NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

RCA: un mois après le coup d’Etat de la Séléka

Par Lucie Nkouka - 30/04/2013

Malgré quelques signes sur le plan sécuritaire, le retour à la normale se fait attendre et les exactions sont toujours recensées à Bangui et dans les provinces

 

L’une des raisons évoquées par les rebelles de la Séléka pour prendre le pouvoir à Bangui était l’incapacité de l’ex-président François Bozizé à instaurer un climat de sécurité dans le pays. C’est du moins ce que prétendait le nouvel homme fort de la Centrafrique, Michel Djotodia lors de sa croisade. Seulement, un mois après ce coup d’Etat contre François Bozizé, la situation sécuritaire s’est empirée tant à Bangui que dans l’arrière-pays. Selon RFI, il y a une dizaine de jours, sur l'axe Mbrès-Kaga Bandoro, après une altercation entre des villageois exaspérés par les pillages et des ex-rebelles, un élément de la Seleka aurait été tué. Les représailles n'ont pas tardé. Selon une source humanitaire, des dizaines de maisons ont été brûlées et au moins onze villageois ont été tués. Informé de cet incident grave, le ministre de la Sécurité, le général Noureldine Adam, a promis une enquête. Signe que la cohabitation entre les populations et les rebelles devient de plus en plus malsaine.

 


© Hippolyte Donossio
Le chef de l'ex-coalition rebelle Michel Djotodia
Pour tenter de calmer la situation, le président Michel Djotodia s’est mis à la recherche de l’argent pour caserner les combattants qui l’ont porté au pouvoir. Mais ces derniers font de la résistance et demanderaient à être payés, tout en se servant sur la population encore et encore. Plusieurs fois, les habitants des villes et des villages sont pillées rackettés, traumatisés, au point où, la seule solution reste la brousse ou l’exil. Si le cantonnement permettra de désengorger la capitale, il n’est pas sûr que la quiétude et la sérénité perdues reviennent de sitôt.

Sur le plan socioéconomique, les administrations sont dévastées autant que les sociétés privées et publique. Les activités socioéconomiques peinent à se relancer, malgré l’appel à la reprise des nouvelles autorités. Sur les marchés, les commerçants hésitent encore à exposer les marchandises de peur d’être dépossédés de leurs biens. La situation est d’autant plus angoissante que les fonctionnaires (qui ne demandaient pas grand-chose) accusent déjà deux mois d’arriéré de salaires. Pour sa part, le gouvernement a affirmé que les caisses de l’Etat sont vides et la mission internationale de plaidoyer faite par le Premier ministre de transition, Nicolas Tiangaye, n’a pas obtenu les résultats escomptés.

En attendant que la Force promise par les pays d’Afrique centrale puisse se mettre en place et aider au cantonnement des ex-rebelles, chaque Centrafricain se demande à quoi vont ressembler les 18 mois de la transition et plus à venir. Même si selon RFI, les éléments de la Seleka installés désormais dans des camps militaires se font plus discrets dans les rues de Bangui. Les armes récupérées s'accumulent. Dimanche 28 avril, 405 armes ont été retrouvées au PK 13 selon un général de l'ex-rébellion. Mais, même ces bonnes nouvelles pour la quiétude des Banguissois ne peuvent pas masquer une réalité toujours difficile.

 

 
MOTS CLES :

6 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Arretez la comm de bourrique,qui le croit encore

Par citoyen

30/04/2013 18:19

Vous ne voyez pas qu'il parle exactement comme les puschistes maliens envers ATT et ce qu'ils ont fait du mali aujourd'hui.
D'abord ils sont comme d'habitude à court d'idée ,copient ce que les autres font ailleurs .Ils sont là pour voler et piller c'est cela leur devises,c'est facile de critiquer les autres,en plus ils viennent avec des idées meurtrières,d'intolérance,de vengeance de haine.
Tout ce que vous dites est ce un souci pour lui,il mange,se balade,sa seule preoccupation c'est comment arriver à mettre cette charia telle promise à ses financiers.
Il ne veut pas ramener la securité,son but est de rendre ce pays comme ses gens le façonne. Il ment sciemment et ça se voit et il est le seul à croire qu'il convainc avec ses mensongères d'idiot. Le tend des dictature ou la radio est baillonnée et les gens n'avaient aucune source d'information que la propagande. il est hors temps ce djotodia.
les centrafricains si vous ne le savez ou si ndouba ne vous le dit pas,font leur propre enquete,recoupent les informations et se font leur appréciation.
Regardez vous dites representez l'ordre là bas,une dame à qui un de vos hommes a volé des tracteurs etc achetés à la sueur de son front par un credit en cours, se trouve chez un officier seleka à miskine. ce ne sont pas vos services voleurs qui ont informé ou chercher à contacter cette dame pour restituer les matériels,mais son enquete sur le terrain vec le concours de la population qui ne vous croit pas car vous manger dans la meme assiette que les voleurs. Ca encore ,vous allez continuer à dire que ce sont les elements de votre rivale Bozizé? Les photos et explications sur le vol grossier de votre officier de surcroit tchadien sont sur internet faisant le tour du monde et vous rend ridicule avec vos discours mecanique mal conseillé de toujours chercher à enfoncer là où ça ne suffit pls à vous prendre au sérieux,comme avant denigrant bozizé pour atteindre bangui. En un mois,vous nous avez fait du Bozizé sans Bozizé. Maintenant,changez de disques,reconnaissez que toutes les choses subies sont le fait de seleka ou favorisées par seleka.
D'ailleurs tout le monde doit passer par la cpi,ceux qui ont la conscience n'ont qu'à y venir,il y aura plaidoirie,n'ont qu'à se défendre la-bas et vous nous direz la-bas que ce sont les éléménts de. Pauvre type,à votre age ,je serai votre enfant j'aurai honte de vous

Ne nous trompez pas

Par NADE Berty

30/04/2013 18:23

Ne nous laissons pas berner par ce qu'il convient d'appeler un semblant d'accalmie que connaît Bangui. Ndotodja est un aventurier politique qui confond " diriger une rébellion avec diriger tout un pays .Disons-le tout net et sans fioriture ,il est en incapacité de diriger la République centrafricaine. Dans l'arrière- pays des expéditions punitives sont organisées par ces malades de la séléka sur des compatriotes au cours desquelles des maisons sont brûlées par centaines et leurs occupants abattus par dizaines comme des lapins.Ceux qui ont la chance d'échapper à ces carnages sont réduits à cohabiter avec les scorpions ,serpents et autres animaux sauvages en brousse.Même les autochtones généralement appelés pygmées non pas été épargnés;alors que ces derniers qui vivent pour la plupart d'une manière primitive n'ont jamais empêché ces enturbannés de prendre le pouvoir ni de piller, braquer et rançonner..Alors comment justifier cette folie ? Que Ndotodja comprenne qu'il ne suffit pas de se retrancher dans le seul hôtel cinq étoiles de Bangui pour signer de temps en temps quelques décrets pour se croire chef d'état; il en faut beaucoup ...Pourquoi ni lui, ni son fameux ministre de la sécurité ne s'expliquent'ils pas sur la bande de quatre cents rebelles soudanais qui ont pris leur quartier à Yaloké depuis quelques semaines ?
Si les soi -disant intellectuels que sont les Ziguélé ,Tiangaye Ndouba Eric Massi ... lui accordent leur complicité en brillant par le silence,nous autres avons choisi d'être du côté du plus grand nombre; du côté des sans -voix c'est à dire du côté du peuple à qui revient le véritable pouvoir .Avec les moyens qui qui sont les nôtres ,on dénoncera tous les travers et anti-valeurs dont ils feront montre dans leur gestion de la chose publique..Nous sommes sans ignorer que leurs véritables préoccupations est la satisfaction de leurs intérêts personnels et égoïstes tant ils ont la panse "extra grosse" et difficile à remplir...Il n'est pas question d'intégrer dans les Facas tous ces analphabètes Tchadiens et soudanais...Sinon, bonjour l'entrisme...

la place dans l,histiore

Par famoundjou

30/04/2013 21:28

depuis les derniers evenements qui dechirent notre pays,on a vu la face cachee de ces dynosaures appeles hommes politiques.depourvu de moyens materiels pour s,offrir un vie meilleure ils comptent par des moyens anti_constitionels pour souffrir plus le peuple.mr TIAGAYE et son poulain CREPIN MBOLI GOUMBA, ZUIGUELE,PROSPER NDOUBA et GAZAMBETTI,L,INTEGRISTE EXTREMISTE PRESIDENT AUTOPROCLAME DJOTODIA.vos interviews depuis libreville nous montrent qu,ils y bien une complicite entre vous voyer le danger venir mais vous avez laisser faire.meme BENDOUGA qui se levais pour denoncer a totalement disparu.nous vous rappelons le peuple sortira vainqueur.la declaration du maitre ZARAMBAUD ASSINGAMBI nous a donne une bombe au coeur dans cet ocean de souffrances.BOZIZE EST PARTI ca arrange tout le monde.pourqoui ces actes barbares?jaimais notre a peuple a souffert,depuis les villes conquises les echos des scenes d,atrocites ,viols,tueries se precisait,mais vous n,avez pas denoncer ou c,etait a contre coeur vous voulez partager le gateau.en attandant le CPI l,acte est comsommer,les juristes du pays doivent dans toutes les provinces receullir les temoignages de tout les victimes pour une poursuite.la juistice de la rca avant tout.cette alliance satanique composee d,arabo musulmans,et de responsables politiques centrafricains doivent payer le prix fort.l,aile mediatique de ces bourreaux du peuple,PROSPER NDOUBA,MYTOMANE ET MEGALOMANE il aime mettre ca photos en premiere page car en premiere ligne de cette guerre avec le regime dechu.critique severe contre la presence SUD_AFRICAINE il a la memoire courte. le MLPC a emmener sur notre territoire,les BANIAMOULENGUES,L,ARMEE LYBIENNE ,PLUSIEURS FOIS LES KODOS TCHADIENS,vous etes obseder par le pouvoir.LES SELEKAS ONT DEFAIT LES FACA POUVONS ton lire.notre ARMEE RESTE dans nos COEUR malgre les moments difficiles.s,ils avaient moyens et materiels ils mettrons en deroute les ennemis barbares .ils revendrons surements,tu es l,ombre de toi meme avec tes ambitions funestes tu ne restera pas longtemps sous les paraplui de ces barbares.merci au peuple CAMEROUNAIS ouvrez la porte a vos freres centrafricains car ils vivent l,enfer dans leur propre pays.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués