NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Centrafrique: Très forte instabilité à Bangui

Par journaldebangui.com - AFP - 15/04/2013

Ce lundi matin, des coups de feu étaient encore entendus dans certains quartiers de Bangui après un week end très sanglant qui a vu la mort d'une vingtaine de personnes

 

A la mi-journée de ce lundi, la situation restait tendue à Bangui, particulièrement dans le 4e arrondissement de la capitale où selon des témoins, cités par la DW, les hommes de la Séléka poursuivaient leurs opérations militaires à la recherche de ceux que le nouveau pouvoir qualifie de miliciens à la solde de l'ancien président François Bozizé. Une habitante de Bangui faisait part de coups de feu dans la capitale et de la peur qui s'est emparée de la population. La croix rouge centrafricaine a également confirmé la poursuite des opérations militaires menées par la Séléka. Le chef du CICR à Bangui avance par ailleurs le bilan de 17 morts et 45 blessés depuis samedi. Des victimes pour la plupart, des civils.

 

Paris, "préoccupé", s'en remet aux pays de l'Afrique centrale
"Nous sommes vivement préoccupés par la situation en République centrafricaine. La persistance des violences à l'encontre des populations civiles n'est pas acceptable", a indiqué Philippe Lalliot, porte-parole des Affaires étrangères, lors d'un point-presse ce lundi au Quai d'Orsay à Paris. "Il est urgent que les autorités qui contrôlent Bangui assurent l'ordre public et la sécurité. Quiconque se rendra coupable d'exactions devra rendre des comptes aux juridictions compétentes", a-t-il ajouté. Paris dit apporter son "plein soutien" à la CEEAC "pour qu'elle clarifie au plus tôt, avec l'appui de l'Union africaine, les conditions d'une sortie de crise et d'une transition consensuelle". "A nos yeux, toute solution politique en République centrafricaine doit repartir du cadre fixé par les accords de Libreville du 11 janvier 2013, sous l'égide de la CEEAC", a affirmé Philippe Lalliot.
Un sommet extraordinaire de la CEEAC prévu ce lundi à N'djaména a été reporté au 18 avril. Le président tchadien Idriss Déby avait indiqué ce week-end avoir "repoussé ce sommet (à jeudi) pour donner un peu de temps aux Centrafricains pour s'organiser et venir avec des propositions concrètes de sortie de crise". Pour le président en exercice de la Ceeac, la mise en œuvre de ces accords qui prévoient l'organisation d'élections "dans un délai de 18 mois à deux ans", est aussi "la seule possibilité de sortie de crise". "La Centrafrique est un pays qui n'a pas d'armée, pas d'administration, pas de police ni de gendarmerie pour sécuriser les personnes. En 18 mois, il faut créer une armée, une force civile qui puisse permettre aux élections de se dérouler", a-t-il affirmé.

 

 
MOTS CLES :

5 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

tpi

Par eric

15/04/2013 21:45

Frère centrafricain constituez vous en groupe joignez vos plaintes et la liste des victimes de la seleka et ci possible ayez un représentant ou représentante des avocats seront mis à votre disposition pour vous défendre contre ces fou d'allah.Donc rendez vous sur les sites d'informations centrafricains,africain et autres tout les jours pour l'évolution des dossier plainte pour le tribunal pénale international contre la seleka car trop ces trop ils doivent répondre de leurs crimes devant une juridiction compétente

La ti ndani a ga nduru awè !!

Par So Koli là

16/04/2013 10:24

Le peuple finira toujours par vaincre l'envahisseur.. les traitres et autres politiciens en 'peluche' devront s'en aller ou demeurer silencieux a jamais comme ils le sont maintenant!

Je re-cite mon compatriote:

"...Nous chanterons encore et encore en boucle jusqu'à ce que le pays soit libéré de ces truands, quand les dignes fils de ce pays auront fait le sacrifice (de leur sang), de leur confort pour la patrie...

" O Bèafrîka, mbeso tî âBantu, Kîri mo gbû gîgî tî mo-mvenî
Mo bâa pâsi na gbe tî âzo kûê, Me fadësô, mo ke na kürü gô
Mo sö benda, mo bûngbi kûê ôko, Na kusâra ngâ na nëngö-terê
Tî tö ndâ tî finî dutï tî ë sô, E mä gbegô tî_âkötarä tî ë …"

Terrorisé par Seleka, lâché par les FACA, manipulé par la France (accords militaires pourtant !!), trahi par ceux qu'on connait désormais, envahi par le Tchad...

Mindongo, Karinou, Boganda, …
vous n'êtes pas mort pour rien.. Nous résisterons encore et encore. Et quand viendra l'aube nous serons encore là debout en défiance de la tyrannie !

A vous frères de l'étranger, à tous les amis de la RCA, regrouper vous au sein d'associations multiples et lancez la bataille juridique au niveau international. Si vous ne pouvez rien faire du fait de l'éloignement, si vous vous sentez impuissant face à la situation, si votre cœur bat encore pour votre patrie faites des pétitions et soutenez vos frères sur place..."

EN REPONSE A SO KOLI LA

Par ombella

16/04/2013 11:30

Je crois sincérement que vous faite parti du groupe des cerveaux vide , ceux qui passent leurs temps à accuser la france , la france n'y ait pour rien , cela est plus que difficile d'admettre que c'est vous les coupables , ignorant que vous étes !! venez à Bangui !! , sous avez de grande bouche mais vous ne savez pas vous comporter correctement , la france à refuser de venir aider la Centrafrique par rapport à des gens comme vous , ne vous plaignez pas , vous savez écrire mais dés qu'il faut prendre une arme pour aller à Damara vous étes tous Centrafricains les premiers à fuirent , au lieu de chanter vous vous comportez en lache et vous croyez étre des hommes ? vous n'étes rien , juste des molusques , j'aimerais vous y voir à Bangui pauvre petit con destructeur de la Centrafrique , certains sont bien heureux d'étre en france....

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués