NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Francophonie: Le PM Nicolas Tiangaye convoqué à Paris?

Par journaldebangui.com et autres médias - 09/04/2013

Il a évité une suspension «définitive» de son pays lors de la session extraordinaire du Conseil permanent de l’OIF

 

Ainsi, l'Organisation internationale de la francophonie (OIF) a suspendu hier lundi la Centrafrique de ses instances, dénonçant le coup d'Etat du Séléka, et appelant les nouvelles autorités en place à appliquer les décisions issues du sommet extraordinaire de la CEEAC en vue d'une transition politique. "Le conseil permanent de la francophonie décide, conformément aux dispositions du chapitre 5 de la déclaration de Bamako (qui condamnent les coups d'Etat), de prononcer la suspension de la République centrafricaine", a écrit le conseil dans une résolution. Le PM, Nicolas Tiangaye, arrivé à Paris, 8 avril au matin devait assister à ladite session convoquée par le Secrétaire général de l’Organisation international de la Francophonie (OIF), Abdou Diouf. Cette session, a aussi vu la participation des représentants personnels des chefs d’État et de gouvernement membre de l’organisation, l’envoyé spécial de l’OIF. Louis Michel, le représentant de l’organisation pour la Centrafrique et le Tchad, y a présenté son rapport sur la situation en RCA.

 


© Photo: Facebook
Nicolas Tiangaye nouveau Premier Ministre centrafricain
Suspension temporaire
L’ancien ministre belge des Affaires étrangères Louis Michel, envoyé spécial de l'OIF qui y a récemment conduit une mission d’information à Bangui du 30 mars au 3 avril à ce sujet, a souligné qu'il s'agissait "d'une suspension temporaire, conditionnée à l'évolution de la situation". "Il suffit que les autorités de transition, de bonne foi, comme elles s'y sont d'ailleurs engagées exécutent les décisions prises par la CEEAC à N'Djamena pour réexaminer cette suspension", a-t-il expliqué lors d'une conférence de presse. En effet, elle pourrait être réexaminée par le conseil "lors de sa prochaine session, fixée au 28 juin 2013", a ajouté le conseil, précisant que l'OIF restait "disponible pour œuvrer à l'accompagnement des efforts en vue de la conduite d'un processus de transition inclusif en République centrafricaine".

Nicolas Tiangaye doit quitter la capitale française mercredi matin. Avant cela, il sera reçu par Hélène Le Gal, conseillère Afrique de l’Élysée. Le Premier ministre centrafricain devrait à nouveau fouler le sol français, le 17 avril prochain, avant de se rendre à Washington où il assistera aux réunions de printemps 2013 du Fonds monétaire international (FMI) et de la Banque mondiale.

Les chefs d'Etat de la Communauté économique des Etats d'Afrique centrale (CEEAC) réunis à N'Djamena le 3 avril ont instauré un dispositif de transition en Centrafrique, qui prévoit notamment l'élection d'un président de transition pour une période de moins de 18 mois et la mise en place d'un Conseil national de transition. L'OIF compte 56 Etats et gouvernements membres. Quatre pays sont actuellement suspendus des instances: la Centrafrique, le Mali, Madagascar et la Guinée-Bissau.

 

 
MOTS CLES :

5 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Il faut avoir des couilles,pauvre con

Par alain jt

09/04/2013 15:58

j'espère qu'il profitera de ce sejour pour oublier les millions de dollars de Déby et de dire à Hollande le réel sentiment des centrafricains.
Il passe son temps à nier,à parler d'une voix fleutte pour reconnaitre des exactions.
La peise de pouvoir par Déby à Bangui avait-il besoin de detruire tout centrafrique comme ils l'ont fait. ils détruisent le pays mais savent qui menager pour leur ventre,les institutions de l'afrique centrale,ce qui amène à dire que les destructions sont programmées.
Ce n'est pas la peine que cet abruti de tiangaye,à moins que Déby l'a drogué pour le rendre amorphe. ces derniers jours ,lui qui refusait de prendre Bozizé donne de la voix par son ministre de la communication pour vous envoyer le message pour nier la participation tchadienne. Si le tchad nie qu'il autorise une enquete voire des enquetes indépendantes et d'ailleurs,gros lard,ce que vous dites au telephone ,par mail et la colonne tchadienne, et le retour,les sattellites occidentales les ont, et vos correspondances n'oubliez pas,les anti quoi c'est du pipeau pour des gens en vue comme vous ces fous venus du tchad et des corrompus coté centrafricains. la france sait qui est centrafricain et ne l'est,alors,allez tranquillement dire ce que les centrafricains pensent de votre Seleka et de l'avenir politique de ce pays. C'est à dire

-Que la presidence transitoire revient à un tiers neutre et qui à l'aval du peuple centrafricain. Au mieux quelq'un avait dit qu'on mette centrafrique avant élection Sopus tutelle de L onu.
- Que les militaires ne s'occupent plus jamais de la politique,à choisir militaire ou demissionner de l'armée perdant tous les avantages et se consacrer à la politique
-Rassemblement tous ces soldats voyous,que les tchadiens rentrent chez eux et que les centrafricains former à l'agriculture,car une armée digne d'un pays ne peut continuer avec ce genre de gens qu'on voit passer sur les télé.
-que les entreprises françaises arretent d'encourager ces voldats de soldats payant leur service de faux gardiennage. L'armée française n'était telle pas là pour protéger les intérets français? Pourquoi ces voyou se grasseraient-ils en plus de leurs actes?
-qu'ils arretent la chasse à l'homme et des exactions
-que centrafrique n'est pas le territoire tchadien pour que déby fait la chasse à miskine son compatriote vilent deux fois notre territoire et utilisant djotodia
-de conseiller à déby de quitter le pouvoir ou d'organiser une election sans bourrage d'urnes et de laisser les tchadiens élire qui ils veulent,ce n'est pas une monarchie. que sa manière clanique et autoritaire à gérer le tchad créent des frustractions et occasionnent l'insécurité chez ses voisins
- Que déby fasse récuper tous les armes stockées dans de fausses mosquées en centrafrique. qu'il se mele de ce qui le regarde
Monsieur tiangaye,ce message à votre chef djotodia dont j'ai vu un reportage sur sa personne par jeune afrique.
Ce message n'augure de rien de Bon. déja son caractère est anti démocratique:il n'aime pas qu'on le contredit souligne un proche et qu'il bouderait la personne 3 semaines après. le caractère rancunier stupide ne sied pas à la politique. va-t-il entendre les reproches ou avis contradictoires d'une assemblée? personne floue difficile à saisir,c'est pas trop bon cela
Et resque tout ce qui a été dit expliquant son arrivée en politique et au pouvoir pas bon du tout,c'est du mensonge de faux politiciens qui en fait font de la politique pour un autre but que celui du bien d'une nation. abuser son peuple qui selon l'explication ne se résumerait qu'à son village,abuser le monde se présentant presque comme un lésé.
Centrafrique n'est pas le congo brazza, ni le tchad ,ni le gabon où certaines regions sont lésées au profit de la region du chef d'Etat. Ce manque de structures decrit,beaucoup d'autres regions de centrafrique qui ne sont pas musulmanes souffrent de manque. le manque n'est ni sectaire ni trabaliste. C'est plus financier et parce que betement toutest concentré dans la capitale qui n'est le village d'aucun ancien chef d'Etat. De dacko 1 à Bokassa puis kolingba ,patassé et bozizé, aucun village de ces chefs d'etat ont brillé par rapport à la capitale ou les autres villes.D'ailleurs Bossangoa,capitale de la région de patassé et bozizé a été plus mis en valeur sous le regime de kolingba,est-ce un ancien projet qu'il a continué mais bossangoa a gagné en telecommunication etc par le fait régime kolingba
Votre Djotodia,sa motivation politique est fausse quand il dit que s'il n'avait pas eu le prenom michel,il n'aurait pas percé en etudes ou eu une bourse pour l'etranger. Dis à ce monsieur que c'est pure mensonge. je n'ai pas son age mais je sais par les parents que descentrafricains chretiens portent des noms musulmans par choix ou des centrafricains de la vakaga comme lui,on a eu àétudié avec eux et percevait des bourses au lycée comme tout le monde. On sait qui est centrafricains et ceux qui sont venus du tchad et qui ne cherchent que querelles. Au lycée ,il y avait des surveillants,et proviseur mahamat,certain ont eu la bourse pour la france,et d'autres d'ailleurs dont tout le monde connaissent les noms ont eu des bourses depuis les années 60 et certains ont eu des postes importants. l'école était obligatoire,le handicap vient des familles,que ce djotodia ne nous raconte pas des histoires.
Beaucoup de centrafricain ont eu son parcours,ce n'est pas une brimade special contre la vakaga. ca commence par l'ecole au village et poursuivent en collèges en ville lointaine où il faut chercher des proches parfois des amis accueillent les enfants,époque où les centrafricains etaient des frères. après le lycée il faut parfois à partir de la 3e il faut descendre à la capitale pour continuer.
Depuis après independance,les brevetés ou bacheliers avaient des pourse pour l'extérieur et un certain nombre restait pour l'université. beaucoup de gens de famille non aisées ont pu profiter de cette orientation équitable. les choses ont changé dans les années 80 où il fallait corropre ou avoir une connaissance ou proche au pouvoir ,monsieur djotodia etait du système vu son parcours.
Il y a eu la vague pays de l'est ouvert au brevetés et au recalé du bac,que veut dire ce monsieur? ce dont il parle, beaucoup de centrafricain non musulman l'ont vécu,raison pour laquelle depuis les années 80 les gens s'appuyaient sur la famille à l'extérieur pour venir poursuivre les études sans l'aide de l'atat.alors si à son niveau il ne peut faire cette analyse c'est grave. les enfants que l'etat a du mal à imposer l'assiduité à l'école etait les enfants des musulmans venus du tchad ou de la région où les parents prefèrent avoir l'enfant juste à l'école coranique et les utiliser dans les commerces ou le paturage.
Ce monsieur ainsi que bozizé sont victimes de la machination déby. C'est déby qui a attiré l'attention de Bozizé sur lui parce que lui déby le soupçonne penché vers le soudan,le faire secouer par Bozizé pour mieux le récuperer dans ses plans de folie de grandeur. c'est aussi ainsi qu'il a trahi dotingai pour mieux isolé bozizé et l'achevé comme il vient de le faire. c'est ainsi qu'il a aidé par d'autres semer la zizanie entre patassée t bozizé pour couper patassé d'une partie de son soutien communautaire pour mieux le sortir les mutineries ne suffisant plus.
djotodia après lecture de cet article et sa gestion de la rebellion n'inspire pas confiance,il n'aime pas ce pays,on ne peut laisser détruire un pays qu'on aime à ce point meme si on est soumis aux exigences d'un fou comme Déby? depuis déby manipule les tchadiens musulmans installés en centrafrique contre les centrafricains et ils se comportaient comme ce n'est permis dans aucun pays de l'afrique.
Aujourd'hui ces seleka musulman pillent et stockent chez leurs frères commerçants au km5 et certains des enfants de ces commerçants prennent des habits militaires et participent aux pillages, qui les controle? Ne vous tromper,les arabos que vous voyez certains au km5 clair comme des blancs ,ils sont tchadiens certains pensent nigeriens.
Le sango langue nationale parler par tous,certains de ces envahisseurs ont du mal avec,aucun centrafricain ignore cette langua.
Mr djotodia,si vous faites votre cv ou biographie au journaux rappelle leur si vous parler sango qu'ils la rajoute.le sango aussi est une langue,pourquoi l'ignoreraient-ils pour nous parler que des autres.14 ans en russie,que faisiez vous y en 14 ans? Le cycle scolaire la bas est de combien d'années,

IL SE DIT JURISTE ET FONDATEUR DE LIGUE DE DROIT DE L'HOMME

Par FEIDY

09/04/2013 18:35

MOI à la place de ce tiangaye qui se dit juriste et fondateur de ligue de droit de l'homme j'aurai honte de moi même en occupant le poste de premier ministre avec des gens qui ont violés mes soeur,tuer mes parents torturer et même détruit complètement le pays
il faisait semblant de refuser le poste de premier ministre que lui avait proposer le président de knk et pourquoi il accepte aujourdh'ui sans lever le petit doigt pour condamner les rébelles tout comme son complice qui se voit déjà le futur président de la republique un certain martin zinguélé ces deux pourritures ont des comptes aujourdhui à rendre à la population il doit falloir que les centrafricains se reveillent ils ont vendus le pays à deby qui là transformer comme une de ses préfectures ou il gere il place le prefet qu'il veut
mon pauvre tiangaye il est de se reveiller et d'être enfin un homme qui dit haut ce qu'il pense il faut arrêter les fourberies ça ne vous grandit pas
n'oublier pas que vous aviez deçus beaucoup de vos compatriotes qui ont crus en vous quand aviez créer la ligue de droit de l'homme et il est ou cette conviction aujourdh'ui ou c'etait une manière d'embrouiller les gen et arrivée à vos fin
je ne sais pas ce que vous aller faire dans 18 mois moi à votre place je commencerai bien à faire ma demande d'asile au tchad
car les centrafricains ne vous pardeneront jamais votre silence et votre coopération avec les ennemis du pays c'est de la haute trahison vous et votre complice zinguele qui était partis avec les caisse de l'état en 2003 vous oser encore être dirigeant de partis politique pour encore se moquer de vos propre soeurs et frères
vous êtes incapable de dire non à la rebellion
n'oublier pas l'histoire retient votre silence et votre collaboration les centrafricains iront pisser sur votre dernier demeure vous ne pouvez pas fuir vos responsabilités éternellement vous être la voix de ce qui souffrent mais tout le monde à coonstater que vous n'êtes que des lâche qui n'arrête pas d'uriner dans les frocs
à dieu les traîtres

A propos des nominations precipitées de votre chef et vous

Par Marion

09/04/2013 20:58

Voyez vous avecquel empresemnent ce tiangaye et djotodia nomme des gens alors qu'il etait question d'un conseil qui devait designer etc de qui se fout -on? C'est un ramasse graille et avec qui les memes alors que le peuple ne veut plus de ça. le Boé quel moralité chercher a paris pour escroquerie, la dame gaudeuille de tous les régimes, seul le docteur nali vaut sa plac déjà reconnu par les anciens régimes et il le mérite. tiangaye et djotodia place la vertu où en nommant ce Boé et plein d'autre. si on voit le nom de la secretaire particulière de tiangaye on comprend sa soumission. Centrafricains convoqués à la nomination du conseil national de transition,il y a des signes qui ne trompe pas pas . Débit à raison de rigoler son argent a servi à corrompre possiblement les nominés pour l'achat des conscience des participants et votants. Chers compatrioites,soyez logique,un conseil doit etre nommé pour conduire le pays est-ce normal que ce djotodia viennne vous tromper avec des nominations bizarres pour vous amadouer et abuser de vous? Et en plus avec certaines personnes peu recommandables? Centrafricains rappelez vous que qu'il parait que ce monsieur est rusé et fourbe, votez en votre conscience,ne vous laissez pas abusez par des nominations qui ne devait pas etre presséé d'avoir lieu. N'est-ce pas ce boé vianney recherché pour escroquerie et radié du bareau en france qu'on nous reéssucité? La centrafrique n'a plus besoin de cela,meme si vous vous en foutez et travaillez pour le tchad,la rca de demain,nous ne sommes pas des vendus commes les enfants de vos ex patrons ou collègues que vous placez pour essayez de camouflez votre nomination musalmane. On ne veut plus qu'on decide pour nous. Nous peuples centrafricains savons qui sont les notres capables de diriger le pays et non ce diktat. L' humilité c'est d'attendre que le conseil soit etabli et a lui de nommmer. On demandera au conseuil de reviser au choix des centrafricains à moins que vous etes surs de trafiquer le resultat du vote alors ,peuple debout car il ya des signes qui ne trompent pas . pourquoi cette nomination qui n'a pas lieu d'etre? Un message pour tromper l'extéreieur,vous centrafricains avides de postes ,soyez vigilents,car ce n'est pas demain qu'il faut se réveiller. Cette nomination precipité n'est pas saine. Et Douba a un des sien là dedans, ah centrafricains quand seriez vous mur?

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués