DéBATS & OPINIONS  |     KIOSQUE  |    

François Bozizé, une chute précipitée par des paroles et des gestes

Par Jimson Kazonghot - Béafrika Sango - 06/05/2013

«Pour lui, c’était clair: les rebelles de la Séléka étaient soutenus par la France, l’ancienne puissance coloniale qui convoite le sous-sol du pays»

 

Le 24 mars dernier, le régime de François Bozizé s’effondrait face aux assauts irrésistibles des rebelles de la Séléka. En dehors de son refus de dialoguer avec l’opposition et la rébellion, ce que Maitre Nicolas Tiangaye a qualifié d’’’entêtement’’, cette chute a été aussi précipitée par des mots et des faits. Le jeudi 26 décembre 2012, les rebelles de la Séléka arrivaient aux portes de Bangui après une offensive déclenchée le 10 décembre pour renverser le président Bozizé. Mais celui-ci ne désarmait pas, il se montrait plutôt serein. Mesurait-il l’ampleur de la situation ? Lors d’une manifestation organisée par ses partisans, il fit sa première apparition à la place de la République à Bangui et décide de tout mettre au grand jour ; mêmes des ‘’secrets d’Etat’’. Ce jour-là, le désormais ex-président, était furieux non seulement contre les rebelles, mais aussi et surtout contre la France qu’il voyait derrière cette entreprise. «Ce sont eux qui connaissent ces rebelles parce que toutes les déclarations se font à longueur de journée sur RFI (Radio France internationale)», disait-il.

 


© slateafrique.com
Il aurait précipité sa propre chute
Afin de solliciter une meilleure compréhension de ses compatriotes, il décide de s’exprimer en langue nationale, le Sango. L’occasion pour lui de livrer publiquement des informations jusqu’ici non connues du ‘’Centrafricain ordinaire’’. François Bozizé se livrait ainsi à un véritable effort d’explication devant le peuple centrafricain pour lui attirer sa faveur. , mais qui feint de montrer le contraire, en même temps qu’elle le considère comme sa réserve dont l’heure d’exploiter n’a pas encore sonné.

Le mystère du pétrole et de l’uranium
«L’heure est grave. Mais ce n’est pas pour rien, c’est à cause de notre pétrole, de notre or, de notre cimenterie, de notre uranium qu’on leur a donné et qu’ils ont abandonné. Comment voulez-vous qu’on travaille avec eux ? (les Français). Je vous informe qu’avant de confier le pétrole à la Chine, j’ai été en France où j’ai rencontré quatre responsables de Total. Je leur ai demandé d’exploiter le pétrole centrafricain, ils ont refusé. C’est pourquoi je l’ai confié aux Chinois et cela devient des problèmes aujourd’hui», révélait-il à propos du gisement de pétrole dans le nord-est du pays. «Concernant l’uranium, j’ai envoyé un de mes conseillers à l’Elysée pour demander à la France de l’exploiter. La Réponse de la France a été négative. C’est ainsi que je l’ai confié au Sud-africains. Un an et demi plus tard, les Sud-africains ont défini la quantité qui était de 30 000 tonnes. (…) Aréva s’est précipité pour racheter le titre et le produit devait entrer dans la phase d’exploitation en janvier 2010. Je leur ai précisé que notre seul objectif était de voir notre uranium exploité. Mais arrivée à cette date, rien ne s’est passé. En 2012 on nous parle de la crise et ils refusent de l’exploiter. Peu de temps après, Avéra plie bagages. Je n’ai rien dit (…). Maintenant qu’il ne nous reste que le pétrole, ils font venir des mercenaires juste pour nous empêcher, pourquoi ?», S’était-il interrogé. En retraçant l’histoire de ces démarches diplomatiques, le président déchu voulait montrer le manque de volonté de la France d’aider son pays à sortir de l’extrême pauvreté. «Personne ne les empêche pourtant d’exploiter les ressources naturelles de la RCA; ce sont eux-mêmes (les Français) qui le refusent. C’est pourquoi nous sommes obligés de les confier à d’autres pays amis. Ils n’ont qu’à attendre que le pétrole sorte, et on va se partager les revenus. Mais pourquoi vouloir maintenir la RCA dans la pauvreté?», Lançait-il.

Victime comme les autres?
Dans ce discours unique en son genre, le général Bozizé était allé plus rappeler pour rappeler les circonstances jusqu’ici floues, de la disparition de Barthélemy Boganda et l’’’Opération Barracuda’’, menée par des soldats français en 1979 pour destituer l’empereur Bokassa. « C’est ce qu’ils ont fait pour tuer le président fondateur, Barthélemy Boganda, destituer Jean-Bedel Bokassa. C’est la même chose qu’ils sont en train de vouloir me faire », disait-il tout en demandant à la mobilisation de la jeunesse et des femmes. «J’appelle à la mobilisation de la jeunesse et des femmes, mais j’interdis tout acte de vandalisme ou de violence visant à détruire des biens des particuliers ou des représentations diplomatiques. Toutes vos manifestations doivent être pacifiques et dans le respect de la décision des chefs d’Etat de la CEEAC de Ndjaména qui demande aux rebelles de se retirer des villes qu’ils ont occupées et de regagner leurs position initiale». Cet appel fut entendu ; la coalition Cocora naquit ; mais elle n’empêcha pas la Séléka de s’emparer de Bangui le 24 mars 2013, après avoir franchi la fameuse ‘’ligne rouge’’ de Damara. Comme son défunt prédécesseur Ange Félix Patassé, le général Bozizé tomba après dix années de règne et de ‘‘gestion familiale’’ d’un pays qui n’existe plus que de nom. ‘’Qui tue à l’épée mourra par l’épée’’ !

 

 
MOTS CLES :

4 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

C'est dommage que la RCA est reduite en un village par la France qui monte des arabo-musulmans pour la conquerir afin de leur reserver les resources naturelles d'un pays independant!!

Par Anti razzia

07/05/2013 10:20

d’esclavagisme et de dépendance ! l’histoire a toujours démontré que la plupart des pays Africains Francophones ont perdu leur présidents fondateurs à cause de leur lucidité et nationalisme sans relâche et aussi parce qu’il y a eu toujours mésentente dans l’exploitation des ressources naturelles au point de destituer un régime voire tuer des présidents Africains nationalistes ! Quand ces présidents Africains agissent comme des poupées alors ils sont les bons amis des néo colonialistes ! C’est cela, mais le Tchad et le Soudan qui trouvent les occidentaux des infidèles, incroyants finiront par dominer et dicter à ces derniers l’aspiration arabo musulmane à suivre…..alors on dira l’occident n’est plus une puissance, mais plutôt les états islamiques qui ont du pétrole ! voilà le grand jeu qui se joue au yeux de tous ! Ces arabo musulmans ont montré leur vrai visage dans la destruction systématique des chrétiens et leurs tissus socio-économiques pendant la descente des seleka pour s’imposer aux populations qui ne voulaient pas d’eux ! les preuves sont toujours la, c’est triste et honteux pour ces arabo musulmans au pouvoir et leurs gardes et mentors occidentaux !! Bravo à El Béchir et Deby qui ont roulé ces occidentaux dans la farine, ils rient tranquillement avec des grosses dents dehors derrière leurs tasses du thé pendant que le sang des innocents coule chaque jour en RCA. C’est dommage qu’il manque de sagesse à ces occidentaux mentors d’Idriss Deby beau fils de Béchir !! c’est le monde à l’envers !!!

L'occident n'a plus de vrai expert en décodage du comportement de ces faux et se font toujours avoir

Par le clairvoyant

07/05/2013 13:58

Mais l'auteur que concluez de votre écrit? Bozizé était dans le vrai. Si c'est juste pour nous relater les faits, c'est peu nteressant, car presque tout centrafricain meme loin du pays est au courant de ce discours à moins que ça soit un rappel. Bozizé dérangeait par les chinois et cet esprit de décider de coopération avec qui il veut sur des choses que lorgnent certains puissants pour leurs entreprises. peut-être ils ont trouvé le con par ziguélé ou tiangaye et attendaient mais les poussaient à la dénonciation malhonnete des dernières élections. Séléka etait un moyen de pression ,penaient les laisser au delà? je ne pense pas :Déby à forcé les choses se comportant comme ses frères se comportent à banguui. Quand vous etes en froid,pas de discussion,vengeance meme quand ils sont dans leur tort, se venger meme au pris de la mort de la personne detestée. ce que Déby a fait,sa nature l' a rattrapé malgré les beaux costumes et comme il a eu des gens nourris par ses soins par du dollars,ziguélé et tiangaye auront pour mission de justifier Seleka avec ndouba qu'un compatriote a qualifié de "mercenaire de la plume".
Les puissances ont laissé faire seleka ou ne pensaient pas que seleka y parvenait car Bozizé comme l'avait ecrit jeune afrique,bozizé avait pris le dessus des seleka décimés à damara,mais c'est Déby qui a fait la guerre de seleka jusqu'à bangui suivi des djandjaouites qui ont imposé djotodia.
Les puissances ne pensient pas avoir affaires à des barbares à ce point à bangui au grand jour, jusqu'à carresser les entreprises françaises pour lesquelles la france justifiait la présence de l' armée française. Ils ont bien massacré total,le lycée français et autres biens français devant une armée française spectatrice, prise au dépourvu? pourtant Seleka continue de les narguer jusqu'à se faire des sous auprès de ses entreprises embauchant les pilleurs pour faire le gardien au prix fort. on se croit où avec les grands discours de hollande. Un bide de Hollande dans son bilan de 1 an est le fait dégat seleka et exactions en centrafriques.
maintenant est-il normal qu'un chef d'un pays aussi petit soit il ne peut dire ses humeurs? Les puissances pointées par Bozizé ,il n' y a pas de faux dedans,la chine les dérange mais c'est la seule puissance qui investit et capable d'investir en afrique aujourd'hui alors que veulent-ils que les africains fassent jachère de tout les attendant? ils ne s'attendaient pas à ces barbares venus de l'etranger en nombre impressionnant. Il va falloir que ces politicards centrafricains soient sortis de la politique ou mettent dans leurs petites tetes d'oiseau que les grands pays doivent apprendre à écouter les colères des petits pays et ne pas se comporter comme des dictateurs à leur endroit. hollande dit bien des choses sur merkel ou l'allemagne ou l'espagne sur la france par rapport à leur crise,la france avait elle réagit en chauffant les dissidents basques? ou que l'allemangne en fasse une affaire personnelle contre le régime de hollande. tout ce que nous vivons dans nos pays c'est à cause de nous memes. des gens comme ziguélé et tiangaye et d'autres qui vont vendre leur ames à l'étranger. ziguélé qui pense que en étant avec le parti socialiste il a le pouvoir sur le plateau ou en étant avecd sassou comme parrain il est assuré de gagner, mais où situent ces idiots le peuple centrafricain? O% situe-t-ils la souveraineté centrafricaine contre la prédation des voisins qui ne sont pas des exemples qui pensent sauver leurs regimes qu'en se donnant des titres sur des affaires africaines dont ils auront la charge? Que tous ces tocards arretent d'exporter des affaires centrafricaines chez nos voisins et de se respecter.
Ils ont vendu leurs ames depuis, et deviennent les voix des chefs d'etat voisins,à tel point que c'était l'autre ripou Ndouba alias hitler qui nous informait sur les sentiments de Déby ou sassou sur Bozizé bien avant cette dernière crise. Il était bien renseigner par Ziguélé et tiangaye qui ont fait allégence à déby ey sassou. peuple vous n'exister pas pour ces gens ,pour eux monter au pouvoir vous ne comptez pas. Ils pensent qu'il suffit qu'ils fassent ce qu'ils avaient fait et continuent de faire se foutant de vos morts et passeront haut les mains aux élections. Peuple meurtri, montrez leur que nous avons grandi et certainement plus vite et de façon mure qu'eux et qu'eux et leurs guides doivent apprendre à compter avec nous peuple. des pays qui ont décimé leurs peuples, regnent par la gabegie,le clanisme la division d'un peuple comment des gens comme Ziguélé et tiangaye s'ils étaient démocrates ne devaient s'asseoir à la meme table qu'eux ou les prendre comme conseiller. au contraire,ils seraient de lutte pour que ces dicrauteurs quittent le fauteuil pour de réelle démocratie et passer en justice comme les nombreux casseroles à leurs endroits et soutenir les gens qui sont dans ces démarches depuis des années. ces prostitués qui se croient hommes politiques, font la démarche contraire vont chercher la bénédiction de ceux qui poussent à vomir quand on est démocrates. Ils n'aiment pas ce pays ,pour eux le pouvoir s'obtient de l'extérieur et si c'était vrai il y avait quelques années ils ne font rien pour inverser la tendance mais ce sont eux memes qui vont se vendre. Peuple, ces gens,jamais jamais leur confier quoi que ce soit,en plus de les savoir certains nules d'autres haineux,vous reste à faire de bon choix avec des hommes nouveaux ni sanguinaires, ni démagogues ,ni vieux jeux comme ces traites de la nation l'oeuvre en ce moment

On est victime de la trahison dans notre propre maison

Par le curieux

07/05/2013 14:12

Et si c'était cela ,la vidéo du député belge qu'on nous avait dit de voir sur political-motion.c, Le député dit,on encourage les islamistes tout se détruit puis on vient les combattre et conquiert des marchés sur des ruines? Vous voyez une autre raison,beaucoup des conseillers et des proches des grands de ce monde ont des affinités ou sont des soutien de l Etat d Israel, peut-être qu'ils laissent faire et se developper ses fous de dieux partout comme ils le font sur leurs propres frères dans des pays pauvres et qui n'ont rien à voir avec l'islam, ainsi le monde entier aura gouté à la sauvagerie de ces gens et les hair et désormais quand israel va les frapper, aucun pays meme des pays pauvres leur soutien à l'onu ,qui vivent leur folie dans leur chair,ne levera aucun petit doigt pour les pleurer et voter une résolution en leur faveur et peut-etre qu'on va les rayer du monde. je pense plus à cela aussi meme si le député belge n'a pas faut. je revois souvent sa vidéo.il ne parlais pas sans raison. Et ils ont trouvé ziguélé et tiangaye pour entrer chez nous avec ces barbares

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

A savoir

  • Les opinions et analyses présentées dans cette rubrique n'engagent que leurs auteurs et nullement la rédaction de Journaldebangui.com
  • Journaldebangui.com n'est pas responsable des affirmations qui y sont présentées et se réserve le droit de modifier ou de retirer un article qui diffamerait, insulterait ou contreviendrait au respect des libertés publiques

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués