NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Ceeac: Le PM Nicolas Tiangaye est arrivé sans M. Djotodia à Ndjamena

Par Lucie Nkouka - 18/04/2013

La réunion devra permettre de suivre les avancées vers la résolution de la crise centrafricaine

 

La première délégation à avoir foulé le sol tchadien était celle conduite par le Premier ministre de transition centrafricaine, Me Nicolas Tiangaye. Il a été accueilli au bas de la passerelle par le Premier Ministre Tchadien M. Joseph Djimrangar qui avait à ses côtés quelques membres du Gouvernement et de son cabinet ainsi que de l’Ambassadeur de la République centrafricaine au Tchad. Il n’y avait aucune présence du président autoproclamé M. Djotodia dans la délégation centrafricaine qui doit prendre part aujourd’hui à un sommet extraordinaire des chefs d’Etats de la Communauté économique des Etats d’Afrique centrale. Les assises se tiennent sous la présidence de son Excellence Idriss Deby ITNO, président en exercice de ladite institution.

 


© gouvernementdutchad.org
Le PM Nicolas Tiangaye et le PM tchadien Joseph Djimrangar à Ndjamena
Une fois de plus malgré les avancées dans les recommandations du précédent sommet tenu au début du mois d’avril, Michel Djotodia qui incarne désormais le nouvel exécutif centrafricain, n’est pas reconnu comme tel. La France et même le président Idriss Déby du Tchad ayant laissé entendre que la légitimité des autorités de Bangui n’était pas encore établie. En plus l’Union africaine n’a toujours pas levée les interdictions qui pèsent sur certains leaders de l’ex-rébellion dont Michel Djotodia. Lequel a sollicité l’aide de la France et de la Fomac pour rétablir la sécurité dans le pays. En effet, depuis la prise de Bangui la capitale centrafricaine, il y a près d’un mois, pillages, tueries et affrontements sanglants, autant d'actes de violence parfois attribués aux éléments de la Séléka elle-même, se poursuivent sans que le nouveau pouvoir soit à mesure d'y mettre un terme.

 


© gouvernementdutchad.org
L'arrivée du PM Nicolas Tiangaye à l'aéroport de Ndjamena
Ces nouvelles assises de Ndjamena seront donc consacrées à une évaluation de la crise centrafricaine après la mise en place des organes de transition prévue hier mercredi, annoncent des sources proches du Conseil national de transition à Bangui. Toutes choses qui ne présagent rien de bon quand on sait que ces mêmes organes commencent à être remis en cause par une partie de la société civile. Laquelle avec les confessions religieuses sont absentes de ce rendez-vous du 18 avril à Ndjaména, pourtant elles avaient été invités lors du précédent sommet tenu le 3 avril dans la capitale tchadienne. Notons que des représentants des Nations Unies et de l'Union africaine (UA) dans la capitale centrafricaine sont aussi annoncés parmi les participants à ce sommet (initialement programmé lundi) qui, parmi ses principaux sujets de discussions, devra se pencher sur l'insécurité persistante à Bangui et d'autres villes centrafricaines près d'un mois après la prise de pouvoir le 24 mars de Michel Djotodia, leader de l'ex-alliance rebelle de la Séléka.
 
MOTS CLES :  Ceeac   Ndjamena   Tchad   Tiangaye 

7 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

CEEAC -Centrafrique

Par Koraa

18/04/2013 11:21

Suite a la diffusion de la lettre que Djotodia a son temps a envoye a la conference islamique, j'estime comme tous les centrafricains d'envisager la transition sans cet homme pour le bien de notre pays. Quand on voit le contenu de la lettre et les actions des rebelles sur le terrain il y a une coherence absolue. Un patriote qui aime son pays peut etre trouve pour diriger cette transition. Nous ne voulons plus de cet homme qui comme il le dit fait le malin, on ne fait pas le malin avec l'avenir d'un peuple.

Cet homme n'a remporté qu'une bataille militaire..

Par Kongo wara (2)

18/04/2013 13:16

Les centros devront faire preuve de + d'intelligence desormais et l'arreter juridiquement/financierement avant qu'il n'aille plus loin dans son 'programme islamique' et ses eclats premedités.

Je salue l'initiative des (com)patriotes ayant deja saisi les instances internationales sur notre sort, et demande a tous les autres centro et amis de la RCA de poursuivre dans cette voie tout en partageant adresses, infos et autres astuces.

Le peuple devra desormais prendre la releve de ces opportunistes qui ne savent rien voir d'autre que la rondeur de leur ventre/joue, au detriment de tout un peuple en detresse depuis deja bien longtemps.

Ces gens ont perdu toute legitimité et ne doivent en rien parler au nom du peuple !
Bozizé aurait du suivre la ligne de son premier mandat et rassembler le peuple autour de son projet politique. Il aurait pu rentrer dans l'histoire par la grande porte s'il n'avait pas cede a la derive totalitaire et arbitraire, ou encore celle des assoiffés du pouvoir que representait son clan KNK !!!

La bataille contre les pousse-pousseurs, chasseurs, pisteurs et autres poseurs de pieges a rat du Seleka devra desormais etre cette de l'intelligence car ces pauvres ignorants n'ont pour la plupart jamais vu de grandes villes, encore moins de lumiere electrique.

vous n'etes que des tribalistes

Par hixon

18/04/2013 22:57

je ne sais pas la ou vous avez eu cette lettre soit disant djotodia avait envoyé a la conference islamique je vous assure que c'est un pure montage monté par les enemis des musulmans centrafricains si vraiment c'est un truc reel poırquoi en voit un tache de mercure sur la lettre une lettre administrative doit pas avoir une tache pareille puis si c'est vraiment lui qui avais ecrit cette lettre il allait faire sa en langue arabe et non le francais et vous dites dans votre fameux montage qu'il avait fait le malin en signant avec bozizé l'accord de paix et exigé a ce que les deux fetes des musulmans soit ocnsiderés comme des jours ferieux laissez moi vous dire une chose ce n'est pas lui qui a dit sa c'etais abakar sabone le president de mlcj qui s'est deja ralié avec bozizé celui qui avait insisté afin que les deux fetes msulmans soit considérés comme des jours ferieux lors du dialogue en basant sur la laicite du pays et non djotodia on comprend votre mentalité tout ce que vous faites mal c'est que vous ne voulez pas qu'un musulman gouverne cet pays vous monté des montages par ci par la pour ammener des divisions et guerre civil entre les musulmans et les chretiens vous n'est que des hainés combien de fois vous avez cassé des mosqués a bangui combien de fois vous avez tués des innocent souvenez vous il ya deja presque 2 ans y avais un gar musulman soupconné d'avoire tué deux enfants qu'est que vous avais fait apres vous avez cassé des mosqués et tués des innocent musulmans presque 7 mosqués ont été cassé est ce que les musulmans ont meme touché une seule eglise bien sure que certains acte que la seleka ce livre avec est innaceptable mais ne condamné pas tous les musulmans et puis ce n'est pas tous les musulmans qui sont des etrngérs prions pour la paix et unissons nous au lieu d'inventer des trucs qui peuvent emmener la haine entre nous on est tous des humains et centrafricains en aucain cas la rca sera un pays typiquement islamique

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués