INTERVIEW  |    

Au secours! Les chrétiens de Centrafrique en danger

Par Baudouin de Saxel - bvoltaire.fr - 15/04/2013

La romancière Calixthe Beyala dont la mère était centrafricaine tient à mettre en lumière la souffrance des siens depuis le coup d’État

 

L’arrivée au pouvoir de rebelles musulmans en Centrafrique laissait-elle craindre l’émergence d’une persécution à l’encontre d’un peuple majoritairement chrétien?
Je suis très touchée et bouleversée par la fragilité de la communauté chrétienne en Afrique. Ce sont des gens qui croient beaucoup à la parole du Christ, qui n’ont eu de cesse de prêcher la non-violence et qui n’ont donc jamais appris à se battre. En Centrafrique, leur pacifisme confronté à la brutalité des islamistes laissait craindre une persécution qui est désormais bien présente. L’archevêque de Bangui a d’ailleurs appelé mon petit frère, général là-bas, afin qu’il protège les sœurs de la paroisse, régulièrement molestées par les rebelles.

 


© Pana
Mme Calixthe Beyala
La République centrafricaine, État laïc, est-elle en passe de devenir islamiste?
Je crains que le rapport de force ne soit en train de changer. Depuis deux semaines et l’auto-proclamation quasiment impériale de Michel Djotodia, il n’y a plus d’État et un vide sécuritaire qui profite aux rebelles. Les gens de Bangui sont effrayés par le contexte actuel. Ils n’ont jamais vu autant de violence ; les rebelles débarquent et dévastent tout sur leur passage ; les biens sont pillés et les institutions détruites, quand ce ne sont pas les chrétiens qui meurent sous leurs coups. D’autre part, les militaires de l’armée régulière sont très surpris: ils s’attendaient à lutter contre des hommes et se retrouvent face à des enfants, parfois d’à peine douze ans, enrôlés de force par les islamistes.

En dépit de ses racines chrétiennes, la France ne s’alarme pas de la situation…
Les intérêts économiques ont pris le dessus sur nos valeurs humanistes. Quand les rebelles combattent pour un idéal idéologique, nous combattons pour de l’argent. Cet argument n’a jamais porté les peuples. En Afrique du Nord, attirée par les matières premières, la France de Nicolas Sarkozy a délogé des pouvoirs en place relativement laïcs, pour les remplacer par des régimes aussi religieux que dangereux pour la liberté de culte. Lorsque l’on renforce ou arme des islamistes, il ne faut pas s’étonner de la gravité de la situation. La France a par exemple choisi d’être amie avec le Qatar, un pays où l’on ne respecte pas le droit des femmes et qui n’a de cesse de financer le terrorisme mondial. Pour des partenariats commerciaux juteux, on met tout le monde en danger ; moi, vous et tous les chrétiens de la planète. Je ne sais pas où va le monde. C’est désolant.

 

 
MOTS CLES :

10 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

insupportables Exactions

Par NADE Berty

15/04/2013 14:04

Merci Calixthe de donner de la voix car la situation que notre pays est entrain de vivre n'a jamais été connue ni d'Eve ,ni d'Adam .Le pays est littéralement pris en otage par les Djihahistes.Les Centrafricains ne savent plus à quel saint se vouer ni où mettre de la tête et cela va bientôt faire un mois que ça dure .Ce qui aurait pu être une thérapeutique s'avère plus douloureuse que la pathologie elle même.L'attitude de la France ;pays des droits de l'homme face à tout ce qui précède,me laisse penser que la RCA est victime d'une conspiration internationale par le Tchad interposé.quelle amplitude devrait atteindre le niveau des exactions de ses barbares de la séléka pour que les organisations internationales de défense des droits de l'homme puissent actionner le levier pouvant allumer le feu rouge synonyme de STOP!ARRÊTER LE MASSACRE ?Les centrafricains sont-ils entrain de faire les frais de l'immensité des richesses de leur sous -sol tant convoitées par les autres moins gâtés par dame NATURE? Puisse ta notoriété faire que l'attention de la communauté internationale soit attirée sur la souffrance de ce peuple pacifique qui se meurt...

Bandes de traites,ça sonne bien CNT,le meme mot de islamites nourris par le quatar qui embetttent le style moderne d'un Etat

Par pierre

15/04/2013 14:59

Merci, heureusement qu'il y a vous, même hollande ,le parti socialiste complice livre ce pays à la folie de Déby. Nos hommes politiques se font petits. Certains mouillés financièrement par Déby font comme si de rien n'était. Le peuple meurt,il camoufle en nous parlant de cpi de Bozizé ,mais pour le moment ce sont les tchadien zakawa et frères et des soudanais qui massacrent ce peuple chrétien. Tout n'est que mensonge:on nous parle de squelettes chez bozizé,ça ne mord pas ,puis allumettes ou prison de bossembélé,tout pour divertir.Le plus grossier des mensonge c'est ce qui s'est passé dimanche jour de messe des chrétiens à Bangui. On demande leur désarmement séléka,ils trouvent le moyen d'esquiver cela et aller piller et tuer à grande échelle,mentant encore que ce sont les élements de Bozizé et exhibant des armes qui ssont les leurs. Quand ils pillaient,ils disaient carrément qu'ils prenaient pour servir les pauvres au tchad et soudan, vous en avez beaucoup profité et dans une langue mal parlé. C'était des non centrafricains et islamisés. Où sont les gens des droits de l'homme? où sont les opposants si ce mot à encore un sens,où est guerekata qui pour écrire à obama faire sa pub,il inonde le net,c'est maintenat qu'il faut l'alerter sur la folie de Déby et du Soudanais sur la RCa. Et si tous les centrafricains qui ont des liens avec le tchad s'inmmiscaient dans la politique tchadiennne?
Là Déby sous des faux prétexte annexe ce pays par ses éléments et imposition d'homme et corruption de faux politicien comme ziguélé qui rappelle les BONOBO de tanzanie avec sa gueule, et le fameux opportuniste avocat des droits de l'homme tiangaye qui ne roule que pour lui. Etre franç maçon, est la franc maçonnerie qui décide de notre pays ou le peuple. Avec votre histoire de franc maçon,ils ont divisé et tuer au congo. Votre franc maçon c'est de boire du sang.
Ceux qui viennent et cassent les églises,menaces les réligieux parlent de l'islam ou faiire de centrafrique une terre de l'islam,mais la réligion ne s'impose pas. ET croyez vous au moins au bon dieu? Vous volez,violez ,buvez,fumez de la drogue, mentez,champions de jeu ou de tout ce qui magouille vers l'argent,tout cela est pourtant interdit par votre réligion et vous etes de contrevenir à votre religion tout le temps alors qu'avez vous à imposer et à emmerder les autres. Si l'argent du quatar vous soule, allez avec déby qui en fait est originaire du soudan, et avec le soudan vous créez un etat au soudan. Pourquoi vous ne pouvez jamais vivre en harmonie avec les autres,tout le temps chercher des histoireqs.Le monde évolue,vous c'est le banditisme du desert jusque dans la foret. Voila le souvenir que tout africain ,tout centrafricain doit garder de Hollande.
La democratie ce n'est pas intiider un peuple. Ziguélé que de parler de cpi Bozizé,je pense que vous avez fait pire par votre complicité,toi tiangaye en excusant en niant ce qui ne peut être nié. Et le Ndouba prosper,j'espère que vous l'inclurerez dans la liste des personnes à poursuivre,ce type donne des noms et en met jour après jour des gens qui se retrouve menacés. quand quelques courageux ont dénoncé ce qui se passait,ce Ndouba de s'en prendre à cette société civile avec sa vulgarité haineuse. ces gens sont restés logique avec leur conscience de faire le tri entre le bien ou le mal meme si c'est pour qui ils roulent. parmi certains signataires,il y en avait bien qui critiquait bozizé mais ça ne leur a pas empeché,c'est l'intelligence humaine,de dire que Seleka est dans la démence et en appellent à la condamnation,ce que ndouba ne veut entendre tellement haineux.
Il revient alors que tout le monde sait et en ajoute au rejet de la Seleka ,les exactions,brutalités et pillages d'hier et la réponse grossière du gouvernement accusant les éléments de bozizé,ce taré de haineux ,tout la journée d'hier lui qui pique rfi,a fait l'impasse jusque tard vers le 15 presque pour parler de ce qui se passait à bangui pour tout de suite nous sortir son titre de taré débile:incroyable et vrai.Il oublie dans sa tete en forme de calebasse età la cervelle d'oiseau que par l'attitude de séléka,les gens regrette meme le bozizé. Les gens lui reprochaient des choses certes,mais voulaient une suite démocratique centrafricaine,pas ces barbares qui se jettent sue le peuple. Et quelle stupidité,vote à l'applaudissement,mais ce monsieur djotodia se croit-il à la DoumaC'est la démocratie à l'Urss. C 'est au centrafricain de décider et de choisir qui pour leur destin. Représentant préfecture,quel mascarde.Beaucoup de structures qui se disent diaspora afrique de temps eoou de ci,ce sont simplement des antennes Mlpc qui se sont mués à cela ce qui vaut à mme koyara et d'autres de se retrouver là. et beaucoup il aurait fallu les mettre dans parti politique.
Mme veuve heureuse,ces kaba savent en produire,epaye,patassé,cette dame nièce de patassé sa neutralité est à démontrer,il semble qu'elle collaborait depuis avec la rébellion. monsieu lakoué parti psd,mr nouganga psd se retrouve pour représenter qui? La ville de Bangui,vous rigolez? Il n'est representatif de personne, des gens qui marchent avec leurs interets passanr leurs temps à insulter les centrafricains pourtant grace auxquels ils vivent? Qui un tel personnage va défendre?Ils ne savent pas faire de la politique sans corrompre avec l'argent et autres. centrafricains,manger ,prenez et votez qui vous voulez.La corruption fait que une fois ils sont là ils ne font pas leur boulot.
Pour tous ces cons de cnt du meme nom que les lascars de lybie,vous n'avez pas vu la similitude? Si vous etes là bas pourdire ce que les centrafricains pensent et disent,demissionner. mais ils sont tellement cons,que je vois certains ouvrir des grands disant comment.
Demain, on aura l'oeil sur vous,vous taisez ,un silence complice des tueries,des brutalites,des tirs à bout partant,des pillages hier à plusieurs semaines de la prise de pouvoir et vous etes à nous reparler et nous faire avalez que ce sont des gens de bozizé. Les centrafricains savent qui a été militaires faca. Vous restez dans vos salon ,on tue vos frères,personne pour sortir dire la fameuse phrase: j'accuse.
Votre tour viendra,on ne se soucie pas de la manière,mais vos salons et autres subiront ce que le peuple a subi et on verra si quelqu'un viendra se plaindre. bande d'idiots de la république,se faire rouler par un malade comme Déby.Où est Bozizé aujourd'hui?

Tout se paye ici-bas

Par Randold

15/04/2013 22:52

En date du 14 avril 2013, le nouvel homme fort de Centrafrique à insulté la mémoire des femmes, enfants et hommes abattus froidement par ses acolyte de SELEKA dans le 8ème, 7ème et 4ème arrondissement.
Justifier ces exactions par rapports aux armes qui ont été distribuées dans ces arrondissements pour mener une action de désobéissance ou de déstabilisation du pays ne sont pas des raisons fondées.
Tout le pays sait que le foyer des rébellions, des coupeurs de route et des braconniers se trouve au KM5, à Miskine, au PK12. Tous les musulmans de ces localités étaient déjà armés bien avant la prise de Bangui par la coalition SELEKA. D’ailleurs les pillages systématiques et sélectifs des chrétiens sont organisés par eux ; les églises vandalisées par eux ; les hommes de DIEU brutalisés par eux. Des Chétiens ont été bombardés dans leurs églises le dimanche pendant la messe. C’est ça l’expansion de l’islam avec la complicité des gens qui ont appuyé SELEKA.
L’histoire de ce pays ne nous dis rien. BOKASSA, DACKO, KOLINGBA, PATASSE et BOZIZE sont ou aujourd’hui ? Tout se paye ici – bas, car hier ceux qui se croyaient plus fort ont vu leur règne disparaitre comme la rosée. Aucun homme d’état n’était respecté comme BOKASSA ; mais un jour les centrafricains ont décidé de le faire partir rien qu’avec des cailloux contre les canons et la machine à tuer de l’empereur.
Le Centrafricain est un peuple docile ; mais quand il décide de se révolter, rien ne peut l’arrêter. Que ceux qui pensent qu’ils ont le monopole de la violence le sachent. Tout se paye ici-bas, car un jour ça sera votre tour. Vous payerez tout ce que vous avez fait endurer au peuple Centrafricain. Les pillages, les viols, les assassinats,…tous ces crimes ne resteront pas sans conséquences. Quand arrivera ce jour, vous regretterez amèrement pourquoi votre mère vous a enfanté ?
Si vous ne voudriez pas avoir dans n-années la vengeance d’un peuple meurtrie par ces évènements dont vous êtes responsable dans toutes les villes conquises jusqu’à Bangui, il est temps de bien peser vos mots quand vous intervenez à la radio. Il faut passer un message d’apaisement et non un message mensonger et haineux à l’égard de la communauté majoritairement chrétienne.
Aujourd’hui, vous blasphémez nos églises ; vous interdisez aux uns et autres de ne pas prononcer le nom de JESUS ; mais comprenez que le règne du Christ est Eternel alors que le vôtre ne sera que passager.
Avec JESUS nous vaincrons et Centrafrique pour JESUS retrouvera sa gloire et son unité.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués