NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Insécurité: Week-end mortel en Centrafrique

Par journaldebangui.com - AFP - 15/04/2013

Environ 20 personnes sont mortes au cours d'affrontements à Bangui. Le président Djotodia met en cause les partisans de son prédécesseur

 

Dans une allocution en Sango (langue nationale) à la population centrafricaine hier dimanche 14 avril, le président Michel Djotodia, a accusé les partisans de l’ancien président d’être à l’origine des heurts qui ont fait une vingtaine de morts samedi et dimanche dans la capitale. Élu président par le Conseil national de transition, il a également assuré que le Séléka n’était pas «venu exterminer le peuple centrafricain». Et d’expliquer que «les événements survenus ces 48 heures à Boy-Rabe (4e arrondissement quartier nord) s’expliquent par le fait que nos hommes sont allés dans ce quartier (...) mais des nostalgiques de l’ère Bozizé, à qui des armes et et des tenues ont été distribuées (...) ont assassiné nos hommes et sont allés jeter les corps à Ngaragba (quartier sud 7e arrondissement) pour mettre les habitants de Ngaragba dans le coup». Pour l’homme fort de la Centrafrique et Chef de l’ex-rebellion Séléka, ce sont des groupes d’individus qui tiraient profit de cette période. Acquis à Bozizé, ils n’auraient pour dessein que de pousser les Centrafricains à la guerre civile pour qu’ils s’entretuent. «Mais les Centrafricains n’en veulent plus et ils ne sont pas prêts de s’entredéchirer», a-t-il ajouté.

 


© tempsreel.nouvelobs.com
Un jeune était déjà mort mercredi 10 avril à Bangui
Dans la suite de son discours il fait savoir que «nous se sommes pas venus pour exterminer le peuple centrafricain. Parce que le peuple centrafricain a trop souffert sous Bozizé et c’est pour toutes ces raisons que la coalition Séléka est entrée à Bangui pour prendre le pouvoir. La Séléka a pris fait et cause pour le peuple, elle n’a aucune intention d’opprimer le peuple centrafricain». A propos des personnes tuées samedi et dimanche à Bangui, «on n’a pas tous les détails sur les victimes, mais d’après ce que nous avons vu, et les informations qui nous sont parvenues des autres formations sanitaires, on approche déjà 20 morts», a affirmé une source de la morgue de l’hôpital communautaire de Bangui. «Les premières informations en notre possession et celles fournies par la Croix-rouge font état de près de 20 morts et plusieurs dizaines de blessés dans les deux arrondissements. Un bilan encore provisoire», selon une source policière.

D’après un bilan provisoire établi par la Croix-Rouge centrafricaine avant les heurts de samedi et dimanche, les évènements liés à la prise de pouvoir ont fait 119 morts (civils, militaires et éléments de la Séléka confondus) et 456 blessés. Le Séléka peine à établir l’ordre dans Bangui depuis sa prise de la ville le 24 mars et la fuite du président François Bozizé. Les pillages d’éléments incontrôlés de l’ancienne rébellion ou de bandits se poursuivent dans un climat de tension. Les habitants vivent dans la peur mais sont aussi excédés par l’insécurité et les pillages.

 

 
MOTS CLES :

6 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Cet homme ne semble vraiment pas etre au pas !

Par Sengue Sengue

15/04/2013 13:02

La vie au ledger plazza semble vraiment l'avoir deconnecté des realités du terrain ou bien il ne sait toujours pas ou il va, ni ou il est en train d'emmener le pays tout entier. Les braqueurs qu'on voit meme a la tele depuis l'etranger, les reportages sur la situation chaotique du pays lui echappent totalement !

Saura t-il vraiment y mettre fin un jour?
"il n'est pas venu massacrer le peuple centrafricain..." mais comment appeler la situation actuelle?

c est trop

Par tedongopelagie

15/04/2013 13:17

je reste sans parole Mr michel djotodia

CPI EN 2016 DJOTODIA

Par SABIN MASSI

15/04/2013 14:07

SANGUINAIRE DJOTODIA TA PLACE SERA A LA CPI

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués