il a en outre redit ses profondes préoccupations devant la détérioration continue de la situation humanitaire et les violations persistantes des droits de l'homme enregistrées en République centrafricaine. «Il est urgent de mettre un terme à ces abus et de punir leurs auteurs», a-t-il ajouté. Il a ensuite discuté avec M. Tiangaye de la crise sécuritaire que connaît le pays et plaidé pour un meilleur accès aux populations locales en détresse. Enfin, il a assuré le Premier ministre de l'engagement des Nations Unies de continuer de soutenir le processus de transition en République centrafricaine.

 

 
MOTS CLES :

7 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

RCA/New York

Par Koraa

15/05/2013 18:36

La seule solution credible dans le drame que connait le Centrafrique est que les Nations Unies comme cela a ete deja suggere est la reprise par la BINUCA(et si les contingents tchadiens et congolais- Brazzaville) peuvent etre exclus cela peut avoir l'adhesion du peuple centrafricain qui desormais considere ces deux armeees comme une armee d'occupation.Il n'est pas tenables que les bourreaux puissent se constituer en protecteurs.

Non à la mise sous tutelle de notre pays par l'ONU

Par Nomzamo

15/05/2013 21:41

Cher frère, je comprends ton besoin de trouver une solution à notre problème. Au risque de décevoir, l'ONU n'a jamais ramené la paix dans un pays. Lorsqu'elle s'installe, c'est 10 à 15 ans de merde sans aucune chance de paix pour les populations. Les exemples frappants sont : la Côte d'Ivoire et la RDC. En Côte d'Ivoire, les soldats de l'ONU ont participé à la guerre, ils ont aidé la France au côté des rebelles sahéliens, l'équivalent des séléka dans leur descente sur Abidjan et pendant la guerre dans Abidjan faisant plusieurs milliers de morts. Aujourd'hui, les populations de l'ouest dans des camps à deux pas de l'ONUCI, se sont fait exterminées par les assaillants sahéliens, dozos venus du burkina faso, mali, sénégal, guinée équivalents des sélékas (tchadiens et soudanais) en RCA et ce au nez et à la barbe de l'ONUCI sans que celle ci ne bouge le petit doigt. Idem en RDC où les populations se font massacrer sans actions d'envergure de sa part. De plus, les troupes de l'ONU sont des fonctionnaires qui profitent aussi des trafics nés de la guerre en tout genre, pratiquent le viol des femmes etc. Ils ont intérêt à ce que les guerres durent pour faire du business.
L'ONU ne peut pas la solution mais une partie du problème. D'ailleurs si mise sous tutelle il y a, ce sera à la puissance coloniale marraine des séléka via déby qui proposera des résolutions sur la RCA. C'est la France qui est juge et partie qui rédige les résolutions sur toutes ces colonies. Ce qui revient pour elle à occuper officiellement notre pays en plus de l'aéroport, la présidence et le port pétrolier.

Je propose que l'on sollicite les pays frères d'Afrique Australe pour nous aider à mettre de l'ordre à la maison. Toute solution extérieure sera vouée à l'échec.
Nous devrons apprendre à nous prendre en charge en tant que Femmes et Hommes adultes.

Je ne souhaite pas que nos petits enfants nous disent mais qu'avez-vous fait pour que nous puissions vivre cette déchéance?

tpi

Par eric

16/05/2013 00:33

Nomzamo vos dire sont cohérent je pense qu'il faut exclure de la rca les rebelles tchado soudanais et instauré automatiquement le service militaire pour toute la jeunesse centrafricaine avec obligation de stage de formation dans l'armée de trois mois chaque année cette condition aura comme but de crée des citoyens plus patriote et autonome en matière de la gestion de leur propre sécurité et de celle du territoire entier

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués