NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Centrafrique: quatre candidats à l’assaut du CNT

Par journaldebangui.com - Xinhua - 15/04/2013

L’élection pour le perchoir du l’Assemblée nationale provisoire a lieu ce lundi à Bangui

 

La transition qui se met officiellement en place en République centrafricaine (RCA), après la prise de pouvoir par la Séléka le 24 mars à Bangui, suscite un réel intérêt de part des responsables politiques et d'autres sensibilités sociologiques de ce pays pauvre d'Afrique centrale qui, avec le renversement de François Bozizé, perpétue sa tradition de rébellions et de coups d'Etat militaires. Sans concurrent, le nouvel homme fort du pays, Djotodia, a été élu lors d'une session express et la première d'ailleurs du Conseil national de transition institué la veille en remplacement du Conseil supérieur de transition créé le 6 avril et qu'une bonne partie de ses 97 membres désignés avait récusé, surtout les organisations de la société civile et les confessions religieuses. Cette Assemblée nationale provisoire de 105 membres l’a élu par acclamation samedi comme chef de l'Etat par intérim pour une transition de dix-huit mois.

 


© apf.francophonie.org
Le CNT a besoin d'un président!
Renvoyée à ce lundi 15 avril, l'élection du vice-président de cette instance dont la création avait été recommandée par un sommet extraordinaire de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC, à laquelle la RCA appartient) tenu le 3 avril à N'Djamena au Tchad enregistre pour l'heure quatre candidats, selon des sources concordantes à Bangui. Parmi les postulants figurent Patrick Dejean, président du président du Groupement interprofessionnel centrafricain (patronat), Mgr. François-Xavier Yombandje, ancien évêque du diocèse de Bosangoa (Eglise catholique), Alexandre Guendet du Rassemblement pour la République (RPR, parti politique) et Marie-Noëlle André Koyara, fonctionnaire internationale et représentante des organisations des femmes.

Avec ses 105 membres répartis en deux blocs, dont 55 pour le bloc constitué de la Séléka, des partis politiques et des unités administratives centrafricaines c'est-à-dire les seize préfectures du pays puis la ville de Bangui, et les 50 autres membres représentant le bloc des organisations de la société civile et la diaspora, le Conseil nationale de transition jouera le rôle d'une Assemblée nationale provisoire. Il a repris le même nombre de sièges que l'Assemblée nationale dissoute. Au terme du scrutin annoncé pour lundi, c'est un bureau composé d'un président, d'un vice-président, de deux questeurs et de deux secrétaires parlementaires qui devra être mis sur pied.

Après le refus du sommet de la CEEAC du 3 avril à N'Djamena de le reconnaître comme président autoproclamé centrafricain, l'élection de Djotodia par cet organe lui confère désormais une légitimité. Mais suspendue par l'Union africaine (UA), la RCA ne pourra plus être réhabilitée par l'organisation panafricaine et la communauté internationale qu'après la désignation de nouveaux dirigeants du pays lors de futures élections démocratiques, attendues à l'issue de la transition de dix-huit mois.

 

 
MOTS CLES :

5 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

crimes ben RCA

Par mbi nga zö

15/04/2013 11:50

Monsieur Nguendet sera le bougnoul à la solde de seleka qui sera "élu". Islamisé, de surcroît suppôt de seleka, tout sera mis en oeuvre pour son élection.

Mais la lumière se fera. Tiangaye, Ziguelé, les Français qui vivent et qui vivront en RCA ains que que toute la marmaille du CNT paieront.

Elu par acclamation ??

Par Kete koli

15/04/2013 11:52

Quel sensationnel mode d'election ! On est pas pres d'avoir tout vu avec ces truands...

S'agissant du vote du vice president (???) j'ai connu et travaillé avec Mgr Francois-Xavier alors qu'il etait encore diacre, puis pretre au niveau de la cathedrale de Bangui et je crois qu'il porte (de meme que l'eglise) les valeurs humaines qui manquent a ces sanguinaires. Tous les autres (que je connais aussi) n'inspirent pas vraiment confiance !

Comme l'a chanté et le chante certains compatriotes actuels " O Centrafrique, berceau des bantous, reprends ton droit au respect et a la vie..." Terrorisé par Seleka, laché par les FACA, manipulé par la France (accords militaires de mes deux !!), trahi par ceux qu'on connait desormais, envahi par le Tchad...

Centrafrique:Canditats CNT

Par Koraa

15/04/2013 12:46

Depuis la periode coloniale et des razzias jusqu'a nos jours notre peuple n'a connu que les affres de l'humiliation a ces moments difficiles realisons-nous ce simple fait combien evident aux yeux de tous!

J'ai ecoute le recent discours du president Djotodja a propos des evenements de Boy Rabe, il me semble que nous devons nous rassembler autour de cet homme et travailler ensemble pour le bien collectif de la nation. Lorsque la maison brule il faut se preoccuper d'eteindre le feu et c'est ce a quoi nous devons nous attaguer dans la situation actuelle. Le CNT dans sa forme actuelle est l'espace indique pour un travail independamment du choix douteux de certains membres qui la composent il y a fort heureusement quelques hommes neutres et de valeur sutout dans le bloc societe civile qui s'ils pourraient assurer la vice-presidence pourrait faire un bon et credible equilibre. Chers freres centrafricains faisons preuve de maturite et de patriotisme pour prouver que nous capables de regler nos problemes. Jamais au grand jamais aucun autre ne le fera pour nous. Arretons notre propre autodestruction pour le bien des generations futures.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués