FOCUS  |     CONSEILS PRATIQUES  |    

Centrafrique: L’opposant Emile Nakombo au chevet des victimes

Par Josh Ebeniaka - Afrika Weekly - 17/04/2013

L’ancien député a mis fin à son exil camerounais pour venir aider à la reconstruction de la paix, de la sécurité et de la démocratie

 

M. Emile Gros Raymond Nakombo, ancien député de Sosso Nakombo et candidat malheureux à la présidentielle de 2011 en République centrafricaine, s’est rendu dans les différents centres hospitaliers de la ville de Bangui ce mardi 16 avril 2013. Le but de cette visite est pour cet homme politique, de s’enquérir de la situation des victimes des évènements provoqués par des éléments de Séléka le weekend dernier à Ouango, Kassaï, Ngaragba et BoyRabe dans les 4ème et 7ème arrondissements.

 


© Pacôme Pabandji
L'ancien député en concertation avec un médecin
Il s’est d’abord rendu au Complexe pédiatrique de Bangui où le responsable dudit centre lui a brièvement exposé les problèmes du Complexe pédiatrique face au nombre des victimes, enfants en majorité, qui arrivent au quotidien. A la pédiatrie, on a vu de nombreux enfants blessés par balles et d’autres touchés par des éclats d’obus, de grenades, de roquettes ou de RPG. Un bilan exact n’est pas encore disponible à la pédiatrie mais la situation des enfants blessés est quelque peu maitrisée. Une ONG de l’Italie, Emergency, a volé au secours de la pédiatrie et les cas de chirurgie sont parfois pris en compte gratuitement.

C’est au niveau de la pédiatrie que l’on a constaté que les enfants sont d’emblée les premières grandes victimes des exactions de la séléka. L’UNICEF aussi a inscrit les gaps de la pédiatrie dans le cadre des besoins d’urgence. Mais Dr. Jean Chrysostome Gody, responsable de la pédiatrie, a signalé que le complexe a d’énormes problèmes de dotation en médicaments. Après la pédiatrie, M. Nakombo s’est rendu à l’hôpital Communautaire de Bangui. Là-bas, c’est le Général Romain Guitinzia, directeur de l’hôpital, qui l’a reçu. Après un bref moment d’échange, ce dernier a aussi fait un bref exposé de la situation à l’hôpital communautaire.

 


© Pacôme Pabandji
Emile Nakombo au chevet d'un malade
Pour ce dernier, «Depuis le début de ces évènements, l’hôpital Communautaire a pu gérer malgré ses maigres moyens, la situation parce que le personnel était présent jusqu’aujourd’hui. Les difficultés sont au rendez-vous mais on a pu surmonter. Nous sommes en face d’un nombre effarant de blessés qu’on a enregistrés au niveau de l’hôpital Communautaire.» M. Guitinzia a souligné que plus de 135 blessés graves sont transférés au Maroc et au Soudan. «La population civile a payé un lourd tribu de ces évènements. Nombre de nos blessés ne sont que des civils. A mon avis il n’y a pas eu d’affrontement en tant que tel car nous n’avons pas enregistré des blessés par balles de Séléka, si ce n’est que des malentendus entre eux. Nous avons de maigres moyens, l’alimentation de nos malades est difficile. Ce que nous vivons ici est difficile», a fait mentionner ce dernier, en appelant à l’aide des différents partenaires du pays mais aussi des nouvelles autorités du pays afin que des solutions d’urgence soient trouvées face aux nombreux malades présents dans cet hôpital.

Notons qu’au niveau de ce centre hospitalier, plus de 500 blessés sont enregistrés. M. Nakombo a promis qu’il va entreprendre des démarches auprès des partenaires afin d’obtenir de l’aide pour subvenir aux besoins de soins en République centrafricaine. Il a aussi précisé que cette initiative lui est personnelle. «La population est en situation de détresse et il faut vite réagir», a-t-il souligné.
 
MOTS CLES :  Nakombo   Exil   Santé   Victimes   Séléka 

2 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Un peu de modestie vous élèvera

Par jackot

18/04/2013 14:00

Ce monsieur Namkomo, ce qui me gène dans la surexploitation de son passage à l'hopital c'est que les photographes sont là pour immortaliser et faire sa com sur des peines des gens et avec leur image.
ce monsieur se serait déplacé et qu'un journaliste l'aurait mentionné dans un journal ou article,c'eut été convenable,et laisser les habitants des quartiers hais par le régime de destruction massive humaine et matérielle,lui porter sa gratitude,j'en conviendrais.
Tout ce cinema me parait malsain,pas sincère. J' ai suivi les campagnes des différents candidats aux dernières élections présidentielles,ce monsieur faisait dormir pendant que les autres etaient dans explications démagogiques qui ne convainquaient qu'eux. Ne votant sur place,je les avais laissé dans leurs betises. Qu'ils sachent une fois pour toutes que le peuple centrafricain les connait tous, et entre vous y compris les tueurs venus du tchad et du soudan et complices valets de Déby,personne ne fait pas de la politique pour des préoccupations nationales et pour ce peuple.
Pour preuve attendre 3 ans que Bozizé finisse son mandat et on passe à autre chose mais vous etes motivé par le gain et voyez tout ce que ces islamistes sous ordre de Déby ont fait avec tous nos heritages détruits. Qui penetrent un pays et detruit tout ,meme les vestiges symboliques,si ce n'est les islamistes, on l' a vu partout et récemment au mali. Il faut beaucoup de dollars de Déby pour que Tiangaye perd toute crédibilité en niant sciemment des exactions tout comme ziguélé qui y fermait les yeux et les oreilles,le salaud Ndouba ,et ces petits arrivistes morveux de gazembeti et Boli goumba.
On pense qu'ils suivront Déby au tchad et encore que il faille qu'il reste au pouvoir car ce monsieur doit arreter de confisquer le pouvoir et que le peuple tchadien entier a droit a avoir à un president choisi et non ce que les urnes truquées de ce sanguinaire Déby leur impose. Il est temps d'arrêter ce malade. C'est aujourd'hui pour que Demain on ne nous dise pas qu'on ne le savait pas. Ce désorde institutionnel et régional n'est pas l'oeuvre des centrafricains. personne n'échappera au procès

Ce monsieur aime les diamants, pas les blessés

Par malibu

02/05/2013 17:03

Tout le monde le connait ici, il s'enfout des blessés, il aime les magouilles et surtout les diamants.Malibu

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués