SOCIéTé  |    

Vendredi-Saint: Le chemin de croix, un exercice de piété populaire

Par Aimé Nabaloum - Le Pays - 29/03/2013

C’est le premier jour du jeûne pascal, comme le rappel le concile Vatican II. C’est un jour de jeûne et d’abstinence

 

Le temps de carême… Il est connu chez les catholiques comme une période de sanctification du chrétien, un temps durant lequel les fidèles devront se préparer pour attendre la fête de la résurrection, la Pâques. Au cours de ce temps qui dure 40 jours, il y a un acte de foi important qu’accomplissent les fidèles catholiques et de façon hebdomadaire: le chemin de croix. Qu’est-ce que le chemin croix pour les catholiques ? Que font-ils pendant le chemin de croix ? Quelle est son origine, ce qu’en pensent les religieux ? Voici quelques éléments de réponses. Chaque vendredi, au sein des paroisses, des Communautés chrétiennes de base (CCB), les chrétiens catholiques, pendant le temps de carême, s’adonnent à ce qui semble être «l’activité phare du temps de carême», le chemin de croix. Il est l’exercice favori des fidèles pendant le temps de carême. Dans les différents quartiers des villes, il n’est donc pas rare de voir certains «six-mètres» pris d’assaut par des groupes de fidèles marchant derrière une croix portée par un enfant de chœur.

 


© corsematin.com
Le pape François lave les pieds de douze détenus le jour du Jeudi Saint, le 28 mars 2013 à Rome
L’ultime temps du carême?
Le temps de carême étant celui des 40 jours (quadragesima) de préparation à Pâques, il est une retraite durant laquelle il est proposé au fidèle de prendre l’exemple du Christ. Pour le droit canonique, « pendant tous les vendredis, à moins qu’ils ne coïncident avec une solennité, on doit observer l’abstinence de viande ou de tout autre aliment déterminé par la conférence épiscopale, on gardera jeûne et abstinence le mercredi des Cendres et le vendredi saint » (code de droit canonique 1251). A ces efforts s’ajoute le chemin de croix chaque vendredi. Il est difficile de parler de chemin de croix sans évoquer le vendredi saint.

Explications: « Le chemin de croix est en rapport avec le vendredi historique que l’Eglise, dans sa piété, appelle le vendredi saint. Le vendredi saint est situé dans la semaine pascale appelée aussi semaine sainte. Il constitue, avec le jeudi saint et le samedi saint, le triduum pascal, c’est-à-dire les trois jours saints où l’Eglise célèbre le mystère de la passion-mort et la résurrection de Jésus Christ ». Le vendredi saint est célébré le dernier chemin de croix avant la Pâques. Voici ce qu’en pense l’aumônier des étudiants : « Ce jour-là, tout chrétien pratiquant doit entrer dans une méditation profonde de la passion du Christ et aussi dans une contemplation du mystère de la croix. C’est le premier jour du jeûne pascal, comme le rappel le concile Vatican II. C’est un jour de jeûne et d’abstinence. Dès le jeudi saint, à la fin de la célébration de la cène, les chrétiens sont invités à entrer dans le grand silence du recueillement et de la prière qui se prolonge jusqu’à la veillée pascale.

Le vendredi saint, après la célébration de la passion, les chrétiens sont davantage plongés dans ce silence qui symbolise la domination des ténèbres, et surtout le silence du tombeau qui doit couvrir toute la journée du samedi saint. Les fidèles ne doivent donc pas être très agités au point de tomber dans la distraction ou d’être déjà dans l’euphorie de la fête. Cependant, dans le silence et le recueillement, ils doivent pouvoir préparer la grande joie qui va s’éclater à la vigile pascale ». Il faut donc faire attention. Entre la préparation de la fête et le climat de recueillement du vendredi saint, il y a un effort à faire. Il laisse entendre qu’il ne faut pas non plus tenir des « attitudes doloristes » mais de vivre pieusement dans la foi et surtout avoir les yeux rivés sur le jour de Pâques « où l’Eglise contemple le Christ ressuscité dans une grande joie ».

Les 14 stations du chemin de croix
1. Jésus est condamné à être crucifié 2. Jésus est chargé de sa croix 3. Jésus tombe pour la première fois sous le poids de la croix 4. Jésus rencontre sa mère 5. Simon de Cyrène aide Jésus à porter sa croix 6. Véronique essuie le visage de Jésus 7. Jésus tombe pour la deuxième fois 8. Jésus rencontre les femmes de Jérusalem qui pleurent 9. Jésus tombe pour la troisième fois 10. Jésus est dépouillé de ses vêtements 11. Jésus est cloué sur la croix 12. Jésus meurt sur la croix. 13. Jésus est détaché de la croix et son corps est remis à sa mère 14. Le corps de Jésus est mis au tombeau
N B: le nombre de stations a longtemps été variable, mais il est fixé à 14 depuis le XVIIe siècle

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués