SOCIéTé  |    

Solidarité: Un midi en Centrafrique à Roubaix (59)

Par journaldebangui.com - 05/03/2013

Un déjeuner pour lancer le projet de «plateforme nationale de concertation et de soutien aux initiatives des centrafricains de l'étranger»

 

A l’invitation de l’association Passe-Moi le Relais, des Centrafricains et amis de la Centrafrique ont partagé un repas d’amitié et d’échanges aux couleurs de la Centrafrique. Un pays d’Afrique centrale secoué depuis décembre 2012 par une crise interne qui n’en finit pas de rendre ses ressortissants de plus en plus tristes. La veille de ce samedi midi, les nouvelles «du pays» n’étaient des plus reluisantes avec l’attaque de la localité de Sido à la frontière tchado-centrafricaine. C’est pourquoi, la présidente de l’Association Mme Armande Love Malépa et tous les bénévoles ont mis leur cœur à l’ouvrage pour rendre ce moment plus que convivial. Et près d’une centaine de personnes a répondu à l’invitation. Ils venaient tant de la Région Ile de France que de celle du Nord Pas-de-Calais. Ceux venus de la Hollande ont tenu à marquer leur présence par des animations dignes des retrouvailles entre centrafricains.

 


© journaldebangui.com
L'équipe des bénévoles de l'Association Passe moi le Relais
De l’avis de Mme Malépa, «l'objectif recherché par la journée, était pour nous, de réunir les Centrafricains, ainsi que les amis de Centrafrique pour se rencontrer, échanger, et avoir une pensée envers nos sœurs et frères victimes de la barbarie des politiciens» et il a été atteint, car chacun est reparti avec un léger sourire aux coins des lèvres. La manifestation "Journée Centrafrique Solidarité" rentre dans le cadre plus global du projet de «plateforme nationale de concertation et de soutien aux initiatives des centrafricains de l'étranger», que l’Association Passe-moi le Relais envisage de valider d’ici le mois d’Août 2013. Pour y parvenir, la présidente Mme Malépa tient à expliquer que, «nous ne voulons pas que la conscience collective dont ont fait preuve les Centrafricains, ne soit pas qu'une réaction basée sur l'émotion, mais que cela puisse se traduire par des actes d'engagement citoyen si nous souhaitons réellement que les choses changent dans notre pays.»

 


© journaldebangui.com
L’occasion de ce déjeuner était donc un moment de partage avec au menu des plats de «chez nous» tels que, le Makobè de béafrica, le Kanda ti kosso, le Nzo Ngokondo, et des plats «classiques» tels que le riz ou encore les beignets de farine pour que personne ne soit en reste. Le tout servi avec sourire par la multi-culturalité de l'équipe des bénévoles d’origine diverse: France, Centrafrique, Cameroun, Benin, Maroc, Algérie, Chine. Dans le même temps les invités et visiteurs de la Maison des Associations de Roubaix ont pu parcourir l’exposition photos des Tirailleurs Centrafricains. Datant de 2010, la soixantaine de photographies exposée montre que les combattants centrafricains ont été de toutes les guerres: 2ème guerre mondiale, guerre d’Indochine, Guerre d’Algérie, et autre guerre d’indépendance. A la suite de quoi, et après le déjeuner, les invités ont pu assister à la projection d’un diaporama sur le thème «Ils ont dit», puis s’initier ou être initiés au jeu du Kissoro, pour les grands stratèges. Ces activités de l’Association Passe-moi le Relais étaient entrecoupées d’intermèdes musicaux menés de main de maître par un jeune virtuose centrafricain Chancellor de Bamara sans le reste de son équipe. Dans le même temps des associations sœurs de Centrafrique et pour la Centrafrique, comme l’Association Manassé de Mme Maguy Barthaburu, Projétude de M. Brice Goddot Nzonguia, CamSe de Mme Elsa Menekeng pour ne citer que celles-là ont tenu à donner le coup de main nécessaire pour que tous et chacun passe un moment agréable.

 


© journaldebangui.com
Chalereuses retrouvailles
Au terme de cette journée riche en rencontres malgré le froid hivernal du Nord de la France, Mme Armande Malépa espère bien pouvoir, avec «le soutien de nos compatriotes et des amis (es) de Centrafrique, mener à bout notre projet de "plateforme nationale", qui a pour objectif de faciliter les relations d'interaction avec les autorités locales pour une meilleure implication et une meilleure visibilité des initiatives des centrafricains de l'étranger.» Les objectifs opérationnels qui seront probants et vérifiables consistent à faire un réseautage auprès des acteurs de terrain, informer, former et accompagner les porteurs de projets. En un mot, apporter un appui technique et structurel aux acteurs locaux.
 
MOTS CLES :

2 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

toute mes félicitations

Par feidy

06/03/2013 19:50

je loue vraiment l'initiative de la présidente de cette association qui à pris le courage de réunir tous les compatriotes autour d'un plat pour parler de notre pays et avoir une pensé pour les parents qui souffrent
nous voulons la paix nous devrons apprendre à parler entre nous pour trouver une solution si toute les associations pouvaient prendre les mêmes initiative dans chaque ville de FRANCE en tout cas bravo et bon courage pour la suite
(SINGUILA MINGUI NA A BENEVOLE NI KOUE)

Une grande journée centrafricaine pour la Paix

Par NGUEREMALI

08/03/2013 00:50

Merci à tous ceux qui ont participé à cette journée dédiée au Centrafricains, à leur culture, leur histoire, leur souffrance... Et surtout à leur avenir !!!
Singuila !

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués