NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Commémoration: Le Japon se souvient des victimes du Tsunami de 2011

Par Alain Georges Lietbouo - 11/03/2013

Le deuxième anniversaire du séisme meurtrier s’est célébré dans la méditation et le souvenir

 

Le Japon s'est figé, lundi après-midi à 14 h 46 locales, (5H46GMT) en souvenir du séisme et du tsunami meurtriers qui ont touché le nord-est du pays le 11 mars 2011. Le gouvernement a organisé une cérémonie nationale à Tokyo, en présence de l'empereur Akihito et de l'impératrice Michiko, à la mémoire des 15 881 personnes tuées, auxquelles s'ajoutent 2 668 disparus. De nombreuses cérémonies du souvenir se sont également déroulées sur les 800 km. de côtes ravagées. Tout le pays a observé une minute de silence à 14 h 46 très précises, heure à laquelle il y a deux ans un séisme géant d'une magnitude 9 secouait le fond de l'océan Pacifique à quelques dizaines de kilomètres de la côte nord-est du Japon, déclenchant un terrible raz-de-marée. Moins d'une heure après le tremblement de terre, une vague gigantesque dépassant 20 mètres de haut par endroits s'abattait sur le littoral, emportant toute vie sur son passage et détruisant ports, maisons, écoles et usines. A la centrale nucléaire Fukushima Daiichi, les systèmes de refroidissement tombaient en panne sous le choc et les réacteurs chauffèrent jusqu'à entraîner un accident majeur, sans précédent depuis celui de Tchernobyl en 1986.

 


© AP/Yoshikazu Tsuno
Commémoration du premier anniversaire du tsunami, le 11 mars 2012, à Tokyo, en présence de l'empereur
Les recherches se poursuivent…
Deux ans après le raz-de-marée, des plongeurs continuent de rechercher des corps au large d’Ishinomaki, dans des fonds marins encombrés des morceaux de détritus charriés par la déferlante. La police de la préfecture sinistrée de Miyagi désespère de retrouver encore des corps de disparus, sans lesquels les familles ont du mal à faire leur deuil. Sur le littoral, les travaux de reconstruction se poursuivent aussi. Beaucoup a été fait pour déblayer les débris, goudronner à nouveau des routes et rebâtir les infrastructures vitales, mais plus de 315.000 personnes habitent toujours dans des logements provisoires. A la centrale nucléaire Fukushima Daiichi (220 km au nord-est de Tokyo), où quatre des six réacteurs ont été saccagés par le tsunami, la situation est stabilisée mais il faudra 40 ans pour démanteler les installations ravagées. La population, elle, s’inquiète des effets de la radioactivité sur la santé, malgré les études rassurantes des autorités. Deux après, la vie n’a pas encore vraiment repris son cours dans les zones dévastées.

 

 
MOTS CLES :  Japon   Anniversaire   Tsumani 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués