SOCIéTé  |    

Exactions: des membres des FACA pris pour cible

Par source: hrw.org - 10/05/2013

L’ong internationale Human Rights Watch vient de commettre un rapport sur les cas de graves violations des droits humains à l'encontre des civils et des forces de défense nationale en RCA

 

Après le succès du coup d'État le 24 mars, de nombreux membres des FACA se sont cachés à Bangui ou ont abandonné leurs postes en raison de l'insécurité et par crainte pour leur vie. Human Rights Watch a documenté plusieurs exécutions extrajudiciaires de membres des FACA par des membres de la Séléka. Dans un de ces incidents, un homme qui avait travaillé comme chauffeur dans l'armée a été forcé par des membres de la Séléka à conduire des véhicules jusqu'au Tchad, selon des membres de sa famille et des témoins. Quelques jours après son retour, des éléments de la Séléka sont venus chez lui pour le tuer. Ils ont attaqué sa maison mais le chauffeur a pu s'échapper par une fenêtre. Mais le lendemain, les forces de la Séléka l'ont capturé près du quartier de Kilo 5, à environ cinq kilomètres au nord-ouest de Bangui. Un témoin a dit à Human Rights Watch: «Je l'ai vu de mes propres yeux, assis dans la camionnette de la Séléka. Ils avaient déjà commencé à le passer à tabac…. Il ne voulait pas montrer qu'il me connaissait. Il pleurait.» Son corps a été retrouvé plus tard, près du siège de la Croix-Rouge. Il avait été abattu de plusieurs balles.

 


© afp
Des combattants de la coalition rebelle Seleka devant le palais présidentiel à Bangui, peu après leur arrivée dans la capitale de la République centrafricaine, le 25 mars 2013
Des témoins ont également dit à Human Rights Watch que les forces de la Séléka avaient exécuté sommairement, le 17 avril à Bangui, un homme qui était sergent dans les FACA. Le sergent a reçu un coup de téléphone d'un homme qu'il connaissait, lui demandant de venir à une réunion, mais quand il est arrivé, les forces de la Séléka l'ont arrêté. Des membres de sa famille se sont rendus dans plusieurs postes de police de la capitale pour tenter de le retrouver. Après des heures de recherche, ils ont entendu dire que des cadavres avaient été découverts à l'extérieur de Bangui, au pont de Sceaux, dans un secteur appelé PK 15, et se sont rendus sur place. Ils ont trouvé le corps du sergent, qui portait des signes de torture, des impacts de balles et des blessures à la machette. Des témoins qui s'étaient rendus près du pont ont indiqué à Human Rights Watch que les cadavres de sept autres militaires des FACA y avaient été découverts.

La réponse du gouvernement
Human Rights Watch a interrogé des responsables gouvernementaux représentant la Séléka, dont le président Michel Djotodia, le ministre de la Sécurité publique Noureddine Adam, le ministre des Eaux et forêts Mohamed Moussa Dhaffane et le ministre de la Justice Arsène Sende. Tous ces dirigeants ont reconnu que des abus avaient été commis à Bangui après que la coalition se fut emparée de la capitale, mais ils ont tous accusé des membres des forces armées du précédent gouvernement et des milices pro-Bozizé d'être responsables des pillages et des autres violations des droits humains. Ils ont affirmé qu'une centaine de «faux» combattants de la Séléka avaient été arrêtés et étaient gardés à vue, dans l'attente d'être inculpés.

Le président Djotodia a créé par décret une Commission nationale d'enquête chargée de mener des investigations et de produire un rapport sur les crimes et les violations des droits humains commis dans tout le pays depuis 2002. Interrogés au sujet de cette commission, le président et le ministre de la Justice ont tous deux affirmé que cette commission aurait pour mandat d'enquêter sur les exactions commises non seulement sous le précédent gouvernement, mais aussi par les troupes de la Séléka depuis décembre 2012.

L’article initial: République centrafricaine: De nombreuses exactions ont été commises après le coup d'État

 

 
MOTS CLES :

2 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

LES PREUVES: Nom des victimes, les temoins, les lieux,..

Par Benam Joseph

10/05/2013 16:38

Cette ONG Human Rights Watch doit donner des noms des victimes et les preuves, car il faut faire attention à la désinformation, à la calomnie et surtout à la méchanchété des centrafricains. Certes, il est impensable que les rebelles de SELEKA, puissent gagner une bataille militaire, sans tuer des soldats FACA, tout comme le cas inverse, aussi, à des pareilles situations, il est judicieux de raapporter des faits vérifiables et Non des racontars. Nous avons les noms des victimes des parents aux rebelles, qui ont été arrêtés et exécutés, nous voulons que l'ONG, soit impartiale et donne les noms des personnes victimes de exécutions extra judiciaire, car tous sont des victimes. Il faut arrêter de citer des ONGs sans des extraits du rapport, ni les preuves que ce sont des élements de la SELEKA qui sont auteurs, quoique ils ont fait des actes qu'on peut consiidérer comme des crimes de guerre !

Peuple,ils nous prennent pour des idiots ou quoi ces gouvernats?

Par xavier

10/05/2013 16:58

Juste au benam ou sobriquet benam pour provoquer je ne sais mais les ong ont de longues années de travail dans ces genres. s'ils ne donnent pas de nom maintenant c'est pour proteger les gens contre des barbares. Tu es chanceux,pour douter que tout va bien à bangui. car chaque jour il se passe quelque chose. de simples gens des ,taxi,des moto,des militaires sont exécutés. Les gens dans les troubles dans toutes les provinces et à baiki,les gens se refugient où ils peuvent. mettez radiondekeluka,j'ai lu message quelque puis ne voyant pas sur le site j'ai procédé sur la page de cette radio à la recherche en tapant "le boucher" et ai écouté une histoire" etil y en a des centaines où le seleka en service dans les bureaux de l'etat,tuent ,rançonnent font tout ce qui n'est permis.
Quand ces ong ont fait des rapports sur bemba,je pense que voous ne l'aviez pas contesté. la protection des temoins c'est que font ces ong,on ne va pas les jeter dans la gueule du loup dejà qu'ils tuent comme ils veulent. il n'y a pas d'Etat pour les uns et actes cautionnés par l'Etat pour autres. Meme un mort ,c'est déjà beaucoup,une vie ça ne s'enlève pas ainsi. heureux vous pour ne pas avoir de parents inquiets et profiter de votre nouvelle centrafrique.
Pour répondre à djotodia et ses compères par rapport à cet article,chers compatriotes

Ils vous prennent pour des idiots ce trio,ils ne sont que menteurs. Rappelez vous qui disaient dans sa lettre qu’il a fait le malin pour signer un accord ? c’est de la meme façon qu’ils mentent pour dire éléments de l’ex président Bozizé,c’est mot qu’ils se sont donné jusqu’à leur nouveau Griot ndouba. Leur stratégie de sanguinaires c’est :agissons et faisons endosser les fautes à Bozizé ,une autre forme haine débile renchérie par le fameux ndouba,l’homme qui aperdu toute crédibilité face à une nation. Déjà il sortait du nez des centrafricain quand il était avec patassé. Puis il nourrissait les centrafricains de ses mensonges dont certains le croyait prendre le bon chemin mais c’est le retrouvé comme un gros crocodile dans l’eau,traitre jusqu’à la gorge,riant à l’ annonce de chaque citoyen tuée allant jusqu’à nier les actes des seleka,comme ces nouveaux patrons accuse Bozizé quand les victimes et témoins savent bien d’où ça venait.
Alors chers compatriotes ,chers ong,ces 3 hommes du gouvernement qui nient ,ils savent bien ainsi que Déby,ainsi Adar et mahamat,tous ces galonnés de pacotilles qui tuent ,pillent ,rançonnent.
Ils mentent froidement,sont insensibles à votre mort. Ils savent ce qu’ils font.
Ce sont les faux seleka qui tuent les taxis moto,c’est Nourredine qui amené les operations de boy’rabe,les seleka que les gens ont identifié et décrié qui pillaient,qui cassaient des maisons et tuaient,sont-ils aussi des faux selekas ?
Le faux chauffeur de taxi obligé d’aller au tchad recherché pour éliminer tout témoin gênant pour Déby et le tchad,ce sont les gens de Bozizé,faux séléka ?
La dame dont le fils kidnappé par seleka bureau pignon sur rue administé par seleka et à qui on a demandé 70000cfa et que djotodia a avancé,ce sont aussi les faux seleka ,gens de bozizé encore,ou les clans que lui et les autres ne controlent pas ?
Vous etes dans un plan d’elimination massive et les milices patassé ex gardes de patassé que ndouba connait très bien et chauffe,par la liste qu’il des gens qu’il citait indefiniment comme un indic ou fixeur et voir leur maison bien pillés ,confisqués etc,ce sont aussi des gens de Bozizé.
Ce sont les gens de bozizé qui actuellement tuent et harcellent à bossangoa et bezambé et dans toutes les provinces où vos hommes sont en roi ? Arrêtez,des mensonges de bas niveau comme vous le faites,gardez le pour votre idiotie,car c’est ainsi qu’on vous perçoit sortant de votre bouche.
Vous venez au pouvoir pour un but précis,les cons dans l’affaire ce sont tchangai et ziguélé et ce ndouba.
Vous faites les naifset accusez, vous etes des gens qui sont dans la fausseté voulue.
Les enfants des haoussa du km5 qui du jour au lendemain deveiennent seleka pillent,ordonnent des règlement de compte,ça aussi des elements de Bozizé ?
Tchangai qui parle de ville sans arme,comme vous l’avez fait à boy’rabe pourquoi ne fouillez vous pas km5 ? Le nid du banditisme actuel vien là,en plus des joilis etc
J’espère que tout le monde déclarera ses patrimoines et en partant on verra. De toutes les façons,le système est à la destruction des biens,préparez vous à assumer quand votre tour sonnera.
Vous avez endormi les centrafricains avec n’importe quelle histire sur bozizé,il n’est plus ,laissez ce peuple tranquille,vous etes encore pire que Bozizé et transformez la vie de tout le monde en enfer. Où que vous irez,le peuple centrafricain vous suivra et arretez de mentir au noms de la faca presidentielle du regime Bozizé,faca que vous éliminez à renfort de fausses publicité de demande de faca à revenir au boulot.
Vous pouvez beau mentir,mais les gens qui vous posent des questions ,certains savent qui est derrière,vos mensonges ne confirment que l’idée que les gens se font de vous.
Le tchad et vous pouvez beau faire tuer ce chauffeur parce que temoin gênant,mais le tchad ne peut nier indefiniment,z
de bon dieu mais il est dit par le bon dieu que tu ne mentiras point ,tu ne voleras point,ni tu tueras point, mais que faites vous ? L’islam meme ne tolère pas dans votre coran le tiers du tiers de ce que vous et vos hommes etes entrein de faire,alors qui êtes vous ?

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués