NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Centrafrique: un contre coup d’Etat en préparation?

Par Assanatou Baldé-Afrik.com - 27/03/2013

François Nelson N’Djadder, président de la rébellion Forces Révolutionnaires pour la Démocratie, serait à l’origine de cette nouvelle

 

Alors que Bozizé à son arrivée au pouvoir avait été soutenu par la France, le nouveau leader de la Centrafrique, lui, n’est toujours pas reconnu par la communauté internationale. L’ONU a même condamnée la prise de Bangui. Et l’Union africaine a évincé le pays de son organisation. Elle a imposée des sanctions à l’encontre des responsables de la séléka: «Le Conseil décide de suspendre immédiatement la participation de la RCA (République centrafricaine) à toutes les activités de l’Union africaine ainsi que d’imposer des sanctions, à savoir des restrictions de voyage et le gel des avoirs des dirigeants de la Séléka", dont son chef Michel Djotodia», a annoncé le Commissaire à la Paix et la Sécurité de l’UA, Ramtane Lamamra. L’Onu et l’Union africaine ne sont pas les seules à condamner ce coup d’Etat.

 


© nekto-ypu.livejournal.com
François Nelson N’Djadder
«Les Centrafricains ont été violés!»
Un autre rebelle, ex-membre de la séléka, François Nelson N’Djadder, président de la rébellion Forces Révolutionnaires pour la Démocratie, a aussi contesté cette prise de pouvoir. Contacté par Afrik.com, il affirme être prêt à mener un second coup d’Etat dans les prochains jours à Bangui. «Il est inadmissible qu’une nouvelle dictature s’installe, alors qu’on vient d’en chasser une autre. Il est hors de question que Michal Djotodia s’installe pendant trois ans au pouvoir sans que des élections soient organisées dans le pays», a-t-il déclaré. Le chef de la séléka, Michel Djotodia, s’est autoproclamé président de la Centrafrique après avoir évincé François Bozizé. Mais sa prise de pouvoir est déjà contestée
La suite sur

 

 
MOTS CLES :

5 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

N'importe quoi

Par KONGBA

27/03/2013 12:48

Nelson s'il est en France, doit chercher, vu son gabarit, à faire la sécurité ou la manutention pour payer ses factures au lieu d'emmerder les centrafricains qui ont en marre et qui aspire à une paix durable.
Ce ne sont pas les centrafricains qui ont tué son père et son papa n'est pas le seul centrafricain disparu à la suite des differents coups d'Etat en Centrafrique.

On en a marre !

va te faire foutre

Par THOMSON

27/03/2013 19:26

celui là il se prend pour qui! même pour parlé Français il a du mal à l’exprimé j'ai même honte a sa place le jour qu'il est invité de France 24 resté la ou tu es en France pour faire des Bartess on lieu de nous dérangé bond de poubelle

Traître boul-boul, tu n'as encore rien vu

Par noumeva

27/03/2013 20:45

Boul-boul, il ne fait pas encore 4 jours tu viens d'oublier ce que t'as dit sur Centrafrique Libre? Vous avez fait 100 fois que ce qu'on a vu en 2003. Tu n'as encore rien vu, tu verra encore de pire, espèce de traître.Je t'informe que tes sanguinaires de djandjawite n'ont pas épargné tes frères à bangui. Le commissaire Benjamin pourra te dire plus. Tu fais partie des appâts comme ziguélé et tiangaye que déby a utilisés pour piégés certains centrafricains qui sont encore des novices.

Toi et tes djandjawites aurez pour votre part dans peu de temps seulement.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués