SOCIéTé  |    

JIF: PALMEX et la Mairie de Pissa honorent les femmes rurales

Par Pacôme Pabandji - 12/03/2013

Elles auront du travail de l’entreprise afin de se rendre plus autonomes

 

La commune de Pissa a accueilli la célébration de la Journée internationale de la femme (JIF) le vendredi 8 mars 2013. Cette célébration a été organisée par M. Alain Diab, responsable de la société PALMEX qui s’est implantée à une vingtaine de kilomètres de la commune de Pissa dans la préfecture de la Lobaye. En République centrafricaine, cette célébration de la JIF a un impact capital à un moment où la femme centrafricaine a subi humiliations, exactions, violations de ses droits, etc. En zone rurale, cette célébration était presque impossible car certaines femmes ne connaitraient pas l’importance de cette journée. Pour essayer de permettre une célébration réussie en zone rurale, la société PALMEX a décidé de prendre les choses en main.

 


© journaldebangui.com
M. Alain Diab danse avec une femme pour la JIF
Pour M. Alain Diab, le choix de cette commune a été faite parce que tout d’abord PALMEX s’est implantée dans la localité et en tant qu’une société citoyenne. La dimension sociale a été tellement grande qu’il a fallu agir. Par ailleurs, M. Diab s’est félicité de la réussite de cette organisation quand bien même que dans la ville n’y a ni électricité, ni cinéma, ni salle de théâtre, mais les femmes ont su se contenter de ce que leur a apporté PALMEX pour réussir cette célébration. «Cette journée est une occasion pour que ces femmes se retrouvent et célèbrent avec fierté la Journée internationale de la femme» a-t-il déclaré en substance.

 


© journaldebangui.com
MM. Diab et Okwapenguia tiennent le tableau affiche
Il a par ailleurs précisé que «par rapport au thème de cette édition de la JIF, PALMEX a promis de donner du travail aux femmes de Pissa afin de les rendre autonomes et indépendantes. Pour le moment les travaux de la société sont à la phase du défrichage et pour un espace de 2100 hectares, c’est beaucoup et c’est un travail d’hommes. Une fois que cette phase sera épuisée, nous allons employer les femmes entre mai et juin pour la phase des pré-pépinières.»

 


© journaldebangui.com
La fête fut belle!
Pour sa part, le maire de Pissa M. Okwapenguia a remercié la société PALMEX à travers M. Alain Diab qui a bien voulu répondre favorablement à la demande de la population de Pissa. Il a souhaité que ce partenariat puisse perdurer et que même la dernière génération de Pissa puisse en bénéficier.

Notons que la manifestation a démarré à travers une marche organisée par l’Association des femmes de Pissa, qui a débuté à près de 7 km de la ville pour prendre fin devant la mairie où un grand bal a été organisé. Cette initiative est plus que bonne du moment où la femme centrafricaine est frustrée et se sent dominée et abandonnée.

 

 
MOTS CLES :  Pissa   Palmex   Jif   Femmes Rurales   Centrafrique 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués