SOCIéTé  |    

26 Prix décernés à des personnalités africaines

Par Khaled Elraz - 29/11/2010

M. Robert Ngoki et Mme Marie-Edith Douzima Lawson font partie des lauréats centrafricains

 

M. Robert Ngoki est Président de la Chambre de commerce et d’industrie, des mines et de l’artisanat de Bangui. Conseiller écouté de plusieurs présidents centrafricains, il a jamais accepté de poste ministériel. Mme Marie-Edith Douzima Lawson, Avocate, conseil à la Cour pénale internationale est membre d’Avocats sans Frontières. Tous deux prenaient part ainsi que 24 autres personnes issues des 14 pays qui célèbrent leur cinquantenaire à la cérémonie de remise des Prix exceptionnels par l’Académie des Sciences d’Outre-Mer. Ces personnalités, originaires du Bénin, du Burkina Faso, du Cameroun, de la République Centrafricaine, du Congo, de la Côte d’Ivoire, du Gabon, de Madagascar, du Mali, de la Mauritanie, du Niger, du Sénégal, du Tchad et du Congo, ont été choisies par deux jurys franco-africains, constitués à l’initiative de M. Jacques Toubon, ancien ministre, secrétaire général de la Mission du Cinquantenaire des Indépendances africaines en France et de M. Pierre Gény, secrétaire perpétuel de l’Académie des Sciences d’Outre-Mer et présidés respectivement par M. Hervé Bourges, ancien président de France Télévision, du CSA, ancien Ambassadeur de France à l’UNESCO, ainsi que par M. François Zimeray, ambassadeur des droits de l’Homme. Parmi les lauréats figurent notamment des médecins, des architectes, des enseignants, des écrivains, des juristes, des cinéastes, des religieux, des chefs d’entreprise et des journalistes dont les actions individuelles témoignent d’un engagement personnel au service de la solidarité, de la francophonie et des valeurs humaines. Les ambassadeurs en France des pays subsahariens représentés assisteront à cette manifestation voulue par le Président Nicolas Sarkozy.

 


© journaldebangui.com
M. Robert Ngoki et Mme Marie-Edith Douzima Lawson, les lauréats centrafricains
Voici les personnalités africaines qui sont aujourd’hui honorées:
Bénin: M. Achille Massougbodji, Professeur de médecine, Médecin-chef du Laboratoire de microbiologie au CNHU de Cotonou, spécialiste du paludisme et militant associatif dans la lutte contre le SIDA.
Burkina Faso: Mme Irène Tassembedo, Chorégraphe, c’est une des grandes figures de la danse africaine contemporaine.
Cameroun: Le Cardinal Christian Wiyghan Tumi, Archevêque de Douala, un des intellectuels et religieux les plus respectés du Cameroun, fondateur de "L’effort camerounais" et de la radio "Veritas"...
Rca: M. Robert Ngoki, Président de la Chambre de commerce et d’industrie, des mines et de l’artisanat de Bangui, conseiller écouté de plusieurs présidents centrafricains, n’ayant jamais accepté de poste ministériel.
Congo: Mme Carole Mantot, Chef d’entreprise, fondateur de la première société Catering du Congo, présidente de l’Association des Producteurs et Agriculteurs du Congo,
Cote d’Ivoire: Mme Mireille Dosso, Professeur de microbiologie, Directeur de l’Institut Pasteur de Côte d’Ivoire.
Gabon: Mme Justine Mintsa, Professeur de littérature, écrivain, publiée par Gallimard dans la collection "Continent Noir".
Madagascar: Mme Maria-Sylvie Raharinarivonirina, Avocate, Présidente d’associations caritative, consultante auprès de la Banque mondiale, de l’UNICEF et du PNUD.
Mali: M. Abdel Karim Koumare, Professeur en anatomie et chirurgie à la Faculté de médecine du Mali, ateur de plus de 120 publications scientifiques, consultant auprès de la Banque mondiale et de l’OMS.
Mauritanie: M. Abderrahmane Sissako, Cinéaste, grande figure du cinéma africain contemporain, distingué par de nombreux Festivals, Cannes, Milan, Fespaco...
Niger: M. Abdourahamane Ousmane, Journaliste, engagé dans l’action et combattant de la transparence, il est Président de l’Observatoire National de la Communication et à ce titre en charge de la régulation des Médias.
Sénégal: M. Ismaël Lo, Musicien, peintre, meilleur artiste ouest-africain en 1996, auteur et interprète de nombreux albums, membre du Conseil Economique et Social du Sénégal.
Tchad: M. Mahamat Adoum Ismael, Président-directeur général de la Compagnie sucrière du Tchad, et de la Société Cotonnière du Tchad, spécialiste du dialogue avec les institutions financières et commerciales internationales.
Togo: Mme Angèle Aguigah, Docteur en archéologie africaine et histoire de l’art, ellea été Ministre de la Culture du Togo et elle dévoué sa vie à la protection et à l’aménagemnt des sites patrimoniaux de ce pays, membre formateur du réseau Forum UNESCO.

 


© journaldebangui.com
les 14 lauréats du Prix des Droits de l’Homme
Benin: Mme Reine Gansou Alipini, Avocate, Enseignant-chercheur à la faculté des sciences juridiques et politiques de l’université d’Abomey-Calavi – Bénin,
Burkina Faso: Mme Lucienne Zoma, Physiothérapeute, consultante en sciences sociales, formatrice en droits humains, fondatrice de l’unité sanitaire Notre Dame de Fidélité.
Cameroun: Docteur Steave Nemande, Docteur en médecine, Président d’Alternatives-Cameroun Integration Clinic
Centrafrique: Mme Marie-Edith Douzima Lawson, Avocate, conseil à la Cour pénale internationale, Membre d’Avocats sans Frontières
Congo: Mme Yvonne Marie-Thérèse Kimbene, Procureur général près la Cour des comptes et de discipline budgétaire du Congo.
Cote d’Ivoire: Mme Marie-Laure Kindo, Ambassadeur de bonne volonté pour les OMD, Ambassadeur de la paix
Gabon: Mme Gisèle Bagouendi, Fondatrice l’ONG Mission Nissi membre du «Comité de vigilance» dépendant du Comité gabonais de suivi interministériel pour la lutte contre le trafic et l’exploitation d’enfants
Madagascar: Mme Maria Raharinarivonirina, Avocate spécialisée en droit des affaires, avocate qualifiée en arbitrage international
Mali: Mme Kariga Sidibe, Présidente de l’association malienne pour le suivi et l’orientation des pratiques traditionnelles
Mauritanie: M. Boubacar Ould Messaoud, Architecte, participe à la création de l’organisation de libération et d’émancipation des Haratines (descendants d’esclaves) «El Hor»,
Niger: M. Abdourahamane Ousmane, Journaliste spécialisé en droits humains et transparence budgétaire, président de l’Observatoire national de la communication du Niger
Sénégal: Mme Fatou Kiné Camara, Chargée d’enseignement en droit privé à la faculté des sciences juridiques et politiques, université cheikh Anta Diop de Dakar
Tchad: Mme Hélène Lambatim, Vice-présidente du Conseil économique, social et culturel, membre de la Commission nationale des droits de l’homme
Togo: M. Daniel Laam-Kuaba, Enseignant, Coordinateur national de Prisonniers sans frontières en faveur de l’humanisation des conditions carcérales
 
MOTS CLES :  Sorbonne   Cinquantenaire   Lauréats 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués