NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Centrafrique: la rébellion veut reprendre les armes

Par source: AFP - 20/03/2013

Les ministres du Séléka retenus à Sibut n'ont plus leur mot à dire. «Ils ont été au gouvernement, ils ont travaillé et rien n'a changé. C'est la base qui décide»

 

La coalition rebelle centrafricaine du Séléka a annoncé mercredi qu'elle allait reprendre les armes après l'expiration de son ultimatum de 72 heures au président François Bozizé à qui elle demande le respect des accords de paix de Libreville du 11 janvier. L'ultimatum est terminé. Nous allons retourner aux armes, a affirmé à l'AFP le colonel Djouma Narkoyo, un des chefs militaires rebelles, précisant toutefois que cela ne veut pas dire que nous allons attaquer maintenant ici ou là. On est sur (on étudie) la stratégie. Ils ordonnaient au président Bozizé de libérer tous les prisonniers politiques, faire partir les forces étrangères et faire lever des barrages (policiers et de partisans du président) à Bangui.

 


© journaldebangui.com
C'est la base qui décide désormais
C'est cet ultimatum qui expirait ce mercredi
La France qui avait envoyé des soldats à Bangui pendant la crise demandé mercredi à toutes les parties de s'abstenir de tout recours à l'option militaire, qui n'aurait pour effet que de dégrader encore la situation sécuritaire et humanitaire. Mais le colonel Narkoyo a répondu qu'il revenait au gouvernement de respecter les accords de paix. Nous, on respecte les accords de Libreville. Nous demandons à la France de mettre la pression sur Bozizé et pas sur nous. C'est Bozizé qui peut amener la paix mais il amène la guerre. Ce matin on a encore eu des informations selon lesquelles les FACA avaient encore arrêté des gens à Bangui, a--t-il ajouté. Quant aux cinq ministres du Séléka, retenus à Sibut, M. Narkoyo a déclaré qu'ils n'ont plus leur mot à dire. Ils ont été au gouvernement, ils ont travaillé et rien n'a changé. C'est la base qui décide, c'est le général Issa (Issaka) qui est le chef d'Etat-major qui dirige.

 

 
MOTS CLES :

2 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Nous les jeunes ne nous laisserons pas faire par vos conspirations

Par Frappe

21/03/2013 05:30

Ecoutez nous sommes dans un pays démocratique!
En qualité de qui vous lancez un ultimatum a un gouvernement et surtout le GUN ?
Les centrafricains ne sont pas avec vous, si vous réussissez a vos ambitions diaboliques, prenez le pouvoir mais vous allez subir la même chose…nous allons diviser le pays et vous saurez !! vous allez vous rendre compte que vous avez mis l’avenir de toute une génération en danger. Nous allons nous battre, nous n’allez jamais faire de la RCA un pays de la charia, ni un pays musulman. Vous l’avez prouvé dans les exactions, les pillages et violent que les autres êtres humains de différentes confessions religieuses sont des infidèles et bêtes, la trace et les preuves sont la. Vous avez fait souffrir des prêtres, des pasteurs pour se refugier dans la brousse comme des êtres sans valeur ?
Ecoutez, menacer de reprendre les armes ou pas, la bataille pour la liberation de notre pays sera affreuse !!! toute la population ne veut plus de vous tout le monde a compris la conspiration diabolique…Nous sommes prets pour un deuil national pour que nos enfants vivent libre, sans Al qaida, sans charia, sans coupeur de route et violeur comme dirigeant !!
Qui vivra verra !!

Dégage

Par albert

21/03/2013 13:41

La centrafrique est la terre des centros et non celle des mercenaire soudano tchadien de seleka bozizé doit avoir une politique plus transparente sur la gestion des recette concernant nos ressource naturelle pour ramener la confiance à tout le monde les Centrafricains doivent pousser seleka à déposer les armes ou quitter le pays car la RCA est au centrafricain

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués