NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Le Conseil supérieur de transition devient le Conseil national de transition

Par journaldebangui.com et autres médias - 12/04/2013

Le CNT nouvellement crée aura 105 membres et jouera le rôle dévolu à l’Assemblée nationale

 

Il s’agit d’un organe formé de deux blocs, dont le premier constitué de la rébellion coalition Séléka, des partis politiques toutes tendances confondues et des notables représentant les 16 préfectures du pays plus la ville de Bangui. Il s’est vu attribuer 55 sièges, et le second bloc, composé de la société civile, des confessions religieuses et de la diaspora, qui s’adjuge les 50 autres postes. Cette nouvelle organisation sociopolitique a été établie lors d’une réunion mercredi 10 avril dans la capitale centrafricaine entre «les forces vives de la nation», dont principalement les acteurs politiques et les organisations de la société sur la relecture de l’ordonnance du 6 avril créant le Conseil supérieur de transition dont la répartition des 97 postes a suscité la controverse. C’est dont un Conseil national de transition de 105 membres jouant le rôle d’une Assemblée nationale provisoire qui conduira finalement la transition en République centrafricaine (RCA) après la prise de pouvoir de l’alliance rebelle Séléka le 24 mars. Il remplace à cet effet, le Conseil supérieur de transition créé le 6 avril.

 


© apf.francophonie.org
L'intérieur de l'Assemblée nationale centrafricaine
Selon Fulgence Zeneth, désigné par les organisations des droits de l’homme pour les représenter au sein de la nouvelle entité, «l’ordonnance (qui avait été publiée par le Premier Nicolas Tiangaye, NDLR) a été immédiatement modifiée», après approbation du «président» Michel Djotodia, le nouvel homme fort de Bangui qui aurait participé à ces assises. Sur ses 105 postes (soit le même nombre que celui de l’Assemblée nationale dissoute), le Conseil national de transition en attribue 38 aux partis politiques et Séléka et 17 notables à raison d’une place par préfecture et une pour la ville de Bangui, pour ce qui est du premier bloc. Dans le deuxième bloc, la société civile se taille 42 places, contre six aux confessions religieuses et deux à la diaspora.

En dehors de son propre président, c’est cette institution qui va désigner le président de la République par intérim, lors de sa première session dont la tenue est suggérée pour samedi, 13 avril 2013 avant le prochain sommet de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC, organisation régionale à laquelle la RCA appartient) annoncée pour le 15 avril à N’Djamena. Un sommet qui, apprend-on, permettra d’entériner les nouvelles décisions prises le même jour où Tiangaye, Premier ministre du gouvernement sortant qui a été reconduit dans ses fonctions par Djotodia, est rentré d’une visite cette semaine à Paris en France.

 

 

5 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

CNT

Par Koraa

12/04/2013 13:25

Nous l'avons deja appliquee cette formule mais comme on le dit les memes causes produisent les memes effets, il n'est pas surprenant que nous la reprenions. Dans le contexte actuel du pays il n'y pas mieux c'est probablement le cadre approprie pour permettre aux centrafricains de travqiller ensemble pour jeter les nouvelles bases pour le futur du pays.

Quelque soit le president qui sera elu samedi son role sera determinant pour l'avenir de notre pays. Car il s'agira de retdonner espoir au peuple, retablir entre centrafricains un dialoque constructif autour d'un ideal de nation centrafricaine a batir. Tout le monde fait aujourd'hui ce constat effective que nous sommes qu'un territoire geographique et un aggregat de tribus mais en mon sens cela n'est que partiellement vrai. Nous centrafricains nous savons au fond de nous memes que nous sommes lies et que nous avons une valeur et un destin commu. Cette conscience nous l'avons il s'agit de la renforcer dans des decisions inflexibles pour le bien collectif de la nation.

Votez a votre ame et conscience,pas de corruptio. Ne soyez pas comme tiangaye et ziguele

Par jean

12/04/2013 17:13

Quels notables? Et les prefectures comment,on espère que pas de corruption. Et qui sera candidat. Koraa ,laisse les centrafricains parler de ce qui les préoccupe.
Tu es embauché par la présidence pour faire diversion. le tchad est un beau pays,tu sais,pourquoi tu n'y retourne pas?
Ce Ziguélé est d’un cynisme déconcertant. Ce mélange du genre les centrafricains dans leurs souffrances et interrogations actuelles s’en passeraient. Mélange pub de sa campagne à travers une assemblée de bas étage et le traitement des brutalités que vivent les centrafricains en ce regime Seleka
Un homme responsable qui fait son peuple sa priorité se voit par la rapidité de sa réactivité. Ziguélé a disparu face aux souffrances des centrafricains ,se faisait le porte parole de Séléka leur donnant caution et justifiait leurs actes,un démocrate soi disant. Et revient quinze longs jours après alors que les centrafricains meurtris ne savaient vers qui se tourner,presque tout le monde politique etant devenu traite. Ce ziguélé revient plutôt en guise de campagne malsaine,sa campagne,il n y a que lui et ses ambitions qui comptent,vos souffrances, il n’en a cure. La campagne annoncée en profite pour vous jeter ce discours de traite attenuant les mauvais actes de Seleka les mettant au meme niveau avec les petits larçains de désoeuvrés qu’il accuse plus.
Quant à son sphinx de président,vous l’aurez compris djotodia,il a bougé que quand il voit la menace de cette jeunesse dépouillée par seleka qui se dirigeait vers lui et que de les écouter ,il envoie encore ses hommes leur tirer dessus pour détourner leur trajectoire et le laisser dormir tranquille dans le nouvel hotel. C’est quand meme une honte que les presidents aient à dormir dans un coin commercial qu’il empeche de fonctionner normalement avec tous ces drogués qui l’encadrent. Il y a un palais comme résidence pour les chefs d’Etat ou la maison qu’occupait bokassa au camp de roux,pourquoi ces gens ne vont pas y dormir et laisser l’espace urbain calme pour les citoyens ? A chaque installation vous avez fait détruire tous les beauxquartiers de bangui. Prenez le palais et dormez y et laissez les gens circuler dans bangui et ailleurs tranquillement. Vous harcelez Bozizé pour lever des barrages et couvre –feux,vous y voilà des champions.
Ziguele se fout de vous centrafricains,que vous mourrez ,qu’on vous pillent ou torturent comme les histoires qu’on lit des enrollés de baiki,les pillages,les chasses aux sorcières,les brutalités contre les populations,les menaces contre les réligieux comme publié hier chez las amis de seleka et datant d’avant hier ,des missionnaires capucins de Gofo qui forment à plusieurs métiers les villageois ont été priés de plier bagage,les menaçant incessamment de coup de feu ,les obligeant à partir ,que là où ils sont est une terre de l’islam. Combien de temps faudrait il à HOLLANDE pour comprendre ce qui se trame derrière ce drame centrafricain,cette violation du territoire centrafricain par Déby et l’expédition par lui de mercenaires charges de faire ce qu’ils sont entrain de faire ,orchestrés par Nourredine Adam et l’autre Mr sécurité. Il faut réfléchir,les soldats ne peuvent aller à Bouar où partout où ils continuent de faire de dégats sans que ça ne soit en concertation avec leurs chefs. Ils vont bien les rencontrer sur le terrain,n’est-ce pas ?
Le peuple est dans une grande détresse Ziguélé, n’ a aucune grande carrure,il n’ a pas pris le 1er avion,déléguant son assemblée à d’autres, pour aller être parmi son peuple,vivre leurs calvaires,au contraire,cet espion de l’étranger se prélasse en France évitant toute compassion et marche sur vos cadavres et ruines pour lancer des assemblées Mlpc et venir vous tenir son discours de campagne qu’on a découvert avec consternation sur radiondeluka. Comme tout bon opportuniste il se met à rêver,comme quelqu’un l’a dit un reve non fondé, que c’est lui le president de demain. Qu’il se détrompe et arrete avec cette surenchère ,qu’ils ont ces faux politiciens de se voir toujours en vainqueurs meme s’ils savent pertinemment qu’ils ne font pas le point electoralement. Qu’ils reviennent sur terre,il s’est vraiment grillé politiquement avec seleka et Débyet dejà que son mlpc de grand parti n’est que affubulation au regard du vrai sentiment des centrafricains. Les centrafricains finissent par apprendre. Vous ne pouvez pas nous avoir éternellement. Hier ces memes pour un oui ou un non braillaient,bongo père les grassait,ils viennent composer et Bongo père tiraient la ficelle et eux d’aboyer,un autre sommet,il apparait le sage de l’afrique,puis l’apotre de la paix et il se rendait indispensable et bleuffait leur maitre français de son importance dans la région. Aujourd’hui les memes pourris sont tombés dans les pièges de déby qui les arrosent et veut s’imposer par ses gens et plans sur la centrafrique et manipulé la France par ces pauvres sudistes tchadiens qui meurent au mali. Ce ne sont pas les chefs islamisés que vous voyez à la télé qui sont au front mais des bantous. Et après s’imposer ,mais pourquoi un doit s’imposer.Tous ces pays sont indépendants et alors ?
Il va falloir que nous arrivions à fouetter nos politiciens corrompus et plus ils vont avec nos histoires chez qui ils sollicitent pour traiter nos affaire plus ce sont des vendus et potentiels vendus. Disons stop,qu’il soit avocat ou économiste, ou diplomé de,regardez les bien,ce sont juste des perroquets,ils n’ont aucun plan pour ce pays sinon celui d’en soutirer à l’Etat.Ils sont prets à tout jusqu’à l’inconcevable que vous vivez en ce moment.
Ziguélé que d’accuser sa population comme le discours de certains menteurs du pouvoir,alors que toute la population pointe Seleka,ce ziguélé s’est-il posé la question suivante,Si le seleka n’avait pas donné l’exemple de cette sauvagerie extreme,quel peuple aussi pauvre soit-il serait tenté de fausser un ordre public par un temps confus comme celui là ?. Ses amis,nouvelles autorités d’improvisation et de précipitation,aussi irresponsables que leurs Godillots sanguinaires ,tete de linotte prétés par DEBY,s’ils venaient pour agir pour la démocratie et se conduire en dictateur des années 70 arrivant en liberant des prisonniers du droit commun,le modèle de ces faux qui veulent parler de nous c’est ça les dictures de l’année 60-80. Ils parlent democratie mais personne n’est démocrate,si vous voyez bien.
Quant à celui dont tout le monde parle en mal ,le fameux ndouba . Ils l’ont raté en 2003 mais ils ne le rateront pas une prochaine fois.Il est trop haineux. Il n’en est pas à son premier forfait,c’est un haineux,les centrafricains doivent le prendre pour tel,mais quelle éducation a-t-il reçu ? Trop haineux et de fçon primaire.EtIl est resté primaire. Quand il faut faire appel à son bon sens et laisser les sentiments derrière,il ne connait pas. Il veut faire du journalisme,faudrait-il aussi que ce monsieur apprenne la déontologie du métier.
Il était comme à ses habitudes comme le disaient les compatriotes dans du journalisme des faits divers et non de réflexion. Comme à ses mauvaises habitudes,il tombe comme un lion affamé sur l’article parlant de 2 squelettes trouvés chez Bozizé,meme un forumeur qui n’ a pas fait du journalisme a été très prudent et raisonné selon les experiences passées où on disait tant de bokassa etc. Maintenant qu’une autre information vient contredire cette fausse information manipulation des gens de djotodia,ce ndouba aurait pu revenir dessus et mettre la contradiction apportée par la croix rouge. Aveuglé par la haine,ce n’est pas son problème ;en fait il se fout de notre gueule ses lecteurs à qui ils veut faire avaler ses haines ; Meme le site des rebelles où son image ndouba trone en page facebook de ceux qui les apprécient, ils ont eu à rectifier entre autres manipulations dont ils sont les experts. Nous ne sommes pas cons. On sait lire à travres le lignes,vous ne pouvez pas m’avoir ni les centrafricains. On lit sans plus.
Maintenant vous avez fait partir Bozizé,laissez parler les urnes. Quand ces diverses rébellions atterrissaient ppour pertubées les periodes démocratiques. On laisse le peuple s’exprimer .
Place aux partis et independants de dire ce qu’ils pensent pour leur pays totalement détruit par déby,on ne sait pour quelle raison
Toutes les provinces sont menacées,leur but c’est quoi ? Où et quand va arrêter DEBY ? Ziguélé et tiangaye peuvent-ils répondre ?

Encore une magouille en vue?

Par patrick

12/04/2013 17:46

On veut les noms des votants.Le peuple a le dernier avis.
Vous avez raison jean sur toute la ligne. On voit nos sites du pays et celui de ndouba et les autres ,on sait ce qu'on doit prendre au serieux et eviter.
J'ai ecouté aussi ce ziguélé sur ndekeluka,il est rigolo.
si notre pays est par terre par corruption de nos frères,demain on saura.
regardez j'ai vu pour gbagbos que wikileks devoile les trahisons sur political-motion.com,peut-être demain on aura pour ce qui se passe en centrafrique aussi.
Ces blancs ,il garde tout et écoute tout.On saura un jour
Centrafrique-presse.over-blog.com nous donne la 2e ou 3e version de pourquoi les amis de bozizé l'ont laché, mais il doit avoir des trahisons internes comme en cote d'ivoire que je viens de lire.
Vous n'avez pas remarqué quelque chose,Ndouba qui nous a habitué à selon un auditeur qui a requis l'anonymat etc, nous informait de tout ce qui se faisait à la bozizie. Ses informateurs ont disparu avec la séléka? Une autre expression , une habitante de bangui qui requiert l'anonymat que ou notre correspondant local . Personne n'informe ndouba me de façon anonyme ou par local comme avant sur ce qui se passe dans la capitale ou au pays?Il est au copier coller. C'est fait exprès?
Les informateurs de Ndouba ont -ils tous fui avec Bozizé?

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement de la Coopérative Continentale d’Epargne, de Crédit et de Développement des femmes performantes en RDC
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués