NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Centrafrique: réorganisation de l'Etat-major des armées

Par journaldebangui.com - 18/04/2013

Le décret de nomination a été signé par le président Djotodia Am Nondroko

 


© afp.com/Patrick Fort
Chef de Cabinet du Ministre Délégué à la Défense Nationale chargé de la Restructuration de l’Armée, du Désarmement, Démobilisation et Réinsertion : Chef de bataillon Koagou Ismaël Mle 91-2-1280 ;

- Chef d’Etat-major des armées : Général de Brigade Dolewaye Jean Pierre Mle n° 8321470 du bataillon de Soutien et des services, par décret n°13.020 du 17 avril 2013;

- Chef d’Etat-major adjoint des armées : Général de Brigade Abdelkarim Moussa Mle 2006-2-1000 du Bataillon de Soutien et des Services, par décret n°13.020 du 17 avril 2013 ;

- Sous chef d’Etat major chargé des opérations : Général de Brigade Ibrahim Safadine Mle 2006-2-1001 du Bataillon de Soutien et des Services, par décret n°13.020 du 17 avril 2013 ;

- Sous chef d’Etat major chargé de Logistique : Lieutenant Colonel Arnold Guy Clémenceau Mle 7922320 du Bataillon de Soutien et de Services, par décret n°13.020 du 17 avril 2013 ;

- Chef de Cabinet du chef d’Etat major : Général de Brigade Yaya Bourna Mle 2006-2-1002 du Bataillon de Soutien et des Services, par décret n°13.020 du 17 avril 2013 ;

- Chargé de Mission, Chef du Centre de Commandement Opérationnel : Colonel Tchimangoa Thomas ThéophileMle 8711021 du Bataillon de Soutien et des services, par décret n°13.020 du 17 avril 2013 ;

- Chef du 1er Bureau : Capitaine Kongbo Elmar Marcia Mle 9411200 du Bataillon de Soutien et de Services, par décret n°13.020 du 17 avril 2013 ;

- Chef du 2ème Bureau : Général de Brigade Mahamat Bahar Mle 2006-2-1003 du Bataillon de Soutien et de Services, par décret n°13.020 du 17 avril 2013 ;

- Chef du 3ème Bureau : Chef de bataillon Nadji Alexis Réné Mle 8611215 du bataillon de Soutien et de services, par décret n°13.020 du 17 avril 2013 ;

- Chef du 4ème Bureau : Général de Brigade Haroun Mahamat, Mle 2006-2-1004 du bataillon de Soutien et de Services, par décret n°13.020 du 17 avril 2013 ;

- Chef du Bureau d’Etudes et de Coordination : Chef de bataillon Kazangba Georges Mle 8221267 du bataillon de Soutien et de Services, par décret n°13.020 du 17 avril 2013 ;

Chef de Bureau des Affaires Juridiques : Lieutenant Tomoro Jean Claude Mle 9311066 du Bataillon de Soutien et de Services, par décret n°13.020 du 17 avril 2013 ;

Major de garnison : Lieutenant-Colonel Nague Zangba Alexis Mle 8221255 du bataillon de Soutien et de Services, par décret n°13.020 du 17 avril 2013 ;

Jeudi 18 Avril 2013 - 15:01

 

 

 
MOTS CLES :

4 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

tpi

Par eric

19/04/2013 00:00

La seleka n'est pas du tout représentative de la population centrafricaine car il y'a là trop de nom à consonance musulmane dans l'armée pour un pays à 90% chrétiens du jamais vue dans l'histoire de la rca cette configuration transformera un très grand conflit armée prochainement sans aucun doute car les chrétiens sont frustré cette situation se retournera certainement contre la machine seleka qui risquera de s'enrailler fortement voir je l'espère définitivement en emportant avec elle tout ces complices politique et autres.

Que disent Tiangaye et Ziguélé ?????

Par liu

19/04/2013 01:01

La messe est dite. Djotodia vise 50 % de musulmans avant les prochaines élections. Aux centrfaricains de poursuivre la lutte jusqu'a l'assaut final. Cette lutte est exaltante, on va la mener tous ensemble chacun à son poste.

evitons d"attiser la haine tribale

Par le ché de Boyrabé

19/04/2013 01:34


la centrafrique de Barthélémy BOGANDA est une République indivisible, laïc réunissant les enfants de toute l’Afrique. En Centrafrique nous disposons de vaillants officiers fils du pays qui ont été Former dans des grandes écoles en France , aux USA etc...qui ont été mis a l'écart,par ce qu'ils n’appartiennent pas a telle ou telle groupe ethnique. c'est dommageable pour la reconstitution de notre armée nationale. Arrêtons cette mascarade de réorganisation de l'état-major des armées.la Centrafrique veut des officiers valables lettrés, cultivés capables de former des jeunes qui seront a mesure de défendre leur patrie , et non de prendre la poudre d'escampette, lorsqu'il s'agit d'aller au combat.















POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués