DéBATS & OPINIONS  |     KIOSQUE  |    

Centrafrique: Témoignage de l'Abbé Bedel Berthin BAHOU

Par Bêafrika Sango - 16/04/2013

J’essaie dans cet article de faire le récit des faits dont je suis témoin oculaire et à la fois victime à Kabo (ma paroisse), Batangafo et Gofo

 

Impossible de se taire devant une telle barbarie après celle que nous avions connue il y a dix ans avec les Zagawa de Bozizé. Vous pouvez déjà retenir en gros ce qui suit : la Seleka (alliance de trois rebellions) a complètement mis à plat tous les tissus socio-économiques dont le pays disposait en particulier notre région ici. Les premières victimes sont les paysans, les opérateurs économiques du secteur informel communément appelé boubanguéré et surtout les chrétiens, en particulier l’église catholique.

A kabo comme ici à Batangafo et Gofo ces pauvres paysans ont tout perdu ou presque: bétails, marchandises, moyens de locomotions et autres objets de valeur. Pire encore les champs sont dévastés par les troupeaux de bœufs des éleveurs bararas. L’insécurité est partout en ville dans les villages et aux champs. Impossible d’envisager un projet à court terme: même les activités champêtres sont impossibles pour le moment.

 


© cecarca.org
Qui est seleka?
Pour moi personnellement c’est un groupe des musulmans qui ne savent ni parler français, ni sango et du coup je peux affirmer sans risque de me tromper qu’ils viennent d’ailleurs, qu’ils ne sont pas dans leur majorité des centrafricains. Ce sont des gens sans pitié. Ils n’ont ni foi ni raison : ils pillent, braquent, violent et tuent sans remords. L’église catholique comme je l’ai dit haut a été et est particulièrement visée: pillage, braquage, calomnie, sacrilège et profanation.

Le cas précis de Batangafo. Le jeudi 21 mars 2013 à 15 h 45, les rebelles ont immédiatement investi le presbytère. Le pillage a commencé à cette heure-là jusqu’à deux heures du matin. Ma présence et celle de frère Roland qui était parti me chercher juste avant leur arrivée ne signifiaient absolument rien ; au contraire nous avons été violentés et humiliés. La voiture Land Cruiser du frère, ma moto DT, les appareils et autres (habits, objets de valeur…) ont été emportés. Cependant quand nous quittions le presbytère pour se rendre à Gofo le lendemain (par la brousse) il restait au moins les assiettes, les literies et les documents. Quelques effets sont gardés par les chrétiens et les scouts assurent le gardiennage du presbytère. Mais ils ont été chassés par après si bien qu’ils ne peuvent plus le faire la nuit.

Si j’ai la vie sauve aujourd’hui c’est curieusement grâce à un élément qui ne supportait plus le comportement de ses frères. Je lui dois reconnaissance. Il faut signaler que les musulmans bénéficient de ce que j’appellerai «l’immunité musulmane», ils ne sont pas inquiétés et vaguent normalement à leurs activités; ils sont complices et ou auteurs des souffrances infligées aux non-musulmans.

La RCA est ainsi sacrifiée à cause d’un individu qui s’appelle Bozizé. Elle est oubliée et abandonnée par la communauté internationale. Bozizé est parti mais ce sont des innocents qui continuent de payer à sa place. C’est écœurant de voir se compromettre l’avenir des jeunes scolarisés et de voir ces pauvres paysans errer dans la brousse, bref, c’est un drame.

La RCA est condamnée injustement à mort. Il est à condamner le mutisme et l’indifférence de la communauté internationale face aux souffrances des centrafricains. De qui nous viendra donc le «salut»? Sans l’intervention des forces neutres en RCA, penser à la paix et à la sécurité serait une illusion. Cependant malgré la situation nous devons toujours garder l’espérance car Dieu n’abandonne jamais ceux qui lui font confiance.

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

A savoir

  • Les opinions et analyses présentées dans cette rubrique n'engagent que leurs auteurs et nullement la rédaction de Journaldebangui.com
  • Journaldebangui.com n'est pas responsable des affirmations qui y sont présentées et se réserve le droit de modifier ou de retirer un article qui diffamerait, insulterait ou contreviendrait au respect des libertés publiques

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués