NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Centrafrique: Examen de la charte de la Transition

Par journaldebangui.com et autres médias - 03/05/2013

Le Conseil national de transition siègera en session extraordinaire du 6 au 21 mai prochain pour légiférer

 

A l’ordre du jour, «l’adoption du règlement intérieur du Conseil national de transition, la mise en place des commissions permanentes, l’élaboration de la Charte de la transition, l’adoption du projet d’ordonnance portant Code électoral de la République centrafricaine», précise un décret présidentiel lu à la radio nationale hier jeudi. Le même texte annonce à cet effet que les membres du CNT sont appelés à une session extraordinaire du 6 au 21 mai prochain à Bangui.

 


© DIASPORA-Multimédias
Le CNT lors de l'élection de Michel Djotodia
Le CNT, qui a élu le 13 avril Michel Djotodia président de la République pour une période de transition de 18 mois, jouera un rôle législatif mais aussi celui d’Assemblée constituante. À sa tête, a été élu, le 16 avril, un ancien député, président d’un parti d’opposition, Alexandre-Ferdinand Nguendet. La mise en place du CNT était l’une des recommandations du sommet des chefs d’État d’Afrique centrale réunis à N’Djamena le 3 avril pour normaliser la situation institutionnelle après la victoire militaire de la rébellion. Cependant, on attend toujours la concertation élargie qui permettra de choisir les autres 30 membres devant compléter les 105 siégeant en Assemblée constituante. Dans un témoignage sur RFI, Me Nicolas Tiangaye a fait savoir que s'il «n'était pas en voyage ces derniers jours, cela aurait déjà été fait». Il restera alors le remaniement gouvernemental, qui doit notamment permettre une meilleure représentation de l'ex-mouvance présidentielle, et une épuration de l'équipe gouvernemental qui peine à exercer ses prérogatives.

 

 
MOTS CLES :

7 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Cnt pour tout parti politique par une manoeuvre mlpc et Ndouba,ziguélé en chef d'orchestre.

Par Amour ti kodro

03/05/2013 20:28

Pour nous ça ne represente rien vu les personnalités y sont et je ne vois pas comme je l'ai lu par le commentaire d'un intervenant et verifier la source,pourquoi ndouba ou le Mlpc veulent exclure des gens de cette assemblée.parti de bozizé ou d'autres doivent y figurer,si ces gens ont une envie démocratique. les pires de chaque parti peuvent y siéger. Les Ndouba veulent y faire une toile d'araignée autour de djotodia? sincèrement,je n'appréciais pas bozizé mais s'il avait leur coeur,il n'aurait pas travaillé avec tous ceux qui ont profité de son régime.
En plus il a permis que les épouses des chefs d'Etat ou les chefs d'état d'après ce que les centrafricains disent perçoivent les indemnités,. Moi si vous voulez aller en avant et en pensant les plaies béantes faites par la seleka, un grand travail de reconcialiation doit etre fait par djotodia pour sa quiétude future et pour le pays.
Le parti Mlpc n'était pas empêché de se reunir et de faire son show quand bozié avait pris le pouvoir mais pourquoi encore ce ndouba veut que le knk ne se concerte pas et raconte des histoires dignes de fausses fiches de richard ngouandja.
Je ne sais qui a conseillé djotodia de cette promiscuité avec un gars comme ndouba. Ndouba est ce qu'il est devenu à cause de la naiveté des centrafricains. très tot sans etre Bozizéiste,j'ai perçu le personnage. en fait ,un lache,il y a des gens qu'il n'osera jamais critiquer. je le connais de l'époque où il cogerait un journal débil dénommé tatalita . je lui ai envoyé un message critiquant des personnalités de façon argumentée et qquand son journal est apparu,j'ai vu mon message saucissonné,et depuis je sais qui il est et ai abpndonné de lire ce torchon car ne disait rien de bon, de la bassessses:kolingba cela,madame kolingba refus bisou etc. et plein de nullités. et j'ai redécouvert qu'il tenait les centrafricains en haleine, connaissant le personnage,ce qui se passe actuellement ne me surprend pas. s'il doit être conseiller de djotodia et se mettre à raconter des histoires montées de toute pièce comme jadis notre Richard de quartier à son maitre Bozizé,djotodia n' a pas gagné le gros lot.
c'est cela le type centrafricain,quand on n' aura pas fini avec ces vers de terre inutiles,on trainera toujours.
des gens insignifiants qui n'ont jamais pu faire quelque chose de glorieux à l'étranger malgré leur grande gueule,c'est ce pays leurs gagne pain. n'ayant rien à faire les journées ,normal que ça s'occupe des autres. Exactement comme tous ses faux consultant internationaux ou propriétaire de cabinet de consulting. soyons sérieux avec tous ces grands cabinets de consulting internationaux,américains et européens qui monopolisent tout,où se situent-ils comme les américains le disent ,tu pèses combien en dollars? Meme les spécialistes d'afrique,on vous montre des occidentaux,arretez,les gens ont du temps à perdre à vous solliciter,déjà que vous ne savez meme pas qui vous etes? Si ndouba savait comment les centrafricains le voient plus qu'hier aujourd'hui lui et son ziguélé? il descendra surr terre. le peuple n'est plus dupe,on n'apprend plus d'eux.
a moins que vous faites semblant,mais la surprise électorale sera grande pour vous,alors pas la peine de nous casser le tympan qu'on vous à volé. d'ailleurs les services extérieurs savent à temps réel,ce que pensent un peuple sauf nos nulllards de politiciens.
il faut de nouveaux hommes,ne perdons pas de temps. ce qui sont là ,n'ont que ce jeu de truands qu'ils ont appris.
quelqu'un a perlé de vincent mobamtchaka l'homme de ndouba,mais c'est vrai que c'est un truand parmi d'autres,une chanson pour dire ce qu'il est a eu du succès,ça personne peut le nier. tant qu'on est parent ou proche de ndouba,il ne voit rien à dire mais taper sur les autres. ce vincent Mambavoyou a décollé avec qui,c'est un produit patassé ,ndouba. Arretez avec vos subjectivités informatives

Les petits Centrafricains rencuniers de tout temps Ecoutez

Par Bouba-Ngere

04/05/2013 05:49

L'heure est grave et il n'est plus question de poste ministériel!! pour combien de temps? Amour ti Kodro, je suis d'avis avec vous il nous faut des nouveaux personnages dans pour une nouvelle classe politique qui se verra jour après les élections démocratiques. Dommage que les Ndouba, Ziguele et autres veulent prendre les centrafricains pour des cons!! Au fait ne voient-ils pas que la RCA est dans une position géopolitique et stratégique déjà triste sous occupation des forces islamiques ni foi ni loi? la transformation, exaction et réduction de la population au néant en ce moment leur dit pas trop? a leur place pour l'amour de la terre de nos ancêtres je n'accepterai jamais un poste autours de Seleka jusqu'aux élections démocratiques, et l'expulsion des criminels tchadiens et soudanais de la RCA. Je ne connais pas Bozize, je l'ai vu qu'a la télévision et jamais à un mètre, je ne suis pas de son parti mais je crois que cet homme a fait sa part a sa limite, et si cet escadron de la mort qui occupe la RCA en ce moment, était au cote des populations centrafricaines on ne devrait pas connaitre les exactions, pillages, viols, kidnapping, chasses aux sorcières en cours en ce moment dans toute la RCA!! ces Seleka interceptent les véhicules et marchandises des fils du pays sur la route Douala-Bangui et tous ces razzias prennent la direction du Tchad et Soudan!!! Qu’est-ce que ces genres de personnes :Ziguele, Ndouba et autres ont a offrir aux Centrafricains a part leur rancune personnelle contre Bozize et ce dernier a pris fuite pour sauver sa famille ? Qu’ils sachent qu’il y a toute une génération et promotions des jeunes intellectuels qui suivent leur manipulation, courbettes trahison etc.
Comprennent-ils les grandes conspirations: Politiques, Economiques et sociales dans lesquelles la RCA se noie en ce moment! je crois que leur vision ne dépasse pas pk 12 ou ils y vont souvent chercher de la viande de singe pourrie pour manger d'où, il faut l'araignée autours du chef de Seleka pour chercher à manger plus de la viande de singe et des caïmans!!! Ils ont un compte à rendre aux populations. Ils ne seront votés nulle part!!
A présent il y a des séries de problèmes au pays :
1-Insecurite, crimes, braquage viols, vole des marchandises et des véhicules des particuliers en provenance du port de Douala et des véhicules gares dans des concessions privées.
Solutions :
a) Rassembler et rétablir les FACA, la police et les unités d’intervention rapides dans l’ensemble du territoire centrafricain et créer des régions militaires dans les préfectures et sous-préfectures.
b) Evacuer ces bandits qui occupent les établissements scolaires et des bureaux et concessions privées rapidement, Cantonner et désarmer ces criminels et les faire rentrer chez eux au Tchad et Soudan.
c) organiser une conférence nationale souveraine avec des implications et fondements solides, clôturer la conférence par une grande réconciliation générale dans un esprit claire de tolérance et déterminations que cette barbarie qui consiste à emmener des troupes étrangères tuer et violer s’arrête définitivement.
c) Evaluer les besoins immédiats, à court terme de la RCA. Et organiser les élections présidentielles.
Les centrafricains ne veulent pas être commandes par des gens qui les ont meurtri, il va falloir changer de cap si le but de votre ravage était de chasser Bozize ! dommage le peuple innocent a été meurtri pour rien !



d) Reconnaitre que la RCA n’a pas un gouvernement comme tel reconnu sur le plan national et international, sinon en état d’urgence que dirige un « CNT » et tant que les armes restent en disparate il faut des patrouilles nuits et jours pour sécuriser les centrafricains et le biens!! autrement dit le chao persiste et ceux qui ont encore les moyens continueront de prendre le chemin d'exile pour former une seconde Seleka!! alors et alors! Donc de grace reflechissons!! Nous savons ceux qui nous ont meurtri et leur responsible, la CPI est au courant. Centrafricains et centrafricaines, ne dormons plus, mais agissons sagement et Dieu va nous guider! si Mr. Ndjotodia est centrafricain, je n'ai rien contre lui, il sera d'accord avec les multiples propositions et analyses que nous Centrafricains lui faisons.

Que Dieu benisse la RCA!!!



Ils ont trahi le peuple

Par NADE Berty

04/05/2013 15:45

Ce fameux NDOUBA se trouve aujourd'hui parachuté auprès de Ndotodja après insistance de Ziguélé( celui-là même que Patassé n'avait de cesse de traiter de voleur)pour préparer la reconquête du pouvoir par le MLPC. Ces individus sans scrupules ne sont pas du tout touchés par la souffrance sans précédent que vit le peuple tant ils sont obsédés par la quête du pouvoir pour s'en mettre plein les poches.Il n'y'a rien à attendre d'eux. Des intellectuels soucieux de l'avenir de leur pays n'auraient pas accepter de rentrer avec une telle vélocité pour aller pactiser avec les bourreaux de leurs compatriotes .
Quels types de relations Ndouba aura-t'il avec un autre conseiller de Ndotodja qu'est dorénavant Ngouandja quant on sait ce dernier n'a eu de cesse de recevoir des tirs à boulets rouges de la part du haineux à l'esprit revanchard du DP de centrafrique-presse
On ne peut construire du neuf avec du vieux...Les personnages de tristes réputation ci -dessus cités ont été aux affaires de l'état; on se souvient encore de leur bilan complètement nul à tout point de vue.Ils reviennent pour garnir au maximum leur ventre de sénateur ,rouler les grosses voitures de l'état et percevoir de gros salaires au détriment et sur le dos de la population centrafricaine...ayons-les à l’œil!

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués