NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Centrafrique: le PM N. Tiangaye demande l'aide de la France et de la Fomac

Par journaldebangui.com - AFP - 17/04/2013

Seul interlocuteur reconnu par la communauté internationale, il envisage de faire appel «aux partenaires» pour aider à la sécurisation du pays

 

Au cours des dernières semaines, de nombreuses familles ont été atteintes dans leur chair, en connaissant des pertes en vies humaines et des pillages de tous ordres. Ces faits affectent la cohésion sociale et tendent à rompre le pacte de l'unité nationale gravée dans notre devise, a déploré M. Tiangaye dans un message radiotélévisé mardi soir à Bangui. Et selon de nombreux témoins, une vingtaine de personnes ont trouvé la mort dans des heurts entre anciens rebelles et habitants de deux quartiers de la capitale, durant le week-end écoulé. Face à cette situation grave, je sollicite l'appui de nos partenaires au premier rang desquels la Fomac et la France, en tant que forces impartiales, pour la conduite des opérations de sécurisation de la ville de Bangui et toutes les régions de notre pays, a déclaré M. Tiangaye, issu de l'ancienne opposition au président déchu François Bozizé.

 

<div align="center"><iframe width="560" height="315" src="http://www.youtube.com/embed/Ua9cnuS-VFQ" frameborder="0" allowfullscreen></iframe></div>

 

Le Premier ministre ne s’est pas arrêté à ce niveau et a également appelé tous les représentants des pouvoirs publics, ainsi que les présidents des délégations spéciales de Bangui, les chefs de quartiers, les chefs des villages, les leaders d'opinion à s'impliquer pour la sensibilisation de la population autour de la recherche des idéaux de paix, de sécurité et d'unité nationale. Il est désormais acté que le Séléka peine à établir l'ordre dans Bangui depuis sa prise de la ville le 24 mars et la fuite de François Bozizé. De nombreux habitants y vivent dans la peur des pillages et de l'insécurité.

Hier mardi, le nouveau président de transition Michel Djotodia, chef du Séléka, a annoncé un renfort de 500 hommes à la police et 500 autres à la gendarmerie, ainsi que le casernement des combattants du Séléka, tout en laissant entendre qui pourrait également faire appel aux voisin tchadiens. Dans le même temps également, Le porte-parole du gouvernement, Crépin Mboli-Goumba, a demandé aux pays d'Afrique centrale d'envoyer 1.000 soldats pour aider au rétablissement de l'ordre dans le pays. Le sujet devrait être débattu au sommet extraordinaire de N'Djamena demain jeudi consacré à la Centrafrique.
 
MOTS CLES :

9 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Du blabla Le juriste des droits du ventre personnel

Par Gregory

17/04/2013 15:58

Il a mis du temps pour réagir,tous muets. il a fallu le courage des habitants des arrondissements agressés,des centrafricains de tous le territoire qui sont agressés quotidiennent ,ceux de provinces parfois laissés à eux et qui trouvent le courage de dénoncer et des forumeurs qui expriment leur colére et interrogations et il a fallu surtout la voix de Mme calixthe beyala,academicienne et romancière française d'origine africaine pour que ces hypocrites commencent à sortir leurs bouts de nez tels que ziguélé,tiangaye. quant à Ndouba prostré da sa haine primaire contre Bozizé qui n'est pas le problème présent,le peuple lui fera sa fete le jour venu.
Chers compatriotes,toutes ces gesticulations ne sont qu'hypocrisie en commençant par le président élu par applaudissements des figurants pour un film de serie B.
Le peuple n'oubliera jamais. Le adar eenvoyé par dEBY pour raser ce par ainsi que celui de la sécurité et l'immigration,chers compatriotes,tout est planifié. ils sont dans un plan et ce n'est pas un hasard qu'ils envahissent avec leurs hommes peu recommandables toutes les prefectures de la Rca.
Actuellement le président et les responsables militaires de la Séléka et le premier ministre et ce gazembeti sont dans la comédie.
il n ' y a eu jamais d'armes lourdes utilisées par les habitants de boy arabe,c'est la provocation gratuite. Ce djotodia dit une chose,tout comme ce gouvernement et donnent en catimini des directives à leur seleka.
C'est seleka ont des pproblemes partout où ils passent à cause des pillages de maison des citoyens ou des ex dignitaires du pays. Ils n'ont que des cailloux ,pierres tout ce qu'ils trouvent pour se battre contre les seleka lourdement armées. Et le gouvernement a laissé faire tout une journée. Les habitants sont bien placés pour savoir et dire ce qui s'est passé. Meme hier ,bien le fomac etant là occupant les grands artères,les seleka trouvent le moyen d'infiltrerdans le quartier pour piller. L'alerte donné,certains ont fui avec leurs vehicules,les malchanceux ayant raté les vehicules trop occupés à lorgner malgré tout les trucs volés ssont pris au piège des habitants en colère qui les ont tabassé et achevé par des pierres; alors venir mentir que l'ex régime a caché des armes lourdes etc, arrêtez,on vous connait en peu de temps.Le mensonge des systèmes dictatures,d'ailleurs dans sa lettre aux islamistes,il disait il a fait le malin pour signer un accord de libreville avec bongo père,c'est comme cela que cet homme et son parrain Deby et ses hommes qu'il veut imposer en centrafrique et ce djotodia veut appeler le tchad pour faire la sécurité,quelle sécurité, c'est pour concorde leurs basses manoeuvres? Sous prétextes de fausse insécurité des pro bozizé ils programmes de tuer et réduire une population qui n'est pas à leurs bottes? Et les populations qui subissent des sévisses en provinces,les paysans et autres ,qu'ont ils à voire avec bozizé? c'est juste une planifinacation machiavélique d'islamisation comme lui meme le prone. Et les incursions répétitives à boy arabe c'est intentionelles et gratuites et programmées puisqque le site la nouvelle entrafrique pro seleka et en liaison avec les seleka dans toutes nos provinces et dans la capitale informe parfois dejà en avance l'intention Seleka d'aller en découdre avec les gens de boy arabe.
Et quel désarmement faisaient ils,ils allaient voler des voitures, de l'electro menager, des machines à coudres, des valises et entre autres violer. Et Pourquoi ne fouillent-on pas les maisons des haoussa tchadiens du kilometres 5 qui sont des receleurs ou ceux à la sortie nord de la ville?
Tout le monde a vu çà boy arabe que c'était pour la plupart des islamisés non centrafricains qui se livrent à ces pillages. Venir betement raconter que armes lourdes,n'importe quoi, et Ouango ils se sont comportés comment là-bas,encore venir mentir. Vous ne pouvez nous mentir on sait qui vous etes,vos plans. Et certainement ce que vous manigancer. centrafricains,préparez vous à tout,car ils sont peu honnetes pour tenir parole. Ils ne croient en rien,utilisent la réligion juste pour rassembler quelques abrutiqs à droguer comme fous de dieu et combattre contre les chrétiens. Ils ne respectent meme pas leur réligion,est ce que l'islam est compatible avec la franc maçonnerie où trone leur déby?
ils voulaient déloger Déby mais c'es gens combinent leurs interets et se font achetes car sans conviction réelle. Comme quelqu'un l'a dit ,c'est comme Déby et Béchir,un jour ils sont frères leurs interets se rejoignent ,un autre jour,c'est la guerre et cherchent à s'éliminer l'un ou l'autre; c'est comme cela qu'ils vivent. Et ce n'est pas étonnnant qu'avec les 800 millions de dollars de Déby il en est là. Et lui est celui qui a travaillé en ministère puis diplomate négocié par lui meme auprès de bozié pour leur plan et lui là cacherait les soupçons d'intrusion tchadienne pourquoi Déby l'a imposé. Et pour que les centrafricains penseront que c'est un frère et c'est là qu'avec la couverture de ce zozo,ils vont programmer leurs liquidations et édification d'Etat islamiste avec Charia,voilà la vérité,on vous disrait sur elements de bozizé.
La justice internationale,et on saura tout, et peuples tous les traitres à les entrerdans la liste
Pour votre histoire de la Fomac,pas de soldats de pays voisins impliqués ou soupçonnés de colision avec la seleka, car pour nous seleka c'est armée tchadienne. Les tchadiens n'ont qu'à rester chez eux et on prend des soldats neutres et politiquement laics,pas des conditionnés religieusement qui confondent la religion à une nationalité ou d'un pays d'union africaine lointain.
que les centrafricainsde l'exterieur pensent à cotiser pour qu'une action soit introduite pour une enquete independante pour elucider les appuis à ce coup d'Etat,les combattants dont certains groupes ont plié bagages des le forfait accompli que beaucoup avaient vus. Ensuite,tous cas d'exactions et autres à porter en justice.
Pourquoi les populations civiles sont prises pour cible,si ce n'est que l'expansionisme islamiste et l'esprit de malade mental de Déby et béchir. La sécurité comme les africains le disent à haute voix, c'est de libérer les pays africains de leurs derniers dictateurs militaires. On est militaires et on le reste,pas ce melange du genre.Le Tchad sans les perpetuelles elections truquées de Déby et l'exigence d'une éléction transpaarente dans ce pays et la democratisation du soudan et quelques cours sur la notion de frontières,l'afrique centrale retrouvera son train de vie de société civilisée pas ce batrbarismes auquel nous ne sommes pas habitués et dont Déby en fait un savoir vivre au tchad entre les tchadiens et etouffant ce pays.
Voila votre djotodia,il est assis là comme président de 10 doigts tapés pour la cause islamiste et non pour un peuple centrafricain. Voilà la vérité. il vous raconte n'importe quoi,ce qu'il pense vraiment,vous ne le saurez jamais. Maintenant que vous le savez,préparez vous en conséquence.

L'occupatiion de la RCA par la France se met en place

Par nomzamo

17/04/2013 16:02

Le plan de l'occupation de notre pays par la France via ses marionnettes se met progressivement en place.
Acte 1: on finance une rébellion composée majorité des étrangers (tchadiens et soudains) comme en Côte d’Ivoire avec des villageois et sauvages sahéliens appelés dozos (burkinabés, maliens, sénégalais , guinéens etc ..)
Acte 2: on corrompt la classe politique et une partie de la société civile pour qu'elles donnent leur caution au coup d’État.
Acte 3: le coup d’État réussi avec l'aide de l'armée française. On demande aux vas nu pieds de se servir sur la population en tuant, en volant, en pillant, en violant et en détruisant les structures de l’État sur toute l'étendue du territoire et affaiblir du même coup l’Etat Centrafricain.
Acte 4: On utilise la marionnette déby du tchad via la CEMAC et CEEACpour piloter tout cela en sous-mains afin de donner un verni de "légitimité" au putschiste dotodia en faisant voter main levée le putschiste méthode digne des soviétiques.
Acte 5: on laisse la situation se détériorer (massacre des populations civiles, vol, pillages, insécurité généralisée etc...)
Acte 6: les marionnettes installées de manière dictatoriale et soviétique demandent l'aide de la France, la pyromane responsable de cette situation pour qu'elle vienne jouer aux pompiers et se présenter comme un "sauveur".
Acte 7: on demande en contre partie que les ressources du pays soient données pour des kopecks au "sauveur".
Voilà comment ce CANCER nommé France agisse en Afrique.

Mais malgré tout cela, la France, ce "grand" pays des droits de l'homme BLANC devant l'éternel claironne partout à travers son roi à l’Élisée que le problème en RCA, est un problème interne (SIC)

Pauvre traites

Par pkagaba

17/04/2013 16:27

La honte,heureusement qu'il ya calixthe Beyala,mettant le probleme seleka sur les centrafricains en grand jour tant les gazembeti,les tiangaye,les Ziguélé,les Ndouba et les 105 pantins dans l'assemblée ,par leur myopie et negation de la verité,on se croirait dans le meilleur du monde depuis l'arrivée des seleka.
La vérité a rattrapé maitre mou truand corrompu et traite?. La fomac veut dire pas de tchadiens. Les populations centrafricaines sont en guerre avec ce pays.
Mr vous foutez de nous,vos seleka ont tué un taxi moto,ça n' a servi à rien,ils en ont tué encore 2 autres. Si c'était au temps de bozize et qu un soldat perdu aurait fait cela,on vous aurait entendu faisant la voix des blanc sur rfi chanter tout ce qui vous reste du droit. Et le con Ndouba de charger le pouvoir,là on ne l'entend pas mais quand il s'agit de bozizé,il se réveille. Il finira par faire une crise cardiaque,tellement haineux et aigri,heureusementnil est devenu la risée des centraux qui voient qui est l'homme en vrai.
pas un appel fomac pour nous ramener des tchadiens pour djotodia. Ils n'ont qu'à aller au mali où ils tombent comme des poulets, en centrafrique,ces tchadiens tournent leurs muscles

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués