NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Diplomatie: un nouvel ambassadeur d’Afrique du Sud à Bangui

Par Bêafrika Sango - 09/05/2013

L’annonce a été faite par le PM centrafricain Nicolas Tiangaye

 


«Désormais, la relation RCA-RSA seront d’Etat à Etat et non les intérêts personnels comme ce fut le cas avec Bozizé», a indiqué Me Nicolas Tiangaye. «Le Président ZUMA a annoncé la nomination d’un Ambassadeur d’Afrique du Sud en République Centrafricaine avec résidence à Bangui», a déclaré Me Nicolas Tiangaye qui considère la décision du président sud-africain de «succès diplomatique indéniable». Cette déclaration a été faite lors d’une conférence de presse donnée par le Premier ministre Nicolas Tiangaye, mercredi 8 mai à Bangui. Il a, par ailleurs, annoncé la venue très prochaine d’une délégation sud-africaine à Bangui «[i pour jeter les bases d’une nouvelle coopération».

 


© Bêafrika Sango
Le chef du GUN devant la presse
Fin avril 2013, le Chef du Gouvernement de transition avait effectué une visite d’Etat sur invitation du président Jacob Zuma. A cette occasion, il a présenté officiellement les condoléances Gouvernement d’Union Nationale de Transition, ainsi que du Peuple Centrafricain au Gouvernement et au Peuple d’Afrique du Sud, pour les incidents militaires entre les troupes survenus de Seleka et celles d’Afrique du Sud, dans notre pays (Centrafrique).

Concernant rétablissement de la sécurité, Me Nicolas Tiangaye a informé que l’Afrique du Sud est disposée à apporter son appui. Mais «la forme de cet appui n’est pas encore définie» a-t-il dit avant de conclure que «Zuma veut tourner la page et se racheter». La République d’Afrique du Sud possède depuis près d’une décennie un consulat honoraire à Bangui. Le visa d’entrée au pays de Nelson Mandela est délivré par l’ambassade de Yaoundé.

Les troupes sud-africaines chargées de protéger le régime de François Bozizé avaient perdu officiellement treize soldats lors de l’entrée de la coalition Seleka le 24 mars à Bangui. L’opposition sud-africaine avait négativement réagi contre l’initiative de Jacob Zuma qui n’avait pas au préalable informé le parlement.

 

 
MOTS CLES :  Afrique Sud   Nicolas Tiangaye   Ambassadeur 

4 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Enfin, une diversification de nos partenaires

Par nomzamo

10/05/2013 14:48

L'installation d'une ambassade de l'Afrique du Sud en RCA est une bonne nouvelle. Ce phénomène doit être amplifié pour permettre à la RCA de ne plus dépendre de la gaule qui l'a considère comme sa vache à lait.
J'ai été choquée par les réactions des journalistes oups la PRADAVA gauloise qui s'insurgent de la présence des forces sud africaines en RCA comme si la RCA est un département français.

Nous voulons des partenaires respectueux et non des arrogants en perte de vitesse qui s'accrochent à l'Afrique.
Q

Faites vous respecter par vos soldats seleka d'abo

Par l'africain

10/05/2013 15:56

Quel succes diplomatique ? C’est un avalement de couleuvre. Ils voulaient le départ de l’armée de l’afrique,aujourd’hui ils rampent pour qu’elle revienne. Et si ll’Afrique du sud pense y installer son ambassade,c’est un pays qui est une puissance pour demain et qui est africain et fier de l’être. Ce qui se passe en afrique centrale,l’afrique du sud sait bien quoi.
Il faut arreter avec cette petitesse centrafricaine,quand on aime pas un pouvoir quoiqu’il fasse on n’ a pas l’honnete de reconnaitre la portée,pris dans nos mechancetés inutiles,nous le combattons à travers tout meme des choses essentielles. L’afrique du sud devait partir il y a un mois et on applaudit qu’elle revienne. Nous ne sommes pas vos pantins. On réfléchit.
L’afrique du sud n’a pas perdu la guerre,c’est une armée professionnelle qui est formée à defendre son pays et des causes qui ne sont la sienne où il faut respecter juste le contrat de leur pays et se donner au meilleur,ce qu’il avait fait pendant 10h avec seleka,n’eut été lle renfort du tchad et une seleka aux methodes barbares drogués jusqu’aux yeux,incontrolables,pour limiter la perte,cette armée qui ne voit en seleka aucun code militaire a preferé s’arreter,ce n’est pas comme ceux qui se disent militaires chez nous et qui n’occupent que de la politique et au premier coup de feu,disparaissent dans la nature ou n’ assument pas leurs responsabilités les rejetant sur les autres
Le peuple a besoin d’autre chose de plus pressant que cettre frime de succès diplo annoncé quand chaque jour des centrafricains tombent sous les balles de seleka.
Le premier minsitre fait son show sur le site du mercenaire de la plume, projet bangui sans arme,mais la repubique centrafrique n’est pas pas que Bangui. Quand dans les province les fonctionnaires sont harcelées et où les civils sont à la mercie des hommes de seleka
. On veut des actes ,pas des projets qui ne sont que des projets

hypocrisie

Par jean c

10/05/2013 16:01

nDouba lui a tracé 1 espace pour le show où il lui a aligné des griots bloquant les autres pluslucides. La solidarité des traites. Un traite reste un traite pour nous. C'est pourquoi tous gens, désolé!

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués