NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

RCA: un mandat d’arrêt contre François Bozizé

Par journaldebangui.com et autres médias - 06/05/2013

Le président centrafricain renversé le 24 mars dernier est poursuivi pour violations des droits humains

 

C’est le ministre centrafricain de la justice, Arsène Sendé, qui a annoncé que le parquet de Bangui a ouvert une enquête sur les violations des droits humains qui auraient été commises par le président déchu, François Bozizé, et ses proches durant son régime et après le coup d'État du Séléka. «J'ai donné des instructions au procureur général près la Cour d'appel de Bangui, parce que des crimes et autres graves violations des droits humains ont été commis, et continuent de l'être, par l'ex-président François Bozizé, les éléments de sa garde rapprochée et certains de ses proches», a déclaré le ministre de la Justice du gouvernement de Transition Arsène Sendé sur les ondes de Rfi.

 

Lors de son annonce à la radio nationale samedi 4 mai, il a énuméré des assassinats, arrestations, séquestrations et tortures, incendies d’habitation, enlèvements, exécutions sommaires, de même que «l’incitation à la haine et au génocide, les crimes économiques, et des actes de nature à compromettre la paix civile». Il a fait savoir que, la garde rapprochée de François Bozizé dirigée par le capitaine Eugène Ngaïkosset, serait notamment responsable de l’assassinat de 119 personnes qui auraient été exécutées sommairement, de même que de l’assassinat, le 23 mars, d’une dizaine de membres du Séléka. La justice enquêtera aussi sur le sort de plusieurs prisonniers politiques, enfermés «sur ordre» de l'ancien chef de l’Etat, selon le ministre qui a rappelé la disparition en 2010 de Charles Massi, ex ministre et dirigeant de la rébellion CPJP, la Convention des Patriotes pour la Justice et la Paix.


Quant au détournement d’argent public, le ministre de la justice a cité notamment l’ancien ministre des finances, Sylvain Ndoutingaï, neveu du président déchu. En attendant de rejoindre un pays d’asile, François Bozize et certains de ses proches sont réfugiés au Cameroun depuis le 24 mars. Depuis Yaoundé, François Bozize, à travers des radios et télévisions accuse Ndjamena d’avoir commandité sa chute, et réclame des élections dans les plus brefs délais. Le Cameroun se décidera-t-il à l’extrader vers la Centrafrique, quand le HCR recommande aux pays d’accueil de ne pas renvoyer les réfugiés centrafricains?

 

 
MOTS CLES :  Mandat Arrêts   Bozizé   Droits Humains 

13 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Ces faux juristes et faux intellectuels d haine,on ne sait où ils vont conduire ce pays

Par Justicier

06/05/2013 15:44

C'est vraiment du n'importe quoi,on dirige ce pays selon le voeu des aigris du MLPC,ndouba ,ziguélé entre divers bandits qui se cachent derrière le mot hommes politiques?
C'est facile de demander un arret contre un adversaire quand vous memes vous vous asseyez sur les morts que faisiez en ce moment et que ndouba,ziguélé et tous ces haineux ont occasionné pendant leur régime Patassé. Vous ,vous etes des sanguinaires,insensible à tous,ce peuple qui meurt chaque jour on ne vous entend pas ,c'est Bozizé qui est mauvais. Si c'est cela la justice,allez la mettre dans votre cul. La justice internationale devient quoi? Un moyen d'éléminer un adversaire politique ou une recherche de justice. Vous cherchez en faisant cela ,une recherche de justice pour qui quad ce meme peuple se fait tuer de façon la plus barbare et on ne vous entend pas ,préoccupés à vous partager des postes sur le sang des centrafricains.
Mais quel est vraiment le quotien intellectuel de tous ces cons qui parlent en notre noms sans nous consulter?
C'est comme cela avec cette légèreté intellectuelle que tous ces idiots qui se croient quelque chose,ont amené des barbares et le pays par terre, alors qu'on était quelques uns à leur dire de patienter 3 ans et on aura une alternance qui marquera notre habitude démocratique. ce con ziguélé et son dougourou Ndouba chantaient le contraire, ces faux démocrates voyez vous où ils ont conduit le pays avec les massacres,les destructions de seleka qui ne leur font ni chaud ni froid et ils viennent se foutre de notre gueule,avec un ministre de justice pantin,qui vient parler de mandat contre Bozizé. L'urgence des centrafricains ce sont vous et vos Séléka.
Ces gens sont-ils vraiment instruits,tiangaye maitrise-t-il vraiment le droit? Où projettent -ils ce pays dans leur têtes avant de soutenir des choses? On l' a vu avec leur position sur l'avancée de la rébellion.
aujourd'hui ces memes cons poussés par la haine et non une vraie envie de justice,ils renient les accords de libreville qu'eux et leurs amis seleka ont signé. De Libreville,ces accords sont nés avec les conditions que vous évoquez pour la presidence les ministres et les responsables du cnt et boziné contre la non poursuite de bozizé où que ce soità son egard soit cpi, sa non représentation aux prochaines élections etc
Alors ,si vous ne respectez pas ces accords en ce sens ,cela veut dire qu'ils n'existent plus et que djotodia, et tous les ministres etc peuvent se présenter aux prochaiines elections. C'est de la logique qui échappe aux haineux tellement submergés par cela,leur seule constance depuis le début de cette crise.
Soit bozié demande la non recevabillité de votre connerie en produisant les termes de vos accords qui vous régissent encore à ce jour. Soit il se défend autrement et les accords n'existant plus par votre tentative de poursuite, il fait ce qu'il veut ,se représenter ou vous combattre.
Vous signez des choses vous etes incapables de les respecter c'est comme vos promesses de campagnes.
Non seulement vous n'etes pas des démocrates vous ne tentez meme pas de jouer la confrontation loyale , toujours chercher à exclure des rivaux ou des gens intelleigents par de coup bas et idiotie. Le cas des manoeuvres (des memes incapables,irrefléchis:ziguélé et ndouba)contre des journalistes qu'ils n'arrivent pas à controler et Bozizé qui reste un adversaire de poids pour le Mlpc qui ne représente olus grand chose.
la haine vous conduit dans des stupidités dont le pays n'est pas prêt d'en sortir et voilà que vous nous chier un gros contre Bozizé: le but est de permettre à djotodia de se présenter,car juridiquement la question des accords se posent ainsi. On ne peut pas enlever la restriction concernant le cas bozizé et garder pour les autres parties où il leur a été demandé en contre partie de ne point se présenter. quand on nous dit que tiangaye est un éminent juriste.

La honte

Par jacques

06/05/2013 16:19

ce n'est pas cela qui va résoudre le problème de la RCA.
Le problème de la RCa,ce sont vous ces faux intellectuels du ventre comment faire pour vous vider. Il serait honnete d'ouvrir enquete depuis 93.
Quand vous vous distribuez des postes là-bas,pensez vous au moins aux familes meurtis depuis la naissance de seleka?
Pourquoi pas un dossier sur seleka?

tpi

Par eric

06/05/2013 22:32

tpi
Par eric
06/05/2013 22:11
Merci à vous eveque centrafricain pour vos exigence à djotodia vous etes notre fierté, les ziguéle,ndouba,eric neri,seleka doivent allez au tribunal pénal internationale et etre condamné pour tout les crimes contres les centrafricain civil sans défenses et aussi jugés pour les vols et destructions des biens de la rca ces fait sans de haut faits de crimes et de trahison et les centrafricain doivent vraiment les garder en mémoire et faire condamné les personne qui on son responsable et ceux qui les ont cautionner ces crimes par leur dire pour que ce là ne se reproduise plus jamais en centrafrique et par tout dans le monde

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués