SOCIéTé  |    

Conférence: «la paix en République Centrafricaine réalité ou fiction»

Par Source: RJDH-RCA - 13/05/2013

C’est sous ce thème que ce sont réunis, il y a quelques jours, des hommes d’Eglise à Bangui

 

La conférence débat était organisée par l’Abbé Fréddy Stéphane Mboula, au centre Jean XXIII, à Bangui. Elle s’est tenue en présence de l’Archevêque de Bangui, monseigneur Dieudonné Nzapala Inga. Lequel dans sa déclaration de circonstance, a exhorté les participants à cette assise de soutenir les efforts qui se font actuellement par des différentes entités, pour la consolidation de la paix en République centrafricaine. Abordant le thème de cette conférence qui s’intitulait «la paix en République Centrafricaine réalité ou fiction», l’ancien évêque de Kaga-Bandoro, Monseigneur François Xavier Yombandje a retracé l’historique des conflits en République Centrafricaine qui remonte à plus d’une décennie, caractérisée par le tribalisme et le racisme.

 


© cap
Image d'illustration
Monseigneur François Xavier Yombandje a également relevé la léthargie connue par la RCA, depuis l’indépendance jusqu’à ce jour qui, selon lui, est dominée par la mauvaise gestion du pouvoir publique. La reforme de toutes les instances du pays reste l’unique solution pour sortir de crise et amorcer un décollage total de la République Centrafricaine.

Pour le ministre délégué à l’éducation, chargé de l’enseignement primaire et secondaire, Claude Lenga, les crises que connait la Centrafrique sont nées d’un esprit partisan où l’intérêt personnel prédomine et fait place à la haine, la jalousie et le tribalisme. «Pour combattre cela, il est temps que chaque fille et fils du pays se lève et dénonce ces mauvaises mœurs qui n’honorent pas la RCA», a-t-il ajouté.

Monseigneur Nestor Nongo Aziagbia, évêque de Bossangoa a quant à lui, fait la genèse de la rébellion de la coalition Séléka et tous les ingrédients qui ont accompagné cette rébellion. Il a également invité le politique à bannir le tribalisme, le népotisme et garantir la justice pour tous, de payer le salaire aux fonctionnaires et de rapatrier les mercenaires tchadiens et soudanais qui sont actuellement dans les rangs de la coalition Séléka et enfin d’indemniser toutes les victimes de cette crise.

 

 
MOTS CLES :  Paix   évêques   Eglise   Bangui 

4 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

MERCI pour ce que vous faites, les politiciens rasent les murs

Par Marcus

14/05/2013 15:41

Heureusement que vous etes là hommes de l’église pour parler et veiller sur le droit à la vie de tous. Quand un site pro Seleka,LCN pour ne pas le citer, certainement de ceux qui s’estiment pas suffisamment récompensés , a pris à parti contre les les curés,on ne peut y voir que de la malhonneté intellectuelle et un parti pris inutile que ce site ,à force de jouer au Ndouba deses débuts pour raccoller lescentrafricains, ne parvient pas à dissimuler par moments. Avec un slogan bidon
Je comprends très bien pourquoi l’église doit se trouver dans ce cnt. Pour moi le cnt n’est pas l’équivalent d’une assemblée nationale,quel peuple et quels sont les partis politiques qui ont fait le choix librement de la composition ?. C’est juste un conseil de sages où pèle-mèle des gens de tous horizons devaient s’y trouver pour parler de nos travres et les corriger. Et les églises chrétiennes étant les plus touchées ,il était plus que nécessaires qu’elles soient parties prenantes de ce conseil pour discuter de ses inquiétudes et faire entendre sa voix dans cette jungle installés par des barbares.
Alors que des gens ,qui se donnent des titres ronflants de psycho,juriste,analyste etc …traitant d’ un pays , ne peuvent écrire sans pondre de fautes grossières non pardonnables d’un niveau universitaire qu’exigent leurs diplômes,elles feraient mieux de s’appliquer à cela, car elles s’exposent quand meme derrière le nom d’un pays. Ndouba est seleka comme elles à Lcn mais lui au moins à la maitrise de l’écriture meme dans son animosité

Qu'ils cessent de tuer et que la justice soit faite

Par centrafrique

14/05/2013 16:46

Ne pensez vous pas qu’on a une deuxième Marie reine Hassen en la personne de cette FKL. La grosse tête,je vous dis pas.J’en croyais pas mes yeux quand cherchant un truc sur centrafrique,je vois ces commentaires,oh l’enflure : JE, JE ,Je. Quand on a un site et que les gens y piquent des choses sans vous siter,il n’y a pas à faire un tel plat. Au contraire si elle est la première à publier ou a écrire,les internautes ne sont pas bêtes et il ya un fichage qui peut afficher que tel a publié en premier.j’ai vu qu’elle s’est chamaillé publiqué avec centrafrique presse,cherchant le buzz certainement,puis venir parler de l’Afp qui aurait copié sa diffusionetc ,c’est soulant et enfantin ou envie d’exister à l’extreme,puis raconter le fait qu’on lui aurait dit que pourquoi est-elle proche de seleka parce que un oncle plutôt que celui des magalé,on s’en fout. Les gens lisent des articles,la vie des gens n’interesse personne .
Et venir nous dire que Marie reine hassen est une sainte. C’est la totale. Je pensais qu’elle pouvait un sens de jugement ou la réserve mais s’hasarder alors que la réalité est là pourtout confirmer de cette personne un peu dérangée ?
Alors si ce sont de telles gens qui offrent une tribune pour critiquer les curés,c'est minable. Les centrafricains ne sont pas si bas,ils s'en prennent qui utilisent la réligion mais se comportent comme des satan. mais aucun centrafricain meme agressé en a mis sur un iman qui pourtant en nombre de 3 dans le CNT, ce qui ne dérange les gens de seleka LCn.
Vous aussi, c'est le meme procédé que ndouba,on vous appate et l'expérience ne vous sert pas.vous accourrez comme des mouches sans reticence intelligente ou vigilance et quand les gens se découvrent le moment venu,c'esttrop tard comme ndouba. Il aura passer son temps à vous noircir qui il voulait et regardez aujourd'hui il travaille avec tous les gens qui l'ont combattue :mution et des gens de bozizé qu'il vous critiquait pourtant mais aujourd'hui ça ne le gene pas.

Il faut conseiller nos politiciens du ventre. Vous en avez deux cas parmi d'autres en bas dans le commentaires

Par Edward

14/05/2013 17:02

Ndouba et marie reine hassen ont cela de commun, que ce sont deux personnes qui ont eu des activités en dents de scie. Il manque à ndouba et mme hassen des années pour prétendre à une retraite et bonne. Douba encore en a fait quelques années,mais mme hassen à part les quelques mois éphemères où elle a été jetée dehors par le regime kolingba pour comportement ,elle n’ a jamais rien fait de bien jusqu’à ceque Bozizé la sorte de là. S’il fallait rattraper son retard il lui faudra travailler jusqu’à 85 ans. Ayant presque 60 ans aujourd’hui née en 1954 il lui reste quelque bonnes vingtaines d’années à accomplir et en France d’office on va la sortir à 65 ou 70 pour quelle somme de retraite ?Donc leur acharnement en politique n’est qu’existentielle,vaut mieux etre piochés là-bas pour finir en beauté sinon c’est le minimum vital de 400e en France par mois comment vivre s’il leur faut payer le loyer et le reste. Voyez chers compatriotes ces gens ne militent pas ou parlent fort politique politique vraiment pour le pays .Ce n’est pas pour le peuple,c’est pour leur bien être. C’est totalement égoiste

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués