NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Rétablissement des Conseils d’administration des sociétés d’Etat et offices publics

Par journaldebangui.com - acap - 26/04/2013

L’avis favorable a été émis par le ministre centrafricain de la Fonction publique, du Travail et de la prévoyance sociale

 

La sortie médiatique du ministre Sabin Kpokolo se justifiait par le climat délétère qui pèse actuellement sur les nombreuses missions dévolues à son département ministériel, au-delà de la situation sécuritaire qui prévaut dans le pays. Plusieurs sujets ont été abordés entre le ministre et les hommes des médias qui n’ont pas manqués de soulevés le voile sur des «affaires».

 


© acap-cf.info
Le ministre Sabin Kpokolo de la Fonction publique centrafricaine
Accès à l’emploi
Selon le ministre, le niveau de chômage en République Centrafricaine ne fait que s’aggraver et se situe à hauteur de 9 à 12% de la population active. Or avec le tissu économique entièrement détruit, en ce qui concerne la fonction publique, je peux vous assurer que c’est vraiment saturé. Mais cela n’empêche que nous puissions procéder de temps en temps à des intégrations de nos jeunes diplômés dans la fonction publique a avoué le ministre. Les efforts sont en train d’être fait tant au niveau de son département ministériel que de celui de l’Education pour pouvoir amorcer une politique d’emploi en République Centrafricaine. A la question de savoir combien de personnes sont déjà intégrés dans son département ministériel, M. Sabin Kpokolo a fait savoir que qu’à 4 mois de l’année 2013. 4 mois émaillés de beaucoup de crises, de soubresauts qui accouchent aujourd’hui ce changement, nous avons pu intégrer jusque-là 2452, rien que les enseignants mais les autres départements, pas encore, nous sommes en train d’envisager intégrer au niveau de la santé 78 personnes qui sont déjà sur la liste et dans d’autres département, les besoins se feront sentir et nous procéderons par une intégration vague par vague selon les circonstances. Donc pour l’instant, je peux vous dire qu’il y a seulement les enseignants qui bénéficient de cette intégration.

Dans la suite de son propos, il a émis un avis favorable quant au rétablissement du Conseil d’administration des sociétés d’Etat et offices publics. Lesquels avaient été suspendus et dissous en janvier 2012. Neuf sociétés d'Etat, huit offices publics, huit agences et quatre fonds étaient concernés par le décret signé par l’ancien président François Bozizé. Ces organes de direction des entreprises publiques et parapubliques avaient été remplacés par un conseil spécial de surveillance et de redressement des entreprises et offices publics (CSSREOP), qui administrerait désormais toutes les entreprises et offices publics.

Affaire Jean Dindo de la CNSS
Elle a défrayé la chronique à Bangui et surtout dans les médias. Le ministre Sabin Kpokolo est revenu dessus afin d’éclairer certaines zones d’ombres, notamment le reproche à M. Dindo, Directeur général de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale(CNSS) sur les trois fautes administratives ayant justifié sa mise à pied. Il s’agit selon lui de la reprise de nom effectué par M. Lambert Kégbazeng, en violation des plusieurs arrêts de justice; de la non rétrocession à M. Sanzé, un autre cadre de la caisse, de ses droits légaux décidés par la Justice, enfin, de l’entêtement de M. Jean Dindo à répondre à deux demandes du Ministre de tutelle sur la question. Non content de sa suspension, M. Jean Dindo, selon le Ministre Kpokolo, s’est contenté des services des hauts gradés de la Séléka, pour augmenter la pression sur sa personne. C’est à ce titre que le Ministre Kpokolo a choisi de faire entendre la voix de «l’autorité de l’Etat qui doit être établie à tous les niveaux de services à la Caisse Nationale de Sécurité Sociale». Au-delà de tout, le ministre de la Fonction Publique a fait mention de ce que M. Jean Dindo pourrait être rétabli dans ses droits au cas où tous les recours lui auraient donné raison. La conférence de presse du Ministre M. Sabin Kpokolo est une réponse aux multiples contrevérités publiées ces derniers temps-ci dans les journaux de la place sur la question.

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués