DéBATS & OPINIONS  |     KIOSQUE  |    

Violence à l’égard des femmes: de l’indignation à l’action

Par Source: BINUCA - 07/03/2013

«Prenez un moment pour regarder les femmes qui vous entourent. Pensez à celles auxquelles vous tenez, dans votre famille ou parmi vos amies.»

 

La Journée internationale de la femme que nous célébrons aujourd’hui doit être l’occasion de nous remémorer les atrocités et les crimes commis contre des femmes et des filles au cours de l’année écoulée et de chercher ensemble les moyens de construire un avenir meilleur. Une jeune femme est morte à la suite d’un viol en réunion. Une autre s’est suicidée pour échapper à la honte qui aurait dû être celle de ses bourreaux. On a tiré à bout portant sur des adolescentes qui avaient osé revendiquer le droit d’aller à l’école. Ces atrocités, qui ont à juste titre provoqué une vague d’indignation mondiale, ne sont que l’une des facettes d’un problème bien plus vaste que l’on retrouve dans presque toutes les sociétés et tous les domaines de la vie.

 


© olf59.blogspot.fr
Prenez un moment pour regarder les femmes qui vous entourent. Pensez à celles auxquelles vous tenez, dans votre famille ou parmi vos amies. Sachez bien que nombre d’entre elles ont probablement subi des violences à un moment ou à un autre de leur vie, et qu’elles sont encore plus nombreuses à avoir réconforté une sœur ou une amie et à avoir partagé la douleur et la colère qu’elles ont pu ressentir après une agression. Les décisions que nous prendrons cette année doivent être à la mesure de notre indignation. En cette Journée internationale de la femme, nous nous engageons à ne laisser aucun crime contre des femmes impuni et à systématiquement refuser que des femmes soient punies pour des violences qu’elles ont elles-mêmes subies.

Lire le message du SG des Nation unies en 2013

 

 
MOTS CLES :

1 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

O8MARS

Par sika ngalla

07/03/2013 18:30

je suis CENTRAFRICAINE et je crois que cette journée ne mérite pas d'être célébrée en cette année en Centrafrique car certaines femmes sont dans une situation terrible de violence dans les zones occupées par Joseph KONI et par SELEKA qui utilisent les femmes comme des esclaves sexuels et aussi comme des boucliers. Alors dites moi dans cette situation pourquoi célébrer cette journée des femmes? au quel prix? ces mêmes personnes qui sont dans le gouvernement sont de cette collision séléka et vouspermetez de parler de la journée des droits des femmes s'agit t'il de quel droit? le droit de subir les viols,violences et l’humiliation? alors arrêter de jouer de la sorte merci

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

A savoir

  • Les opinions et analyses présentées dans cette rubrique n'engagent que leurs auteurs et nullement la rédaction de Journaldebangui.com
  • Journaldebangui.com n'est pas responsable des affirmations qui y sont présentées et se réserve le droit de modifier ou de retirer un article qui diffamerait, insulterait ou contreviendrait au respect des libertés publiques

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués