ECONOMIE ET BUSINESS  |    

BAD: renforcer les capacités statistiques de l’Afrique

Par Henrie Lucie Nombi - 21/02/2013

Le projet a pour objectif de favoriser un plus large accès du public aux statistiques officielles

 

La Banque africaine de développement (BAD) a récemment lancé un programme, qui vise à améliorer de façon substantielle la gestion et la diffusion des données en Afrique. Avec ce projet, le public africain aura accès aux statistiques officielles de leur pays. Il a été élaboré en novembre 2012 dernier dans le cadre d’une initiative visant à renforcer les capacités statistiques en Afrique. Il ambitionne également d’appuyer les pays du continent dans les efforts qu’ils déploient pour améliorer la qualité et la diffusion des données, tout en facilitant l’élaboration, le suivi et l’évaluation des politiques à l’œuvre. Les travaux de ce programme sont poursuivis simultanément dans plusieurs pays et institutions africains, et ont déjà été parachevés dans treize pays ainsi qu’au sein de la Commission de l'Union africaine.

 


© dab.org
Aussi, est-il prévu la création de plateformes informatiques communes dans le programme. Ceci se fera avec la mise en place de portails de données dans l’ensemble des 54 pays du continent et de 16 organisations régionales et sous régionales africaines, d'ici à la fin juillet 2013. Ces plateformes ont pour objectif d’établir, en temps réel, des liens directs sur les données, entre la BAD et les agences nationales de statistiques, les banques centrales et les ministères de tutelle des pays africains. Et aussi d’associer les pays les uns aux autres, ainsi qu’aux partenaires au développement. Ceci facilitera les échanges, la validation, l'analyse et la diffusion des données. Cette approche s’appuiera sur les normes et directives internationales. Elle permettra, non seulement de faciliter l'accès aux données et métadonnées statistiques des pays africains, mais aussi d’améliorer la qualité des données nationales afin qu’elles puissent se prêter à comparaison.

En outre, la plateforme informatique en cours de déploiement en Afrique dispose d'un outil de présentation qui favorise un transfert fluide des données nationales vers le portail statistique de la BAD. Pour ce faire, le département des statistiques de la BAD a collaboré avec celui du FMI, en vue d’aider les pays à rédiger leurs pages nationales de données synthétiques, dans le cadre de leur préparation à l’adhésion aux Normes spéciales de diffusion des données renforcées (NSDD-Plus). Pour faciliter l'accès aux données et aux outils permettant de simuler diverses politiques agricoles alternatives, la BAD a signé un partenariat avec l'Union européenne. Cet outil fera de la BAD le «gardien» des données clés sur le développement en Afrique. Mais aussi la plaque tournante de l'échange de données avec les partenaires internationaux au développement. En plus grâce à cet outil, la charge de travail liée à la collecte des données des pays africains sera considérablement réduite, car il suffira désormais de télécharger en une fois les données dans le système de la BAD puis de les partager avec les différents partenaires au développement.

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

A savoir

  • La Banque africaine de développement (BAD) est une institution de développement multilatérale, créée pour contribuer au développement économique et au progrès social des pays africains. Le Groupe de la Banque africaine de développement se compose de trois entités : la Banque africaine de développement (BAD), le Fonds africain de développement (FAD) et le Fonds spécial du Nigeria (FSN). En tant qu'institution de financement du développement par excellence sur le continent, la BAD a pour mission de contribuer à la réduction de la pauvreté et à l’amélioration des conditions de vie des Africains.

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués