NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Coopération: Goodluck Jonathan à Johannesburg

Par Alain Georges Lietbouo - 08/05/2013

Le président nigérian effectue une visite dans la capitale sud-africaine pour relancer la coopération entre les deux géants de l’Afrique

 

L'Afrique du Sud a déroulé le tapis rouge mardi 7 mai pour le président nigérian Goodluck Jonathan, en visite officielle. S’employant ainsi à gommer l’atmosphère chargée de soupçons et de rivalités entre les deux géants économiques africains. Ils ont d’ailleurs décidé de renforcer leur coopération afin de «rendre l’Afrique formidable». Lors d’une cérémonie au Cap, le président sud-africain Jacob Zuma n’a eu de cesse d’appeler M. Jonathan mon frère, le président nigérian lui rendant la pareille et insistant sur la nécessité pour les deux pays de s’unir et de travailler ensemble pour aider le continent africain. Que ça nous plaise ou non, si nous refusons de coopérer, on considérera cela comme notre échec, a souligné M. Jonathan.

 


© lexpress.fr
Les deux chefs d'Etat: Goodluck Jonathan à gauche Jacobs Zuma à droit
C’est le premier déplacement d’un président nigérian en Afrique du sud depuis 2009. Cette visite d’Etat a été qualifiée d’historique par M. Zuma qui était allé personnellement à Abuja pour la préparer il y a un mois. Le monde attend de l’Afrique du Sud et du Nigeria une coopération maximum, et c’est ce que nous faisons, a ajouté M. Jonathan. Ma présence ici signale l’esprit de renouveau de notre partenariat. Ensemble, nous allons rendre l’Afrique formidable, a-t-il ajouté lors d’un discours aux députés sud-africains. Plus que jamais, nous les Africains, nous devons prendre notre destin en main et en faire une réussite, a-t-il lancé.

M. Zuma a profité de cette visite pour rappeler la nécessité de renforcer l’Union africaine en la dotant d’une brigade d’intervention rapide. Le besoin d’une brigade d’intervention est plus cruciale encore au vu de l’instabilité en République centrafricaine, dans l’est de la République démocratique du Congo et au Mali, où une intervention décisive est nécessaire, a-t-il déclaré. Importantes sur le plan économique, les relations entre le Nigeria et l’Afrique du Sud sont dominées depuis la fin de l’apartheid par une sourde lutte d’influence, liée notamment à leur rivalité pour obtenir un siège à l’ONU et aux prétentions diplomatiques de l’Afrique du Sud en Afrique centrale et de l’ouest qui gênent le Nigeria.



 

 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués