DéBATS & OPINIONS  |     KIOSQUE  |    

Centrafrique: le tourisme source de devises

Par Simon Koitoua - 18/02/2013

Etudiant en Master II option Geo Ecotourisme au département de géologie à la faculté des sciences université Ibn Zhor d’Agadir Maroc

 

Le tourisme est devenu l’un des principaux postes du commerce international. En 2010, le tourisme international est la quatrième source de recettes d’exportation après les industries pétrolière, chimique et automobile. Les arrivées internationales de touristes ont pratiquement quadruplé depuis 30 ans et le tourisme domestique s’est intensifié dans la plupart des pays développés et en voie de développement. Parallèlement, les flux de touristes se sont étendus géographiquement. Ils touchent désormais la quasi-totalité des pays du globe, devenant pour certains d’entre eux un secteur économique majeur en matière de source de revenus, d’entrée de devises et de création d’emplois.

 


© journaldebangui.com
Simon Koitoua étudiant en master II option écotourisme
Le tourisme représente aujourd’hui à peu près 10% de l’activité économique du monde et il figure parmi les principaux secteurs créateurs d’emplois. Un emploi sur douze dans le monde provient directement ou indirectement des activés économiques liées au tourisme. Le tourisme est la quatrième source mondiale de recettes d’exportation. L’Organisation mondiale du tourisme estime le nombre de voyages internationaux à 940 millions en 2010. Elle prévoit que ce nombre va pratiquement doubler pour atteindre 1,8 milliard en 2030, ce qui représente une croissance annuelle moyenne de 3,3% du nombre de voyages internationaux. La République Centrafricaine doit mener une bonne politique touristique triennale afin de tirer profit des sites touristiques du pays non connus des nationaux et étrangers.

Malgré les avancées réalisées, le Centrafrique n’en est toutefois encore qu’aux premiers stades ,embryonnaire comme destination touristique internationale .Pour la République Centrafricaine ces ressources naturelles et culturelles énorme inexploitable nécessite un plan de développement touristique approprié avec des professionnels du pays , des étudiants Centrafricains de la diaspora qui ont étudié le tourisme et ceux qui ont le sens du patriotisme d’apporter leurs savoir-faire pour l’élan du tourisme centrafricain . Pour assurer la pérennité de ce secteur d’activité économique de même que pour consolider et rentabiliser les investissements à venir, il apparaît impératif: de parfaire la qualité de l’expérience touristique offerte en Centrafrique.

Une vision rassembleuse
Une vision rassembleuse de l’avenir de l’industrie touristique Centrafricaine fera l’objet d’un des premiers de consensus issus des consultations. Cette vision s’exprime ainsi: C’est en fonction de cette vision que le Plan de développement de l’industrie touristique sera élaboré. Cette vision sera innovatrice, le Plan de développement de l’industrie touristique: triennal sera élaboré. Cette vision est innovatrice à plusieurs égards: Elle sera établit clairement pour que la performance économique de l’industrie touristique soit au cœur des préoccupations et des actions de tous les artisans de l’industrie, du gouvernement et de l’ensemble des intervenants publics.

Elle reconnaît l’industrie touristique comme important levier de développement économique en Centrafrique, au même titre que les autres grands secteurs tels que miniers et économiques, les sciences de la vie ou les ressources naturelles. Cette vision se situe clairement l’avenir de l’industrie touristique Centrafricaine dans une perspective mondiale. Pour être compétitive à l’échelle internationale. Elle doit s’inscrire, l’industrie du tourisme dans la stratégie du gouvernement Centrafricain de bâtir une économie prospère selon les principes du développement durable. La réalisation d’un projet aussi ambitieux a pour condition l’adhésion de tous les intervenants à l’atteinte d’objectifs communs et l’unification des efforts dans un nouvel esprit de partenariat.
Une cible et des objectifs clairement définis .Les intervenants de l’industrie touristique doivent être également entendus sur la nécessité de fixer des objectifs ambitieux et des priorités d’actions claires.

Pour atteindre ces objectifs ambitieux, le Plan de développement de l’industrie touristique Centrafricain doit être établit en six grandes priorités:
1 Faire de la Centrafrique une destination internationale originale et incontournable de classe mondiale, qui se démarque de la concurrence;
2 Renouveler l’offre touristique par des produits porteurs qui répondent aux attentes des touristes étrangers en misant sur le potentiel des régions touristiques Centrafricaines ;
3 Stimuler les investissements privés et améliorer l’environnement d’affaires afin de favoriser la croissance des entreprises touristiques;
4 Enrichir l’accueil et faciliter l’accès à la destination pour les voyageurs;
5 Les stratégies de promotion de la destination à l’étranger; entrer en contact avec tous les étudiants Centrafricains du domaine de la diaspora: Maroc, France, Sénégal et Tunisie etc.
6 Favoriser une grande cohérence des actions gouvernementales et la convergence des actions des intervenants privés et publics dans un esprit renouvelé de partenariat.

En définitive, Monsieur le Ministre du Tourisme Centrafricain je crois à la volonté dont vous disposez pour relancer le secteur touristique. Nous les étudiants Centrafricains de la Diaspora sont prêts à vous apporter notre savoir-faire ,l’expertise dans le domaine car le tourisme fait partie de notre vécu du quotidien si vous le sollicitez .

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

A savoir

  • Les opinions et analyses présentées dans cette rubrique n'engagent que leurs auteurs et nullement la rédaction de Journaldebangui.com
  • Journaldebangui.com n'est pas responsable des affirmations qui y sont présentées et se réserve le droit de modifier ou de retirer un article qui diffamerait, insulterait ou contreviendrait au respect des libertés publiques

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués