SOCIéTé  |    

Bangui: la Séléka tire et tue un mototaxi

Par RJDH-RCA - 11/04/2013

La population proteste et marche contre les différentes exactions des rebelles. On enregistre aussi des blessés par balles

 

Un jeune homme conducteur de mototaxi a été tué dans la nuit du mercredi 10 au jeudi 11 avril par des éléments de la coalition Séléka dans le 8ème arrondissement de Bangui. La population de cette localité a marché ce matin pour protester contre cet incident et les exactions commises par la Séléka dans cette localité. Cinq personnes ont été blessées par balles au moment de la marche, par les éléments rebelles qui ont ouvert le feu sur les manifestants. Le corps de la victime, attaché sur un pousse-pousse, entouré du drapeau de la République centrafricaine, était trainé par les manifestants sur l’Avenue des martyrs à Bangui. Ils ont remonté en suite sur l’Avenue de l’indépendance pour se diriger vers l’hôtel Leadger Plazza, résidence provisoire du nouveau président centrafricain autoproclamé, Michel Djotodia.

 


© RJDH-RCA
La marche des jeunes du 8ème arrondissement ce jeudi matin
La foule sera stoppée au niveau du siège de l’Assemblée nationale, à environ 500 mètres de l’hôtel, par une équipe de la Séléka, constitué en patrouille militaire et les éléments de la Fomac. Les manifestants se sont alors retournés, pour se rendre à la morgue de l’hôpital communautaire de Bangui pour y déposer le corps. D’après les faits rapportés par les proches parents de la victime, le jeune homme était sur sa moto et rentrait chez lui. Pendant ce temps, les hommes de la Séléka se sont cachés dans un coin de la rue et ont ouvert le feu sur lui. «Quand il est tombé par terre, les assaillants ont pris sa moto et ils sont partis», a relaté la source. «Nous ne pouvons plus supporter les exactions des hommes de la Séléka, c’est pourquoi nous avons décidé de nous rendre avec le corps de notre collaborateur à la résidence du leader de la coalition Séléka, Michel Djotodia, pour que celui-ci nous trouve une solution», a martelé un membre du bureau de l’association des conducteurs de mototaxi du marché combattant.

Pendant la marche de protestation certains éléments de la coalition Séléka qui détiennent encore les armes et qui sont dans les quartiers de la ville ont tiré sur les manifestants. Cinq personnes ont reçu des balles et se trouvent actuellement à l’hôpital communautaire de Bangui. Le délégué des conducteurs de mototaxi de cette localité a également été blessé. Les nouvelles autorités de Bangui ne sont pas encore prononcées sur ce nouvel incident, qui vient s’ajouter à longue liste d’autres, qu’a connu le pays, depuis la prise du pouvoir par les rebelles de la coalition Séléka.

 

 
MOTS CLES :  Séléka   Jeune   Manifestation   Morts   Blessés 

5 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Quelle Barbarie,où est Bozizé dans le spectacle que djotodia ziguélé et tiangaye offrent à ce pays?

Par joachim

11/04/2013 15:38

Il est temps de saisir la communauté internationale et les diplomates sur place de venir voir comment cet incapable laisse tuer les populations. Que déby fasse rentrer ses mercenaires et que ces non centrafricains qui encadrent ces voyous rebelles arretent de les droguer et de les renvoyer en avion à djamena.
C'est urgent Déby est un danger pour l'afrique. Le soudan et le tchad que les etats unis les fichent comme des etats voyous et dangereux.
La frnce et les pays voisins et diplomates qui sont très bien au courant de l'esprit de seleka et leurs chefs en centrafrique et qui font des rapports n'ont qu'à le dénoncer publiquement et agir,c'est condamnable,c'est une non assistance aux personnes en danger.
En province,c'est aussi pire,mais que djotodia dise sa reélle intension sur ce pays.

la Centrafrique terrorisé par des bandits dont jojo le médiocre

Par ombella

11/04/2013 17:11

que faites-vous pour prendre les armes Centrafricains ? vous étes bien plus nombreux que ceux qui vous violent actuellement !! qu'attendez-vous pour vous réunir et vous battre en tant que hommes libres ? , que faites vous ? au lieu de tous vous réunir (toute la population Centrafricaine et vous lever ) , montrez que vous étes des hommes et non des soumis aux bandits qui se sont approprié votre Pays , je suis trés en colére aprés vous Centrafricain pour étre aussi mou que le verre de terre qui part se cacher sous terre ; je suis déçu par votre comportement , comme je l'ai déja dit , vous savez casser et vous plaindre mais dés qu'il sagit de défendre votre Pays vous partez vous cacher dans vos tombes , sauf pour voler et détruire , alors comme tout est détruit ou presque profitez-en pour tout détruire sur votre passage !! c'est à dire battez-vous contre le séléka , levez-vous salopart que vous étes au lieu de glander , vous pas des hommes , juste des folles irrecupérable que vous étes Centrafricains , le monde vous regardent et vous n'étes pas capable de vous défendre , il ne faudra pas étre surpris que vous deviendrez des futurs eslaves comme autrefois et grace à votre comportement innaceptable face à votre ennemi le seléka et creusez votre tombe de suite si vous ne voulez pas vous battre ; La CENTRAFRIQUE A HONTE DE VOUS // de OMBELLA

Massacre des Centrafricains

Par NADE Berty

11/04/2013 17:15

Cette situation commence à devenir exaspérante ; on ne peut continuer à tirer sur des Centrafricains comme sur des lapins de la sorte.La fameuse communauté internationale ne pourrait pas dire qu'elle ignorait la situation que vit la paisible population centrafricaine .Ne nous voilons pas la face ,les auteurs de tels actes ne peuvent pas être des Centrafricains mais plutôt des Tchadiens qui ont toujours fait montre d'une culture d'agressivité, de sauvagerie primaire à notre endroit (centrafricains)...On est d'assister à un véritable génocide..;Tous les éléments sont réunis pour que Ndotodja et ses bandes de soudanais et tchadiens soient traduits devant le TPI ...Rien que le recrutement des enfants soldats est un acte suffisamment gravissime pour que Ndotodja , Dhaffane,Gazambetty et leur complice Tiangaye en répondent à la Haye...Ce qui aurait pu être une libération est en train de devenir un véritable cauchemar voir même l'Apocalypse ...

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués