DéBATS & OPINIONS  |     KIOSQUE  |    

Centrafrique: la logique du chaos

Par Bark Biiga/ fasozine.com - 22/03/2013

«Loin de faire rire, la désinvolture avec laquelle la coalition de la Séléka a repris les armes devrait faire pleurer pour le sort de la Centrafrique»

 

Pauvre Afrique! Hier, c’étaient des djihadistes armés qui, non contents d’occuper le Nord-Mali pendant de longs mois, ont décidé de marcher sur l’ensemble du pays pour lui imposer leur joug. Aujourd’hui, ce sont des rebelles centrafricains qui reprennent les armes pour obliger le pouvoir de François Bozizé à satisfaire des revendications pour lesquelles ils estiment qu’il traîne un peu trop les pieds.

 


Elle n'a rien pu faire
Des jours avant, ils ont pris cinq ministres de leur propre coalition en otage et ont lancé un ultimatum qui est arrivé à expiration mercredi. Le lendemain, ils avaient déjà pris le contrôle de deux localités de la partie nord de la République centrafricaine. Une manière musclée de montrer qu’ils sont prêts à aller jusqu’au bout de la logique du chaos dans laquelle ils se sont engagés.

Loin de faire rire, la désinvolture avec laquelle la coalition de la Séléka a repris les armes devrait faire pleurer pour le sort de la Centrafrique, un pays pourri par des ressources minières stratégiques, mais pris en otage par une haine cordiale et permanente de ses autorités politiques et militaires. Le spectacle qu’elles offrent depuis quelques semaines maintenant achève de convaincre que le bout du tunnel n’est pas pour demain. Les derniers accords obtenus in extremis à Libreville sous l’égide du président congolais, Denis Sassou Nguesso, ne sont désormais que du vent. C’est justement parce que le président Bozizé se hâte lentement à les mettre en œuvre que la rébellion se croit obligée de dégainer à nouveau.

En replongeant ainsi la Centrafrique dans un nouveau concert de canons, les deux parties non seulement foulent aux pieds les accords de Libreville, mais se foutent de la nécessité de préserver la paix dans leur pays. Et cela est vraiment dommage.

 

 
MOTS CLES :

4 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Alerte Info!

Par IKA

23/03/2013 22:16

J’ai appris d’une source ayant requis l’anonymat que le régime de Bozizé aux abois a l’intention d’incendier volontairement des églises dans Bangui pour en attribuer la responsabilité à la coalition SELEKA afin d’entraîner le pays dans une guerre confessionnelle entre musulmans et chrétiens.

Ce régime agonisant aurait également dans sa stratégie suicidaire de terre brûlée l’intention de mettre le feu à la Banque centrale.

J’exhorte nos compatriotes à rester vigilants.

Partisan de: "mbi ma a tènè..."

Par noumeva

24/03/2013 19:00

Je crois que tu n'a plus besoin de t’inquiéter, ni d'exhorter les centrafricains d'être vigilants car ce n'est que du "a tènè", tu dois plutôt dire aux centrafricains d'aller dans les régions où Séléka a détruis toutes les églises d'aller les reconstruire. Tu devras aussi dire aux centrafricains de se méfier du Tchad car on ne sait pas encore si d'ici octobre notre pétrole va couler pour eux ou pour les Déby et les tchadiens. Aussi de ne plus compter acheter le ciment à 3500 FCFA, mais continuer d'acheter à 11 000 FCFA car tu ne sais encore quand le ciment sera exploité. Bozizé n'est plus là, tu es maintenant avec tes séléka dont tu oublies même quand ils ont brûle des églises.Mais crois-moi, toi et ton séléka ne l'avez pas pour longtemps. Le compte à rebours a déjà commencé.

Ce ika est PD ou lesbienne

Par So zola

25/03/2013 01:22

Au fait tu es deja sous controle de tes criminels de Seleka comme tu es plein de haine envers tes propres frere tu sera connu sous le nom de kirdi ou kafir!! emmene le chai a boire! tu raconte des cochonneries!! sauvage! les Seleka eux memes ont deja fait trop du mal a la population dans leurs crime odieux des paisible fils et filles de ce pays sans armes......ils ne sont pas a mesure de nous gouverner. Nous devons les chasser.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

A savoir

  • Les opinions et analyses présentées dans cette rubrique n'engagent que leurs auteurs et nullement la rédaction de Journaldebangui.com
  • Journaldebangui.com n'est pas responsable des affirmations qui y sont présentées et se réserve le droit de modifier ou de retirer un article qui diffamerait, insulterait ou contreviendrait au respect des libertés publiques

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués