DéBATS & OPINIONS  |     KIOSQUE  |    

Centrafrique: de l'urgence d'une prise de conscience nationale renouvelée

Par Simon Koitoua - 14/05/2013

Simon-koitoua est étudiant en Master II option Ecotourisme au département de géologie à la faculté des sciences université Ibn Zhor d’Agadir Maroc

 

Le constat est clair et doit l’être dans l’esprit de tous les Centrafricains: le fait pour les formations politiques, les membres de la société civile et autres patriotes engagés dans les unités d’avoir dénoncé sans désemparer ces dérives, ces exactions, tueries, viols et pillages des édifices publiques et des particuliers; d’avoir criaillé indéfiniment dans les radios et surfé avec obstination sur Internet pour décrier la féroce atrocité que toute une nation Centrafricaine a subit au terme de l’année 2013 a longtemps été une catharsis au mal-vivre des Centrafricains. De même, le fait pour les pauvres populations de pleurer à chaudes larmes dans les chaumières sur les morts et les disparitions que l’on n’a pas fini de compter dans notre pays, et de s’émouvoir indéfiniment à propos des frasques d’un soit disant Autorité du pays, ainsi que des abus diaboliques de sa famille nucléaire qui se comporte comme en pays conquis en multipliant des crimes et abominations, a fini par saper la capacité de résilience d’un peuple pourtant fort mais qui vit de manière insupportable les incartades et extravagances de la nébuleuse SELEKA, ses proches ayant pris notre pays en otage.

 


© journaldebangui.com
Simon Koitoua
Depuis le mois de Décembre 2012 jusqu'au mois de mars 2013 le peuple Centrafricain qui croyait a un changement venait de subir des exactions et atrocités jamais vécu durant les précédents régimes dont l’asservissement de tout un peuple. La dictature militaro-tribale et d'assassinats non stop de pillage de l'économie nationale et de déliquescence de la conscience collective. Au terme de cet hallucinant compte, cette longue et pénible année de 2013 constitue un insondable trou noir dans lequel le peule Centrafricain est noyé et semble être voué à la destruction totale de tissu économique. Beaucoup de patriotes de ce pays ont tragiquement payé de leur vie pour avoir rêvé de la possibilité d'une Centrafrique meilleur et définitivement libéré. Désormais, répéter et ressasser ces ignominies doit céder le pas à une autre façon de vivre, de faire, et de penser à l’avenir de la Centrafrique car c’est un héritage que DIEU nous a léguer. Il nous faut tous passer à la vitesse supérieure.

La réalité actuelle impose la nécessité d’une prise de conscience nationale nouvelle pour une option totale, urgente et sans plus aucun atermoiement d’une logique d’action directe pour un changement de mentalité pour une Centrafrique UNI et indivisible. Nous avions dénoncé, il y a quelques mois. La preuve la plus aveuglante de cette situation avait éclaté jusqu’aux yeux des plus sceptiques parmi ceux qui sont dans les secrets des dieux lorsque la Seleka a commis le carnage de 4 et 7 arrondissements de Bangui, les Hommes politiques qui se disent des DEMOCRATES n’ont pas daigné condamner ces CRIMES sauf quelques dignes vaillant filles et fils du pays (Marie reine HASSEIN, Blaise NAKOMBO et Anicet George DOLEGUELE). Une nouvelle synergie pour une action directe.

L’espoir, dit l’adage, fait vivre. Mais sans espoir, on est résigné et on est perdu, ne sait quel sain vouer. Les Centrafricains n’ont pas le droit de perdre cet espoir et par conséquent de se perdre. Car aussi longtemps que dure la nuit, le jour se lève. Toujours Symbolise et matérialise dorénavant l’espoir certain du jour qui va se lever pour le peuple Centrafricain. Accrochons nous y tous, et donnons un sens et une substance à cet espoir.

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués