NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Centrafrique: le gouvernement rappelle la Séléka au dialogue

Par Journaldutchad.com, Xinhua - 20/03/2013

Les autorités de Bangui ont réagi en incitant au dialogue et à la paix les «frères» ennemis du président François Bozizé

 

A quelques heures de l’ultimatum donné au président général François Bozizé, par la coalition rebelle Séléka qui aurait pris en otage cinq ministres du gouvernement d'union nationale et de transition dimanche à Sibut (Centre), les autorités de Bangui ont réagi en appelant mardi au dialogue et à la paix, les «frères» ennemis du président François Bozizé qu'ils ont tenté de renverser par une offensive depuis décembre. «Pour l'instant, rien n'a changé. Ils (les ministres Séléka dont le leader même de la rébellion Michel Am Nondokro Djotodia,) sont toujours en otage. Nous prônons le dialogue et la paix. Nous attendons de voir leur disponibilité», a souligné le ministre de l'Equipement et porte-parole du gouvernement, Crépin Mboli Goumba.

 


© cap
Crépin Mboli Goumba, Porte-parole du gouvernement
Selon Crépin Mboli Goumba, la séquestration de ceux-ci par leurs leaders militaires qui réclament entre autres la libération des prisonniers politiques et le départ des troupes sud-africaines et ougandaises alliées du pouvoir de François Bozizé, «crée un problème de plus à régler. Il y a eu cinq signataires de l'accord de Libreville, l'une des parties ne siège pas». «Ce sont des frères que nous avons en face de nous. J'espère qu'ils ont eux aussi le souci d'épargner à notre peuple des épreuves supplémentaires», a-t-il dit peu avant une déclaration à la nation annoncée du Premier ministre en réaction au nouvel acte de la Séléka, qu'il a appelée à revenir à la raison, rappelant qu' «un mécanisme a été mis en place, à savoir le recours au médiateur, le président Sassou Nguesso».

Après un mois d'offensive l'ayant menée jusqu'aux portes de Bangui avant l'interposition des forces de la Communication économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC, à laquelle la République centrafricaine appartient), la Séléka et le pouvoir du président François Bozizé ont conclu à Libreville au Gabon un accord de paix pour une transition politique d'un an jusqu'à la tenue de nouvelles élections législatives. Egalement signé par l'opposition démocratique représentée par l'actuel Premier ministre, Nicolas Tiangaye, les mouvements politico-militaires et la société civile, cet accord a donné lieu à la formation d'un gouvernement d'union nationale le 3 février, où l'alliance rebelle siège avec cinq ministres dont Djotodia lui- même au poste de vice-Premier ministre et ministre de la Défense nationale.

 

 
MOTS CLES :  Séléka   Bozizé   Libreville   Négociations   Ultimatum 

3 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Dialoguer ne veut pas dire baisser sa culotte,il faut que les gens apprennent à respecter une institution s ils veulent gouverner un jour

Par koté

20/03/2013 15:23

Pour aller au dialogue il faut que ça soit des gens qui sont maitres de leur pensée or ça leur est dictée par leurs finaciers,de tel dialogue avec des pantins ne menent nulle part. Ils sont envoyés pour gener ce pays et ce peuple. Les futurs politiciens d'après 2014 doivent deja debattre de la question rebellion des aujourd'hui,dire à la communauté internationnale,pourquoi nous alourdir de dette dans des elections et tolerer des rebellions et ne pas avoir de discours fermes avec ce genre d'agissements meme si je sais que c'est une hypocrisie entretenue. Poser la question franchement,c'est trop,qui va payer pour tous ces désordes?
Ces séléka pensent-ils qu’ils sont centrafricains plus que les autres ? Pensent-ils que d’autres centrafricains n’ont pas de revendications dans ce pays et des revendications au sujet des hommes politiques ou des hors la loi que d’autres Etats ou individu achètent pour détruire leur pays et nuire à son évolution ?
Vous n’aimez ni ce pays ni ce peuple, vous n’agissez que pour votre ventre et pour la haine que vous avez pour ce peuple. Parce vous n’aimez pas Bozizé,vous et votre chroniqueur improvisé Doumba vous pactisé avec n’importe qui et ce dernier de se réjouir quand tout un peuple qui vit difficilement des situations économiques ont encore à subir du fait de votre ambitions de tarés ? pensez vous qu’il n’ ya pas de soldats ou de gens Mécontents en Europe ou en amerique. On a eu des gens qui défilaient sous la fenetre de bush puis de obam,ont-is pris les armes ? Hollande qui vous éduque mal,il est au plus bas que bas dans les sondages,les français sont ils rentrés en rébéllion pour le déloger ? Sarkozy l’était ils l’ont sorti par les urnes. On vous dit de vus habituer à la démocratie,ces memes gens trouvent toujours des cons pour que les africains,les plus idiots qui se concentrent en hommes politiques ne le comprennent pas. De quel droit une rébellion défierait une institution juste pour asseoir ses envies. Quelle est la conception d’un Etat de ceux impliqués dans cette négociation
Vous ne pouvez pas faire autre chose de vos mains que de chercher le tapis rouge et boire le sang du peuple ? Et les traites se distingue toujours,comme par hasard, ziguélé, au parfum ?se trouve depuis deux semaines en France. Simple hasard ! L’europe a été aisée par les américains,ils sont de retour chez eux depuis comme quelqu’un l’a dit et que j’ai lu quelque part. Vos délinquants des pays voisins n’ont qu à retourner sévir chez eux. S’ils viennent chez nous c’est parce que nous sommes des cons.
Qui peut réellement vivre avec ces gens qui n’ont aucun respect de la vie et associable ?
Je n’arrive toujours pas à comprendre ,que quelqu’un comme Doumba ne peut pas dépasser la haine et faire parler l’intelligence ,mais se contente de se réjouir d’une situation qui met son pays et son peuple dans une telle situation. On comprend qu’il n’ait pas digéré que les libérateurs avaient fait de lui le soulève barrage du kilomètre 12 mettant à son bec du joint à fumer devenant un animal de cirque pour la population qui n’a pas souvent à se divertir. Sil en veut à Bozizé qu’il procede autrement, cause de sa haine maladive contre ce monsieur,il faut qu’on détruise son pays et tuer des innoncents pour assouvir son aigreur ? Il jouit quand il relate les evenenments meme certains kaba ne le comprennent pas et le trouvent parfois bizarre .C e et ce n’est pas sillonnant les fetes ou là où il y a des évenements en France chez des centrafricains qu’il peut penser que tous le suivent. Au contraire se foutent de lui une fois qu’il a le dos tourné. C’est vrai que les petites allocations de cotorep alloués aux malades classés invalides ne lui permettent pas un grand train de vie comme au temps où il reignait en dieu ,mais ainsi va la vie. Chacun son tour :il y avait eu bokassa ,dacko, kolingba avant que lui et ses hommes montent au pouvoir. Le peuple n’est pas Bozizé pour payer ce tribut lourd. Le peuple a besoin d’un autre discours de rassemblement que cette haine permanente qu’il entretient.Il fait sans le savoir la meme chose que le yakité qu’il critique,c’est la méthode qui change.
Les centrafricains ont besoin de changement dans leur tete ,pas ces distractions inutiles autour des personnes. Jojo tout le monde sait ce qu’il est et son éducation ratée,délinquant de premier ordre mais Doumba que d’en mettre sur Mr gbéti, Jojo est quand meme le neveu de Doumba,quand un enfant est orphelin de mère,les oncles maternels doivent assumer l’éducation de leur neveu. C’est votre neveu,alors parlez lui directement,il y a plus important que le peuple veut savoir.
Sans gene, doumba parle de gbaya liste,faut pas exagérer,presque tout le monde a mangé avec bozizé. Il y a quelques petits farfelus gbayas qui ont profité de Bozizé mais j’en connais de plus intelligents qui sont restés et brillent à l’extérieur et qui ne cherchent pas à aller lécher au pays ;il faut etre honnete. Doumba peut nous sortir les nominations des années où son régime était au pouvoir ? Ziguélé et doléguélé etaient devenus premier ministre pourquoi ? Pourquoi Débozidji était mis à l’écart ? pourquoi le professeur Mandaba aété assassiné ? Mme koulayom sortie de nulle part propulsée à un poste de responsabilité à Socatel pourquoi ? djader dont plusieurs gendarmes et militaires connaissent la méchanceté est propulsé au poste influant qu’il détenait pourquoi ? djimarim s est-il retrouvé à l’Ubac comment et pourquoi ?Sangami était-il devenu maire,puis deputé pourquoi ? Le ministre actuel de l’education il doit son poste et bras droit de ziguélé pourquoi ? N’y at-il pas un mlpc du sud ou de l’est ou de l’ouest qui pouvait assumer ce role ? un gilbert qui vivait dans un foyer parachuté conseiller culturel à paris,il l’était pourquoi ?Dondon president de l’assemblée qui était-il pour Vous ? Lui-même Doumba Dircab et vice president comme il s’était decreté c’etait pourquoi ?Et meme membre du conseil d'administration de Socatel pourquoi?La liste est longue,ce n’est pas en repetant gbaya list que vous allez monter les uns contre les autres . Je réagis car je connais des gbayas qui n’ont pas profité de bozizé et vivent confortablement à l’étranger ou au pays sans bozizé comme certains yakoma ou gbaka qui vivaient par eux-mêmes ne comptant sur aucun régime. Il ne faut pas prendre une poignée de gens que tout le monde connait qui ont à chaque fois profité des régimes écrasant les autres pour monter le peuple les uns contre les autres. On ne veut plus de cela.
Nous sommes en europe ,asie ou amerique,nos enfants avec la crise en europe en’auront pas d’autres choix que de retourner travailler pour developper leur pays.Et il faut un pays qui se prépare à cet acceuil pas un pays qui traine et au cœur noirci comme l’exemple que vous avez montré depuis.

Il est inconcevable d'intégrer de SELEKA dans l'armée avec leurs grades sur terrain

Par Boykette

20/03/2013 17:44

Je m'oppose vivement à l'intégration des éléments de la SELEKA dans l'armée avec leurs grades. La reconnaissance de ces grades encouragerait d'autres tarés de la FACA à prendre le même et à recommencer. Je connais la FACA et je sais qu'il y'a des hommes valides pouvant mettre hors état de nuire ces criminels de la SELAKA. Je demande à tous les centrafricains, aux futures responsables du pays horizon 2016, d'être unanime sur ce point. Nous ne devons pas accepter que notre armée ait des responsables de ce type. Je m'adresse personnellement à BOZIZE, ZIGUELE, TOUADERA, TIANGAYE, DEMAFOUTH et autres de ne pas céder à ce point de revendication. J'opte pour la guerre si le SELEKA ne veut pas déposer les armes. L'acte qu'ils viennent de poser montrent à suffisances leur mauvaise volonté pour enterrer le pays qu'ils ont déjà tuer.
Quand au Président BOZIZE qu'il ne pense pas que je le soutienne. Je suis entrain de défendre mon pays le seul et unique que Dieu m'a donné "la République Centrafricaine". Dès que tout sera terminé on réglera son compte. Je te demande Monsieur le Président de mettre à la disposition de valides officiers formés à l'ESFOA les matériels nécessaires pour combattre ces criminels et libérer le pays pris en otage.
Je vous félicites les vaillant hommes et femmes de la FACA. Je sais qu'il vous manque les moyens je crois en votre capacité de défendre ce pays. Je sais que c'est la seule responsabilité que vous avez maintenant. Je vous demande mener ce combat avec détermination. Je demande au Premier Ministre Maître Nicolas TIANGAYE de négocier avec les pays amis pour avoir suffisamment de matériels afin de venir au bout de ces Criminels. Vive la RCA.

ENNEMIS DE LA NATION OU DE BOZIZE ?

Par OUALIBANGUI

20/03/2013 20:02

Ces messieurs de séléka sont ils ennemis de la Nation ou de François BOZIZE ? Présentement, BOZIZE manque la paix vu qu'une partie de sa population est en danger; mais il vie quand même (il circule et bénéficie d'un peu de liberté) par contre nos pauvres parents qui sont dans l'arrière pays souffrent y compris nous qui sommes dans la Capitale du fait de la rareté et cherté des produits alimentaires; les enfants sont toujours hantés, stressés par ce nouveau nom du diable SELEKA. Si séléka n'aime pas BOZIZE, qu'elle arrête de prendre la population en otage, (pour leurs Ministres, je trouve que c'est un arrangement entre eux, puisqu'ils sont tous des sanguinaires), elle n'a qu'à leurs faire ce qu'elle veut. Mais que ces Hommes SANS COEUR de séléka sachent qu'ils rendront compte un jour devant Dieu et devant les Hommes.LA JUSTICE DE DIEU EST PLUS FORTE QUE CELLE DE L'HOMME.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués