NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Tueries: Pretoria accepte les excuses de Bangui

Par journaldebangui.com - APA - 03/05/2013

L’Afrique du Sud avait perdu 13 de ses soldats lors des affrontements avec les rebelles de la coalition Séléka en mars dernier à Bangui

 

L’Afrique du Sud a officiellement accepté les excuses de la République centrafricaine pour la mort d’au moins 13 de ses soldats sud-africains et les blessures de 27 autres, lors des affrontements avec les rebelles de la coalition Séléka qui avaient envahi Bangui en mars dernier pour renverser le président François Bozize. C’est M. Collins Chabane, ministre sud-africain du Suivi des performances, de l’Evaluation et de l’Administration à la Présidence, qui a déclaré hier jeudi que le cabinet avait officiellement accepté les excuses de Nicolas Tiangaye, Premier ministre de la Centrafrique, au sujet des malheureux évènements qui avaient occasionné la mort de membres de la Force de défense sud-africaine (FDNSA).

 


© thenewage.co.za
L'hommage aux soldats centrafricain morts en Centrafrique
M. Chabane qui tenait un point de presse à Pretoria, à l’issue d’une réunion du cabinet a réitéré l’engagement de son pays pour une Afrique pacifique, prospère et stable, à travers divers interventions et programmes, notamment des missions de maintien de la paix. Il a par ailleurs déclaré que le Président Jacob Zuma et le ministre des Relations internationales, Maite Nkoana-Mashabane, assisteraient à la réunion de ce 3 mai consacrée à la situation en RCA qui se tient au Congo. On y notera aussi la participation du président Jacob Zuma et du premier ministre centrafricain Nicolas Tiangaye. L’Afrique du Sud et la RCA avaient signé en 2007, un accord de coopération militaire qui a été renouvelé en décembre 2012, pour une durée de cinq ans. L’accord visait à donner à l’armée centrafricaine une formation militaire, dans les domaines de l’infanterie, de l’artillerie, des Forces spéciales, de la logistique et des cours de conduite, ainsi que dans la rénovation des infrastructures militaires dans les villes de Bouar et de Bangui.

 

 
MOTS CLES :  Afrique-sud   Centrafrique   Opposition   Soldats   Séléka   Excuses   Morts 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués